Simon Clarke remporte la 5e étape du Tour de France 2022

1
573
Simon Clarke s'impose au bout du suspense sur la 5e étape du Tour de France 2022
Au jeté de vélo, la victoire est revenue à Simon Clarke sur l'étape des pavés. Photo : A.S.O./Charly Lopez

Sur la cinquième étape du Tour de France 2022, celle des pavés, longue de 157 kilomètres entre Lille Métropole et Arenberg Porte du Hainaut, les baroudeurs ont eu le dernier mot. Et surtout Simon Clarke (Israel – Premier Tech) qui s’est imposé à l’issue d’un long sprint devant Taco van der Hoorn (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) et Edvald Boasson Hagen (TotalEnergies). Longtemps en poursuite, Wout Van Aert (Jumbo-Visma) reste maillot jaune. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Ben O’Connor (AG2R Citroën Team) ont perdu du temps.

Clarke dompte les pavés, Roglic grand perdant

La cinquième étape du Tour de France tant attendue, qui empruntait des secteurs pavés, a tenu toutes ses promesses. Avec un vainqueur surprise, en l’occurrence Simon Clarke, qui s’offre sa première victoire sur la Grande Boucle, à 36 ans. Le coureur d’Israel – Premier Tech, qui a fait partie d’une échappée de six coureurs, s’est montré le plus véloce au sprint. Après une attaque à la flamme rouge de Neilson Powless (EF Education – EasyPost), ce dernier a été rattrapé d’abord par Edvald Boasson Hagen, qui a coincé à son tour, et finalement la lutte a été haletante jusqu’au bout entre Taco van der Hoorn et Simon Clarke.

Derrière, il y a eu aussi du spectacle et de nombreux rebondissements. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a été le plus à l’aise parmi les favoris au général et a repris une dizaine de secondes à une grande partie de ses adversaires. Par contre, le débours pour Primoz Roglic a été plus conséquent. Le Slovène a concédé 1 minute et 55 secondes par rapport à son compatriote. Quatrième l’an passé, Ben O’Connor a perdu plus de trois minutes. A noter également l’abandon de Jack Haig (Bahrain – Victorious). Sinon, c’est globalement un statu quo avec Wout Van Aert assuré de passer une nouvelle journée en jaune.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 5e étape du Tour de France

Classement – Etape 5 du Tour de France – Top 20

Le classement complet de la 5e étape du Tour de France

1 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) les 157 km en 3:13:35
2 – VAN DER HOORN Taco (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
3 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) + 0:02
4 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) + 0:04
5 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) + 0:30
6 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) + 0:51
7 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) m.t
8 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) + 1:04
9 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
10 – MOZZATO Luca (B&B Hotels – KTM) m.t
11 – DAINESE Alberto (Team DSM) m.t
12 – WALSCHEID Max (Cofidis) m.t
13 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) m.t
14 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) m.t
15 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) m.t
16 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
17 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) m.t
18 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) m.t
19 – FUGLSANG Jakob (Israel – Premier Tech) m.t
20 – HOFSTETTER Hugo (Team Arkéa Samsic) m.t

Classement général – Etape 5 du Tour de France – Top 20

Le classement général complet après la 5e étape du Tour de France

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) en 16:17:22
2 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) + 0:13
3 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) + 0:14
4 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) + 0:19
5 – LAMPAERT Yves (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:25
6 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) + 0:36
7 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:40
8 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) + 0:48
9 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:49
10 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 0:50
11 – CATTANEO MattiavQuick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:55
12 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 0:56
13 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) + 1:01
14 – SCHACHMANN Maximilian (BORA – hansgrohe) + 1:02
15 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) + 1:04
16 – SKUJIŅŠ Toms (Trek – Segafredo) + 1:06
17 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) + 1:09
18 – BARDET Romain (Team DSM) + 1:10
19 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) + 1:14
20 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 1:15

Classement par points – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 178
2 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 126
3 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) 86
4 – SAGAN Peter (TotalEnergies) 86
5 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) 76
6 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) 73
7 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) 67
8 – GROENEWEGEN Dylan (Team BikeExchange – Jayco) 60
9 – VAN DER HOORN Taco (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 50
10 – EWAN Caleb (Lotto Soudal) 45

Classement de la montagne

1 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) 11
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 1
3 – SIMMONS Quinn (Trek – Segafredo) -1

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 16:17:41
2 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:30
3 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) + 1:22
4 – VERMEERSCH Florian (Lotto Soudal) + 2:28
5 – MOZZATO Luca (B&B Hotels – KTM) + 2:40
6 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 2:44
7 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 3:00
8 – BISSEGGER Stefan (EF Education-EasyPost) + 3:13
9 – HONORE Mikkel Frolich (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 3:16
10 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 3:28

1 COMMENTAIRE

  1. Ce fut en effet un sprint très long entre les quatre rescapés de l’échappée à six partie en début de course… L’étape s’est déroulée à un rythme assez infernal : A. Gougeard et l’étonnant M. Cort-Nielsen ne purent en effet rallier l’arrivée avec leurs quatre compagnons de route, la défaillance terminale de Cort-Nielsen pouvant enfin paraitre assez compréhensible, après trois longues et rudes échappées des trois jours précédents…
    Sur le sprint, c’est le dernier à tenter de passer devant qui l’emporte, en quelque sorte le plus attentiste, là où Van der Hoorn échoue de justesse, en s’arrachant dans les derniers mètres dans une allure qui rappellait immanquablement sa dernière victoire à la Brussels Classic… Dommage pour Boassen Hagen qui passe très près d’un succès qui aurait marqué un grand retour… Calais c’était la veille, les quatre sont en bout de route et ne font pas dans la dentelle !… Boasson-Hagen, mal placé au démarrage de Powless prend l’initiative de l’avant, ce qui ne lui permet pas de s’isoler par rapport à Clarke qui s’accroche à distance…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.