Tom Pidcock se paie Wout van Aert sur la Flèche Brabançonne 2021

2
2137
Tom Pidcock remporte la Flèche Brabançonne 2021 (classement)
Photo : INEOS Grenadiers/Getty

Tom Pidcock (21 ans) a remporté la Flèche Brabançonne 2021 ce mercredi 14 avril. Le jeune britannique s’est payé le luxe de battre Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Matteo Trentin (UAE) dans un sprint à trois. A seulement 21 ans et pour sa première saison à ce niveau sur route, le coureur d’INEOS Grenadiers a signé un premier succès de prestige.

Tom Pidcock vainqueur de sa première classique

Depuis le début de saison, Tom Pidcock a impressionné. 3e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne ou encore 5e des Strade Bianche, le Britannique a de nouveau fait parler son talent. A seulement 21 ans, le coureur de la formation INEOS Grenadiers annonce la couleur pour les années à venir. A l’aise sur le pavé et dans les bosses, le spécialiste du cyclo-cross montre désormais qu’il peut battre au sprint Wout van Aert. A noter que Pidcock a été très entreprenant avec plusieurs attaques pour créer la décision.

Vidéo de Cyclisme
Tom Pidcock bat Wout van Aert – Flèche Brabançonne 2021

Flèche Brabançonne 2021 – Top 20

Le classement complet.

1 PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) 04:36:27
2 VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 00:00:00
3 TRENTIN Matteo (UAE) 00:00:02

4 SCHELLING Ide (BORA-hansgrohe) 00:00:07
5 SKUJINS Toms (Trek-Segafredo) 00:00:07
6 STANNARD Robert (BikeExchange) 00:00:07
7 TEUNS Dylan (Bahrain-Victorious) 00:00:07
8 COSNEFROY Benoit (AG2R Citroën) 00:00:07
9 RIESEBEEK Oscar (Alpecin-Fenix) 00:00:07
10 LEKNESSUND Andreas (DSM) 00:00:12
11 CAVAGNA Rémi (Deceuninck – Quick Step) 00:00:25
12 VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën) 00:00:48
13 DE BONDT Dries (Alpecin-Fenix) 00:00:48
14 MADOUAS Valentin (Groupama-FDJ) 00:00:48
15 MENTEN Milan (Bingoal Pauwels Sauces WB) 00:00:48
16 MONIQUET Sylvain (Lotto Soudal) 00:00:48
17 CAMPENAERTS Victor (Qhubeka ASSOS) 00:00:51
18 LAPORTE Christophe (Cofidis) 00:00:53
19 BURGHARDT Marcus (BORA-hansgrohe) 00:00:53
20 MOLARD Rudy (Groupama-FDJ) 00:00:53

2 Commentaires

  1. Les trois plus forts de l’épreuve arrivent ensemble et se disputent la victoire; si l’on va par là, l’épilogue de cette Flèche ressemblerait à celui de l’an passé, à la différence prés que les noms des trois premiers ne sont plus les mêmes… Il ne manque que Benoit Cosnefroy pour contredire totalement la constatation, mais le duo Teuns-Cosnefroy bute à vingt mètres du trio, dans un final assez haletant, comme la plupart du temps sur cette Flèche. L’arrivée s’y fait toujours à la force du jarret, suite à une méchante côte d’arrivée : ce n’est certes pas le Mur de Huy, mais cette Flèche se révèle toujours aussi passionnante à suivre, presque plus intéressante que la Wallonne, trop souvent ramenée à Huy, la dernière putte à chasser. Il reste que la Brabançonne ne fait pas partie du circuit World-Tour, contrairement à la Wallonne…
    En faisant quatre et cinq, Cosnefroy et Teuns aurait sans doute encore mieux étalonné les forces, mais la place de quatre revient à Schelling… Personne n’aurait misé un penny, encore moins un schilling sur le jeune néerlandais de la Bora, mais ce Schelling ne fait pas dans la philosophie, et le gars puise dans le tréfonds de ses réserves pour être le dernier à intégrer le groupe des dix costauds partis à l’avant. En fait, ceux qui ont suivi le chrono de la première étape du Pays Basque, avait déjà remarqué à quel point le jeune néerlandais avait pu en baver mais surtout étonner en s’offrant une 8é place de haute volée, à une seconde seulement de Pogacar, le 5é, dont le nom nous est plus familier. Que dire d’autre ? Leknessund impressionne : dernier rescapé de l’échappée initiale, il termine devant, derrière le trio, un peu devant Cavagna, le déclencheur des grandes batailles.

  2. PIDCOCK Thomas n’est pas connu pour être un grand sprinter loin de là . il a gagné de belle manière devant Wout Van Aert qui n’est pas connu pour être très lent sur une telle arrivée . Je rapproche cette victoire à celle Kasper Asgreen qui bat Mathieu Van der Poel au Tour des Flandres . Nos deux fantastiques sont un peu râpé , les saisons de cyclo cross et routières s’accumulent et nous avons là une baisse de régime pour ces deux coureurs . Il va falloir lever le pied et penser à digérer les efforts consentis aux fils des années . A cette allure les carrières risquent de s’écourter assez rapidement. Pidcock est jeune à 21 ans, toutefois il prend le même chemin que ces camarades des sous bois . Durant la course il a été en difficulté à plusieurs reprises mais au final il gagne . On va dire que c »est le ressort de la jeunesse . Maintenant place aux Ardennaises un autre terrain de jeu et cela risquent d’être compliqués pour certains .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.