Sam Bennett confirme son excellent état de forme.
Sam Bennett a dominé le sprint de la tête et des épaules. Photo : @dauphine
205 Partages

Grand favori de la 3ème étape du Critérium du Dauphiné, Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a tenu son rang, et s’est facilement imposé au sprint devant Wout van Aert et Davide Ballerini. Le leader Dylan Teuns, qui n’a jamais été inquiété, conserve quant à lui son maillot jaune.

Sam Bennett au dessus du lot

Au lendemain d’une journée de course mouvementée qui a permis d’en savoir plus sur l’état de forme des différents favoris du général, c’est une étape de plaine sans grande difficulté qui attendait les coureurs cet après-midi. Malgré la courageuse échappée de Quentin Pacher et de Natnael Berhane, le peloton a fait sa loi, et la victoire s’est ainsi jouée au sprint.

À ce jeu-là, au vu de sa forme actuelle ainsi que de l’absence d’autres gros sprinteurs au départ de ce Dauphiné, Sam Bennett faisait office de grandissime favori. Parfaitement emmené dans le final, l’Irlandais a su faire respecter la hiérarchie, pour ainsi remporter son septième succès de la saison.

Après cette étape de transition dans la course au maillot jaune, les favoris du général s’expliqueront demain sur un contre-la-montre de 26 kilomètres qui risque de creuser des écarts décisifs entre les différents prétendants à la victoire finale.

205 Partages
Thibaud KEREBEL

2 commentaires

  1. Je ne vois pas bouhanni à l’arrivée. … il est deja arrive chez samsic? Ils sont fous ces bretons,que vont ils en faire? Ramasser des coquillages ?

  2. Riom de bon cœur avec l’heureux vainqueur qui laisse éclater sa joie bien avant la ligne ! Facile Bennett, comme l’indique cette photo où il lève les bras en masquant à la fois le second,Van Aert et le troisième, Ballerini. Par contre le quatrième, Venturini, ne figure pas sur l’image. Il faut dire qu’il déboite au dernier moment, change de ligne et finit à gauche. C’est pas pire que de finir à droite, mais un peu dommage de le chercher en vain sur cette photo… Comme il change de ligne, il n’y a qu’à le déclasser, sans autre forme de procés, à Riom comme à Dunkerque.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.