Samuele Battistella remporte la Veneto Classic 2021

1
82
Veneto Classic : Samuele Battistella s'offre son premier succès chez les pros

RÉSULTAT. Samuele Battistella (22 ans) a signé son premier succès chez les professionnels à l’occasion de la Veneto Classic 2021 (1.1) ce dimanche en Italie. Le jeune coureur de la formation Astana, qui était échappé avec Matteo Trentin victime d’une chute, a résisté pendant les 20 derniers kilomètres au retour de ce qu’il restait du peloton. Marc Hirschi (UAE Team Emirates) a pris la deuxième place et Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli-Sidermec) la troisième. A noter la belle performance du Français de la Cofidis Rémy Rochas, 5e.

1 COMMENTAIRE

  1. M. Trentin, souvent placé et rarement gagnant, pouvait renouer avec le succès… La victoire était là, à l’issue d’un sprint à deux, elle lui tendait les bras….Mais encore une fois malheureux, M. Trentin touche la roue arrière de Battistella et tombe…
    Par les lieux chargés d’histoire mais aussi le parcours proposé, de la plus belle modernité qui soit avec notamment le retour de cette difficile montée pavée sur le circuit final, cette première édition de la Veneto Classic ne manqua pas d’intérêt, ni même de suspense… La sélection dans le groupe à l’arrière revint parfois très près du vainqueur final, le duo Cofidis Martin-Rochas se montrant le plus actif dans les tentatives de retour sur l’avant, mais les deux vaillants français se trouvaient pris dans l’étau UAE- Astana… La seconde place d’Hirschi n’efface pas la défaite de ces UAE en surnombre et très impliqués dans la course, un peu comme sur le Tour de Vénétie mercredi dernier… Car Trentin repris, il restait quand même, trois prétendants : Ulissi, Formolo et Hirschi, mais le jeune suisse se montra à l’image de sa saison 2021 : souvent présent, mais ne faisant pas la décision : le contraste entre le caractère de ses performances l’an passé, comme ses fantastiques échappées du Tour de France, et puis sa manière de courir cette année, notamment sur cette course, en ferait presque un cas d’école … Le voici transformé en horloger, comme comptable de ses coups de pédales et qui échoue dans une sortie bien tardive… Battistella, très près, il va le reprendre… Eh bien non, il reste là, ne joue pas son va-tout, et gagne le sprint pour la seconde place … Bien que défaits, superbe combativité par contre pour Rochas 5é et Martin 8é, comme pour nous rappeler leur belle vuelta et conclure avec la manière cette saison 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.