Sam Bennett enchaîne les victoires
Bennett reste invaincu sur cette édition.
179 Partages

Pour cette troisième étape du BinckBank Tour, il était difficile de faire plus serré sur la ligne d’arrivée. Avec un très léger avantage, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a pris le meilleur aux dépends de Dylan Groenewegen (Team Jumbo-Visma) alors que Jasper Philipsen a pris la troisième place. Vainqueur pour la troisième fois depuis l’entame de cette course, l’Irlandais est un très solide leader au classement général.

Du jamais vu ! Jusqu’à présent, personne n’était parvenu à remporter trois étapes de suite dans toute l’histoire du BinckBank Tour (15 éditions), ancien Tour du Benelux. C’est désormais chose faite avec Sam Bennett qui s’est offert le triplé après remporté la troisième étape une nouvelle fois au sprint. Cela s’est joué de très peu par rapport à son plus sérieux rival Dylan Groenewegen, mais l’avantage lui est revenu avec la photo finish qui a dû être nécessaire tant l’écart était resserré. L’Irlandais reste donc le seul coureur pour le moment à avoir connu la victoire lors de cette édition, ce qui paraît assez incroyable.

Bennett et les autres

Comme les deux précédentes journées, le sprinteur qu’il est et les autres coureurs réputés rapides ont eu l’occasion de se disputer la victoire au sprint. Sur un profil totalement plat, une échappée a eu beau se former avec Guillaume Van Keirsbulck (CCC Team), Harry Tanfield (Team Katusha Alpecin) et Stijn Steels (Roompot-Charles), elle n’est pas allée au bout. Seule satisfaction pour ces baroudeurs, c’est d’avoir pu prendre des bonifications lors du kilomètre en or. Mais en comparaison de la performance de Bennett, c’est évidemment pas la même chose. Le coureur de Bora-Hansgrohe, qui enchaîne les victoires comme si de rien n’était a déjà largement réussi son BinckBank Tour.

Avec au moins vingt secondes d’avance au général, Bennett s’est construit un bel avantage. Mais de là à tenir le coup au général jusqu’à la fin, le chemin est encore long et semble difficile. Reste que sa forme est tellement exceptionnelle que ses prestations ces prochains jours vont valoir le coup d’œil. Et particulièrement demain, sur une quatrième étape courte faisant moins de 100 kilomètres mais délicate. Avec notamment le Mur de Saint-Roch à grimper deux fois, les favoris à la victoire finale risquent de se dévoiler.

179 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.