Primoz Roglic triple vainqueur d’étapes va remporter Tirreno-Adriatico

2
1506
Primoz Roglic triple vainqueur d'étapes va remporter Tirreno-Adriatico
Primoz Roglic poursuit sa série de victoires sur Tirreno-Adriatico. Photo : @TirrenAdriatico

Sur la sixième et avant-dernière étape de Tirreno-Adriatico, considérée comme celle des murs, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s’est à nouveau montré le plus costaud. Obtenant un troisième succès en autant de jours, le Slovène a battu au sprint Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) et Enric Mas (Movistar Team).

Il est inarrêtable. Primoz Roglic vient de remporter sa troisième étape consécutive sur Tirreno-Adriatico. Une nouvelle fois, sa pointe de vitesse a fait la différence, mais c’est sur un parcours encore différent que le Slovène s’est illustré. A l’occasion de l’étape des « murs », le coureur de Jumbo-Visma a affiché une belle solidité en sachant qu’il restait sous la menace d’un certain nombre de concurrents proches au classement général.

La course s’est réellement décantée dans les derniers kilomètres. Les plus costauds se sont alors dégagés naturellement, sur des pentes parfois très importantes. Une fois l’écrémage fait, ils ont été huit coureurs à pouvoir prétendre au succès d’étape. Et même plus que cinq dans les derniers centaines de mètres. Finalement, le sprint a décidé de la hiérarchie, et comme sur les deux jours précédents, Primoz Roglic a été le plus fort.

Avec cette nouvelle victoire, le triple vainqueur de la Vuelta s’est quasiment assuré le gain de Tirreno-Adriatico au classement général. Il possède 18 secondes d’avance sur Joao Almeida (UAE Team Emirates), son premier poursuivant. La dernière étape destinée logiquement aux sprinteurs ne devrait pas bouleverser l’ordre établi.

Classement de Tirreno-Adriatico – Etape 6

1 – ROGLIC Primoz (Jumbo-Visma) les 193 km en 4:49:17 (40 km/h)
2 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) m.t
3 – ALMEIDA Joao (UAE Team Emirates) m.t
4 – MAS Enric (Movistar Team) m.t
5 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) m.t
6 – CICCONE Giulio (Trek – Segafredo) + 0:03
7 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 0:09
8 – WOODS Michael (Israel – Premier Tech) m.t
9 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:20
10 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t

Le classement complet

Classement général

1 – ROGLIC Primoz (Jumbo-Visma) en 25:06:21
2 – ALMEIDA Joao (UAE Team Emirates) + 0:18
3 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 0:23
4 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 0:34
5 – CICCONE Giulio (Trek – Segafredo) + 0:37
6 – MAS Enric (Movistar Team) + 0:41
7 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 0:56
8 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 0:57
9 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 1:10
10 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 1:11

Le classement complet

2 Commentaires

  1. Compte tenu de ses nombreuses mésaventures dans les derniers jours de plusieurs courses par étapes, P. Roglic lui-même se montre très prudent : il attendra l’arrivée à San Benedetto pour savoir s’il a gagné. Dans ses souvenirs, sans doute se souvient-il aussi de derniers jours jours plus heureux, comme en 2019, pour sa première victoire finale dans Tirreno-Adriatico, lorsqu’il l’emporta le dernier jour, à l’issue du chrono de San Benedetto, avec une seconde d’avance sur A. Yates…
    Trois victoires d’étape dans Tirreno, c’est assez rare, mais cela arrive parfois, comme avec Roger de Vlaeminck, vainqueur de quinze étapes au total, dont trois étapes à deux reprises… L’an passé, Pogacar en gagnait deux, son score actuel dans Paris-Nice, etc…
    Si l’on pouvait se poser certaines question sur le niveau réel de Roglic lors de ses victoires des jours précédents, ce succès pourrait clore les interrogations… Tous sont au bout du rouleau et s’accrochent; il ne reste plus que des grimpeurs, et E. Mas, le dernier opposant ne brille jamais par son sprint … Aucun signe ostentatoire ne marque la victoire, et Roglic passe la ligne en éteignant son compteur, comme les jours précédents…

  2. Et de trois , pour une rentrée , elle est gagnante à tout point de vue , il a eu raison d’anticiper sa reprise en compétition , il ne reste plus que des miettes pour les autres. Bravo à lui et les Jumbo sont vraiment très forts La saison est longue et elle s’annonce passionnante . PINOT a sauvé sa dixième place et il sera le premier Français de cette belle course et sous le soleil .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.