Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) : « C’est vraiment très dur ici »

1
664
primoz roglic podium étape 4 tour du pays basque 2018
Primoz Roglic sur le podium de la 4e étape du Tour du Pays Basque après sa victoire sur le contre-la-montre. - Photo : Capture d'écran EITB.

Après sa victoire sur le contre-la-montre de la quatrième étape, Primoz Roglic est conscient qu’il est maintenant le grandissime favori pour remporter ce Tour du Pays Basque 2018. Mais le Slovène garde la tête froide, car il sait que les deux prochaines étapes seront très difficiles.

Primoz Roglic est déjà concentré sur les deux prochaines étapes du Tour du Pays Basque

Son statut de favori ne faisait aucun doute avant le départ. Ce jeudi, Primoz Roglic a confirmé qu’il était bel et bien disposé à remporter le Tour du Pays Basque. Le Slovène a dominé tous ses concurrents sur le contre-la-montre qui s’est disputé sur la 4e étape. Le coureur de la LottoNL-Jumbo était d’ailleurs satisfait de ce succès, le 16e de sa carrière, aux micro de nos confrères d’EITB.

« C’était un chrono vraiment plat avec un peu de vent. C’était vraiment bien pour moi, je suis vraiment content. » Réaction Primoz Roglic à EITB

Tellement bien qu’il est maintenant le leader de ce Tour du Pays Basque avec 34″ d’avance sur son dauphin Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) qui a terminé à une belle 8e place sur le chrono, limitant ainsi la casse. Mais Primoz Roglic ne veut pas crier victoire trop vite, il sait que tout peut encore arriver, en bien comme en mal, sur les deux dernières étapes qui seront déterminantes.

« Oui c’est sûr je suis le favori pour remporter le Tour du Pays Basque. Je suis leader, mais comme je le dis depuis le début on doit y aller jour après jour car c’est vraiment très dur ici. On doit juste faire de notre mieux chaque jour. Il reste deux étapes qui ne sont pas faciles comme depuis le début. Tout le monde le sait. Je regarde juste vers l’avant pour ces étapes qui seront très dures. » Réaction Primoz Roglic à EITB

Son discours est donc très clair, il joue la carte de la prudence. Ses adversaires, qui sont tous à plus d’une minute, sauf Julian Alaphilippe, tenteront bien de le déstabiliser. Il faudra qu’il soit en pleine possession de ses moyens s’il veut pouvoir contre-attaquer dans les ascensions. Une chose est sûre, Primoz Roglic a marqué son territoire d’une très belle manière. Vivement la suite.

1 COMMENTAIRE

  1. Voici des commentaires et une analyse de fort bon aloi car en ces régions la loi du plus fort n’est jamais des plus simples à dicter…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.