Rémy Di Gregorio va devoir patienter deux ans de plus
Rémy Di Gregorio est suspendu quatre ans. Photo : Twitter Delko-Marseille Provence KTM
360 Partages

Suspendu depuis avril 2018 en raison d’un contrôle positif d’EPO, Rémy Di Gregorio n’est finalement qu’à la moitié. L’UCI vient d’officialiser que sa présence dans un peloton n’aura pas lieu avant le 7 mars 2022 au mieux.

Rémy Di Gregorio privé de courses

Quatre ans de suspension. C’est la sanction adressée par l’UCI à l’encontre de Rémy Di Gregorio. Depuis maintenant deux ans, le Français n’est pas autorisé à disputer la moindre compétition. Il avait été contrôlé positif à l’EPO après avoir disputé Paris-Nice en mars 2018. Pour celui qui aura 36 ans quand la sanction prendra fin, cette décision n’a pas de réel impact. Décidant de mettre un terme à sa carrière une première fois à l’issue de la saison 2017, il était reparti avant que cet événement sonne la fin.

Au moment de la révélation de sa suspension, il faisait partie de la formation Delko-Marseille Provence. Cette dernière n’avait pas tardé ensuite à se séparer du coureur français après quelques années de collaboration. Sa dernière apparition, en compétition, a été le 31 mars 2018 pour le Grand Prix Miguel Indurain.

360 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Voici l’homme idéal, à l’expression trop simple, idéal pour servir de couvercle, ça supprime un peu les mauvaises odeurs… Pendant ce temps Légeay, le trop, l’impossible à suspendre, fait des mouvements pour rendre le cyclisme crédible et sort les statistiques du dopage dans le vélo, compare avec d’autres sports, etc… : comme en ce moment ya pas de contrôles, c’est encore mieux !
    De toutes façons, et Rémy, avec son essprit goulier, peut sans doute le faire remarquer à Marseille , c’est pareil pour tout le monde, « on peut s’entrainer mais ya pas de courses »… Bonne santé à lui et surtout, s’il veut conserver son équilibre, qu’il pense bien à déconfiner et qu’il ne mette surtout pas le vélo au clou !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.