julian alaphilippe 5e étape tour du pays basque 2018
Julian Alaphilippe avec son coéquipier Enric Mas à l'arrivée de la 5e étape du Tour du Pays Basque. - Photo : Quick-Step Floors.
160 Partages

La 5e étape du Tour du Pays Basque a été très compliquée pour Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors). Lâché dans les dernières ascensions par ses concurrents, le Français a finalement terminé 20e à plus de deux minutes. Redescendu à la 4e place au classement général, il a reconnu que les multiples attaques lui ont fait mal.

Julian Alaphilippe sort du podium du Tour du Pays Basque

Ce n’est quelque chose à laquelle beaucoup s’attendait. Julian Alaphilippe a été en difficulté dans les deux dernières montées de la 5e étape du Tour du Pays Basque. Ses principaux adversaire pour le classement général, et notamment Mikel Landa (Movistar), ont planté de nombreuses banderilles pour essayer de le déstabiliser ainsi que le maillot jaune, Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo). Mais le Slovène, qui a terminé 2e de l’étape et qui a conforté sa place de leader, a eu moins de mal à s’accrocher et à suivre les attaques. Pour Le Français la journée a été très éprouvante comme il l’a expliqué dans un communiqué de la Quick-Step Floors.

« Aujourd’hui (vendredi), c’était très dur. J’ai suivi plusieurs attaques – une, deux, trois – mais quand le quatrième est venu, j’ai commencé à souffrir et j’ai lâché. » Pais Vasco stage 5 shakes up the GC

Par chance pour Julian Alaphilippe, ses coéquipiers ont été d’une grande aide. Enric Mas est venu le soutenir et a tout donné pour faire en sorte de limiter la casse. Son travail a vraiment payé, puisque que le Français est arrivé 20e de la 5e étape avec 2’15 de retard sur le vainqueur Omar Fraile (Astana).

« Heureusement, j’ai eu Enric et il a tout donné quand nous avons chassé le groupe à l’avant. Il s’est vraiment vidé pour moi dans les 30 derniers kilomètres et je suis reconnaissant pour ses efforts. » Pais Vasco stage 5 shakes up the GC

Ce samedi, pour la sixième et dernière étape de ce Tour du Pays Basque, Julian Alaphilippe peut espérer pouvoir terminer sur le podium. 4e désormais derrière Jon Izagirre et Mikel Landa, tout est possible. Mais cette ultime journée ne sera pas de tout repos avec ses huit ascensions répertoriées à gravir. Et ça, Le Montluçonnais en est conscient.

« L’étape de demain (ce samedi) sera encore plus difficile, il reste donc à voir ce que nous pouvons en tirer. » Pais Vasco stage 5 shakes up the GC

Le Tricolore pourra quoiqu’il arrive se lâcher. N’ayant plus rien à perdre dans ce Tour du Pays Basque, il peut néanmoins tout gagner en essayant de terminer sur le podium. Avec seulement 42 secondes de retard sur Ion Izagirre, et si ses jambes le lui permettent, il pourra essayer d’attaquer. Ce serait dans tous les cas très intéressant pour le spectacle.

160 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.