Simon Yates vainqueur final de Tirreno-Adriatico 2020
A 28 ans, Simon Yates étoffe son palmarès avec la victoire finale sur Tirreno-Adriatico 2020 et sort victorieux de l'étape de Sassotetto. Photo : @TirrenoAdriatico
0 Partages

Simon Yates s’est adjugé le classement final de Tirreno-Adriatico 2020 à l’issue de la 8e étape disputée sous forme d’un contre-la-montre individuel de 10,1 kilomètres, remporté à San Benedetto del Tronto par le champion d’Italie de la discipline, Filippo Ganna.

A LIRE : La victoire de Filippo Ganna sur le chrono

S.Yates vainqueur de Tirreno-Adriatico 2020

Avec cette victoire en poche, nul doute que Simon Yates fera office de grandissime favori à la victoire sur le prochain Giro qui débutera le 3 octobre prochain. Pour l’heure, au classement général final de Tirreno-Adriatico 2020, Simon Yates l’emporte devant son compatriote Britannique Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) et le Polonais Rafal Majka (Bora-hansgrohe). Bruno Armirail (Groupama-FDJ) termine quant à lui 18e (+5’22 ») et premier tricolore.

Classement général final Tirreno-Adriatico 2020 – Top 20

1 – YATES Simon (Mitchelton-Scott) en 32:07:34
2 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 0:17
3 – MAJKA Rafał (BORA – hansgrohe) + 0:29
4 – Kelderman Wilco (Team Sunweb) + 0:56
5 – Vlasov Aleksandr (Astana Pro Team) + 0:58
6 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 1:18
7 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 1:41
8 – Woods Michael (EF Pro Cycling) + 2:12
9 – Brambilla Gianluca (Trek – Segafredo) + 3:02
10 – Haig Jack (Mitchelton-Scott) + 3:10
11 – Oomen Sam (Team Sunweb) + 3:11
12 – Meintjes Louis (NTT Pro Cycling) + 3:22
13 – Hindley Jai (Team Sunweb) + 3:45
14 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 3:58
15 – De la Parte Víctor (CCC Team) + 4:03
16 – Vervaeke Louis (Alpecin-Fenix) + 4:07
17 – Warbasse Larry (AG2R La Mondiale) + 5:03
18 – Armirail Bruno (Groupama – FDJ ) + 5:22
19 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 8:02
20 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 8:04

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. Oh Yates ! Simon Yates devient un des favoris, peut-être en effet le principal d’entre eux, pour le futur giro. Souhaitons-lui de ne pas arriver trop tôt en forme ou de trop brûler les étapes, comme il le fit de manière assez stupéfiante sur le giro 2018, avant de s’écrouler sur la fin, dans un processus inverse à celui de C.Froome, trés mal en point au début et qui finit quant à lui sur un exploit hors du commun deux jours avant l’arrivée à Rome…
    Les Yates reviennent donc tout en haut de l’affiche, puisque le frère, Adam, se trouve actuellement fort bien placé dans le tour de France… Le britannique fut d’ailleurs le seul coureur qui osa attaquer le train Jumbo dans la montée finale du Grand Colombier…
    Simon, en 2018, sut tirer les leçons de sa défaite au giro et remporta la vuelta qui suivit… Le gars semble désormais savoir parfaitement gérer sa barque, et le voir revétu du maillot bleu de la course des deux mers tendrait à le prouver… Car ce maillot est trés symbolique, en effet, comme d’ailleurs le magnifique trophée qu’il tient entre ses mains… Pour les amateurs de mots croisés, en sept lettres, « arme de Neptune », le trident… D’aprés qu’il existe tout un cérémonial, avant le départ de Tirreno-Adriatico, durant lequel le trophée est repéché de la mer, sans doute celle d’arrivée, l’Adriatique, au bord de laquelle avait lieu ce traditionnel contre la montre…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.