Richie Porte a remporté la Tour Down Under 2020. C'est la deuxième fois de sa carrière qu'il remporté l'épreuve Wolrd Tour. Photo : Trek-Segafredo/Tim de Waele/Getty Images
386 Partages

Lors de la dernière étape se terminant au sommet de Willunga Hill, la victoire est revenue au surprenant Matthew Holmes (Lotto Soudal) membre de l’échappée du jour. Il a battu sur le fil Richie Porte (Trek-Segafredo), le plus fort parmi les favoris au général, et qui s’est adjugé le classement final. Après 2017, c’est la deuxième fois qu’il inscrit cette course par étapes à son palmarès.

Une victoire au bout du suspense. Membre de l’échappée, Matthew Holmes a réussi l’exploit de s’imposer sur les pentes de Willunga Hill. Ce n’est pas courant, mais pour une fois, c’est bien un baroudeur qui s’est distingué sur cette arrivée généralement promise à un prétendant du général. La performance réalisée par l’Australien est d’autant plus belle que ses chances de succès étaient considérablement réduites au moment où Richie Porte, à nouveau le plus fort dans cette montée, est revenu sur lui. Mais parvenant à conserver assez d’énergie dans sa roue, pour les derniers mètres d’ascension, son accélération finale s’est avérée décisive. Pour le Britannique de 26 ans, il s’agit de sa première victoire obtenue chez les professionnels. Assurément, un jour marquant dans la carrière du coureur de Lotto Soudal.

Richie Porte a le dernier mot

Finalement, c’est en clôture du Tour Down Under qu’il aura fallu attendre pour voir un baroudeur récompensé de ses efforts. Autrement, à chaque fois, c’est toujours un sprinteur ou un favori du général, comme la victoire de Porte sur la 3e étape, qui s’était imposé. Si ce dernier n’est pas passé loin effectivement d’un double succès sur cette édition, il a assuré l’essentiel en atteignant son objectif principal : la victoire finale. Vainqueur précédemment en 2017, le coureur de Trek-Segafredo avait dû se contenter du deuxième rang à chaque fois derrière Daryl Impey (Mitchelton-Scott) lors des deux dernières années.

En ce qui concerne le double tenant du titre, cette ultime journée a été compliquée. Le Sud-Africain n’a pas été en mesure de suivre les meilleurs dans le final. Distancé, il a pris la 20e place à 29 secondes du vainqueur du jour soit à 26 secondes de Richie Porte. Un retard trop important pour rester devant son rival en sachant que seulement deux secondes les séparaient avant le départ. Impey a même reculé au classement général final à la sixième place derrière Richie Porte donc mais aussi Diego Ulissi (UAE Team Emirates) et Simon Geschke (CCC Team) qui terminent sur le podium. De quoi démarrer cette saison avec la manière.

Vidéo de cyclisme
La victoire finale de Richie Porte sur le Tour Down Under 2020

Classement de la 6e étape du Tour Down Under 2020

Nom Equipe
1 HOLMES Matthew LOTTO SOUDAL 03:24:54
2 PORTE Richie TREK – SEGAFREDO +3
3 BOARO Manuele ASTANA PRO TEAM +4
4 ARMIRAIL Bruno GROUPAMA – FDJ +7
5 STORER Michael TEAM SUNWEB +7
6 ULISSI Diego UAE TEAM EMIRATES +7
7 GESCHKE Simon CCC TEAM +7
8 DENNIS Rohan TEAM INEOS +7
9 VAN BAARLE Dylan TEAM INEOS +7
10 YATES Simon MITCHELTON – SCOTT +23

Classement général – 6e étape du Tour Down Under 2020

Nom Equipe
1 PORTE Richie TREK – SEGAFREDO 20:37:08
2 ULISSI Diego UAE TEAM EMIRATES +25
3 GESCHKE Simon CCC TEAM +25
4 DENNIS Rohan TEAM INEOS +25
5 VAN BAARLE Dylan TEAM INEOS +25
6 IMPEY Daryl MITCHELTON – SCOTT +30
7 YATES Simon Philip MITCHELTON – SCOTT +37
8 BENNETT George TEAM JUMBO – VISMA +46
9 HAMILTON Lucas MITCHELTON – SCOTT +52
10 PERNSTEINER Hermann BAHRAIN – MCLAREN +54

386 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Après celle de 2017, il ne s’agit en effet que de la seconde victoire au général pour Richie Porte sur ce tour Down Under, une victoire toujours âprement disputée à coups de secondes. Il est vrai par contre que cette montée de Willunga Hill est une ascension qui correspond parfaitement aux capacités de Richie Porte, d’autant plus que l’australien arrive avec beaucoup d’ambitions sur cette épreuve majeure du calendrier australien, comme d’ailleurs tous ses compatriotes, Ewan, Mac Carthy malchanceux cette année, etc… C’est l’occasion d’apprécier le style bien particulier de ce champion, alliance de souplesse et d’équilibre dans une montée toujours effectuée en grande partie en danseuse, ou, pour reprendre une expression  » à la mode »,un rapport poids-puissance assez exceptionnel et parfaitement adapté à la pente…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.