Soren Kragh Andersen remporte l'éatpe 14 du Tour de France 2020
A 26 ans, le Danois Soren Kragh Andersen remporte sa plus belle victoire, après son titre chez les Elites de Paris-Tours, en 2018. Photo : D.R
0 Partages

Samedi, à l’occasion de la 14e étape du Tour de France 2020 où étaient attendus les sprinteurs à commencer par Peter Sagan, c’est le Norvégien Soren Kragh Andersen qui a damé le pion à tout le peloton. Le coureur de la formation Sunweb, qui s’en est allé dans les derniers hectomètres alors que la course était lancée à toute allure en vue d’un sprint massif, a créé la vraie surprise en surprenant tout son monde ! Le maillot jaune Primoz Roglic conserve son maillot jaune.

VIDEOS : Retrouvez en vidéo le résumé de la 14e étape du Tour

Résumé étape 14 Tour de France 2020

C’est sur 194 kilomètres, courus entre Clermont-Ferrand et Lyon, que les coureurs du Tour de France 2020 se sont joués la victoire d’étape. Et les sprinteurs se sont faits « avoir », le danois Kragh Andersen profitant d’un moment de flottement à trois kilomètres de la ligne d’arrivée. Au prix d’une belle attaque et d’un très bel effort en solitaire, le coureur de la Team Sunweb s’est imposé en solitaire, laissant les sprinteurs se disputer les accessits. Le Slovène Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) et Peter Sagan (Bora-hansgrohe) ont pris les deux premières places. Le Français Anthony Turgis (Total Direct Energie) a pris quant à lui la 11e place. A noter que Sam Bennett et Caleb Ewan ont été distancés dans la côte de la Croix-Rousse. Aussi, dans le final, Julian Alaphilippe a tenté sa chance, en vain. Demain dimanche, les coureurs disputeront la 15e étape du Tour, au départ de Lyon, avec une arrivée au Grand Colombier où l’arrivée se jouera à huis clos, sans spectateurs.

Classement étape 14 Tour de France 2020 – Top 20

1 – KRAGH ANDERSEN Søren (Team Sunweb) en 4:28:10 (43,41 Km/h)
2 – MEZGEC Luka (Mitchelton-Scott) + 0:15
3 – CONSONNI Simone (Cofidis) m.t
4 – Sagan Peter (BORA – hansgrohe) m.t
5 – Pedersen Casper (Team Sunweb) m.t
6 – Stuyven Jasper (Trek – Segafredo) m.t
7 – Trentin Matteo (CCC Team) m.t
8 – Naesen Oliver (AG2R La Mondiale) m.t
9 – Colbrelli Sonny (Bahrain – McLaren) m.t
10 – Hirschi Marc (Team Sunweb) m.t,
11 – Turgis Anthony (Team Total Direct Energie) m.t
12 – Pogačar Tadej (UAE-Team Emirates) m.t
13 – Valgren Michael (NTT Pro Cycling) m.t
14 – Houle Hugo (Astana Pro Team) m.t
15 – Barguil Warren (Team Arkéa Samsic) m.t
16 – Madouas Valentin (Groupama – FDJ) m.t
17 – Pacher Quentin (B&B Hotels – Vital Concept p/b KTM) m.t
18 – Caruso Damiano (Bahrain – McLaren) m.t
19 – Fraile Omar (Astana Pro Team) m.t
20 – Kwiatkowski Michał (INEOS Grenadiers) m.t

Classement général Tour de France 2020 – Top 20

1 – ROGLIC Primož (Team Jumbo-Visma) en 61:03:00
2 – POGACAR Tadej (UAE-Team Emirates) + 0:44
3 – BERNAL Egan (INEOS Grenadiers) +0:59
4 – Urán Rigoberto (EF Pro Cycling) + 1:10
5 – Quintana Nairo (Team Arkéa Samsic) + 1:12
6 – López Miguel Ángel (Astana Pro Team) + 1:31
7 – Yates Adam (Mitchelton-Scott) + 1:42
8 – Landa Mikel (Bahrain – McLaren) + 1:55
9 – Porte Richie (Trek – Segafredo) + 2:06
10 – Mas Enric (Movistar Team) + 2:54
11 – Martin Guillaume (Cofidis) + 3:14
12 – Dumoulin Tom (Team Jumbo-Visma) + 4:32
13 – Carapaz Richard (INEOS Grenadiers) + 5:11
14 – Valverde Alejandro (Movistar Team) + 6:22
15 – Caruso Damiano (Bahrain – McLaren) + 7:02
16 – Higuita Sergio (EF Pro Cycling) + 26:12
17 – Barguil Warren (Team Arkéa Samsic) + 27:11
18 – Rolland Pierre (B&B Hotels – Vital Concept p/b KTM) + 34:07
19 – Kuss Sepp (Team Jumbo-Visma ) + 34:16
20 – Chaves Esteban (Mitchelton-Scott) + 36:09

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. Le résumé de l’étape présenté ici est trop inexact et ne traduit pas correctement le déroulement de l’étape…Les sprinters Ewan ou Bennett n’ont pas été distancés dans la côte de la Croix-Rousse à proximité de l’arrivée !
    En fait , nous avons assisté à une étape que les vrais fans du tour ont du trouver assez passionnante !..; Car dès les premiers kilomètres de la course, Peter Sagan et son équipe Bora se sont totalement employés afin de faire craquer S.Bennett dans le but de récupérer des points et de poursuivre l’entreprise d’affaiblissement mental et physique à l’égard de l’irlandais en vue des étapes à venir, lesquelles devraient s’avérer trés problématiques pour S. Bennett, trés mal à l’aise dans les montées ou les cols, comme observé la veille vers Puy Mary…
    L’entreprise de laminage se mis en route avant même le col du Béal, et déjà au sommet de celui-ci, la messe était dite ! Un important peloton avec Bennett , Venturini, mais aussi P.Roland, etc… passait attardé, le maillot vert étant emmené par ses équipiers Quickstep; seuls Alaphilippe et Jungels demeurant en duo à l’avant sous la conduite des Bora suivis par les équipes des trois premiers au général…
    Ce fut alors une magnifique lutte entre les deux groupes, les Bora à l’avant trouvant dans un second temps le long et trés efficace appui des CCC, par l’intermédiaire d’ A. de Marchi ou M.Schar… Bennett et les siens finirent par rendre les armes, à environ 70 kilomètres de l’arrivée… Les coureurs étaient encore loin de la Croix-Rousse, mais nous venions d’assister à une superbe passe d’arme, l’une des plus belles de ce début avec Peter Sagan en chef d’orchestre… Cela permettait de mettre à jour un certain nombre de jeux d’alliances ou d’oppositions, lesquelles devraient peser sur le dénouement final de cette bataille pour le maillot vert, sans doute la plus difficile qu’aura du mener Sagan sur un tour e France….
    Je vous passe la totalité de ma vision sur la superbe bataille finale, mais je retiens notamment ces trois attaques Sunweb, une équipe-phare sur ce tour 2020, par Benoot, l’inévitable Hirschi et puis bien sûr cette dernière estocade, finale et définitive, avec le danois Andersen, rarement vainqueur mais toujours de manière assez indiscutable, que ce soit en contre la montre sur le dernier Paris-Nice ou bien sur ce Paris-Tours 2018 qu’il avait dominé de façon assez impressionnante… Quant à Sagan, quelque peu éreinté à devoir reprendre le jeune Hirschi, il n’est que 4é et marque donc moins de points que désiré, mais il a écrasé l’étape par sa régence et son engagement dans l’effort…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.