Sonny Colbrelli vainqueur du Tour du Piémont, Florian Sénéchal 2e

1
621
Sonny Colbrelli large vainqueur de la classique italienne
Colbrelli assume son statut de favori. Capture d'écran Tour du Piémont.

Au terme d’une édition du Tour du Piémont disputée dans des conditions très peu favorables, la victoire est revenue à Sonny Colbrelli (Bahrain Merida). Tout en puissance, l’Italien s’est imposé avec une belle marge au sprint devant Florian Sénéchal (Quick-Step Floors), qui est allé décrocher la seconde place alors que Davide Ballerini (Androni Giocatolli-Androni) a décroché la troisième place.

Sonny Colbrelli accroche le Tour du Piémont à son palmarès

Un scénario limpide et c’est Sonny Colbrelli qui a eu le fin mot de l’histoire. Comme prévu, le Tour du Piémont s’est terminé par un sprint pour la victoire. Il a tourné en faveur du coureur italien, qui n’a pas laissé beaucoup de chances à ses adversaires d’y croire. Dès que le leader de la formation Bahrain Merida a lancé son effort, la messe était dite. Derrière lui, Florian Sénéchal ou encore Davide Ballerini ont pu seulement se contenter du podium.

Avant ce dénouement, la course a été rendue usante surtout à cause des conditions météo. Dans des conditions humides, un certain écrémage a quand même bien eu lieu. Et le peloton n’a pas montré de réelles difficultés à maîtriser les quelques offensives dont celles d’Andriy Grivko (Team Astana) et Matti Breschel (Team EF Education-First Drapac) aux environs de la dernière heure de course.

Dans le final, les équipiers présents encore dans le peloton ont alors fait le travail pour replacer leurs sprinteurs respectifs. Ce sont ces derniers qui ont ensuite dû finir le travail. Et celui qui l’a fait parfaitement, c’est Sonny Colbrelli, qui vient de remporter sa secondes semi-classique italienne en l’espace d’un mois. A la mi-septembre, il avait remporté aussi au sprint la Coppa Bernocchi. De quoi finir sur une belle note cette saison, qui lui aura permis de cumuler quatre succès dont le plus prestigieux restera la quatrième du Tour de Suisse, une épreuve du World Tour. Cette campagne des courses d’un jour italienne va toucher à son terme, mais en apothéose, avec le Tour de Lombardie, un des cinq Monuments de l’année et dernier grand rendez-vous.

1 COMMENTAIRE

  1. Comme sur la Coppa Bernocchi, Colbrelli n’avait pas vraiment de concurrents à son niveau. Sur ces semi-classiques, seul Lovato aura donc réussi à lui damer le pion dans une arrivées au sprint. Sa victoire au tour de Suisse devant Sagan et Gaviria a en effet une autre signification… Souvent placé mais rarement vainqueur, Il est heureux pour Colbrelli que ces succés puissent complèter cette victoire et ses nombreuses places d’honneur en world-tour…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.