Tour de France 2017 : dernière arrivée pour sprinteurs à Pau ?

1
140
Un Tour de France dominé par Kittel sur les sprints
Des sprinteurs à la recherche d'une première victoire d'étape. Photo :ASO/Alex BROADWAY

Le Tour de France 2017 arrive déjà à mi-parcours. Depuis le départ le 1er juillet dernier, les sprinteurs ont eu cinq occasions de se disputer la victoire d’étape. Aujourd’hui à Pau, la porte d’entrée des Pyrénées, une nouvelle opportunité semble se présenter pour les meilleurs spécialistes du monde. Mais ne serait-ce pas la dernière chance de s’imposer avant l’arrivée finale sur les Champs-Elysées ? 

Un Tour de France frustrant pour les sprinteurs

A cet instant, Marcel Kittel emporte tout sur son passage. Il ne laisse que des miettes à ses adversaires, qui se battent pour les places d’honneur. Impressionnant de maîtrise et de puissance physique, l’Allemand a remporté quatre des cinq premiers sprints sur le Tour de France. Seul Arnaud Démare a pu également levé les bras. Au fil des jours, les opportunités diminuent, et cette étape qui arrive à Pau apparaît vitale pour grand nombre de sprinteurs. La plupart d’entre eux sont logiquement frustrés car ils ne réussissent pas à trouver le chemin de la victoire. Pour André Greipel, Alexander Kristoff, Michael Mathhews, Nacer Bouhanni, John Degenkolb, le compteur est toujours bloqué à 0. Parmi ces cadors du sprint mondial, la majorité va repartir bredouille de cette édition 2017, mais ils leur restent au moins deux chances de lever les bras.

Combien de sprints possibles d’ici Paris ?

Aujourd’hui, entre Eymet et Pau, il ne faut pas rater l’opportunité qui se présente ! Après le parcours proposé est loin d’être favorable aux coureurs rapides du peloton. L’étape des Champs-Elysées est la seule autre qui leur semble promise. Sinon, il va seulement rester l’arrivée basée à Romans-sur-Isère (16ème étape) et celle de Salon-de-Provence (19ème étape) qui peuvent leur convenir. Mais rien n’est sûr, ces deux profils sont assez vallonnés, en particulier dans la première moitié du parcours. Les trois massifs montagneux restants à traverser auront aussi user un peu plus les organismes des équipiers et des sprinteurs. La force et la volonté pourrait manquer et donner un avantage à deux longues échappées qui iraient au bout. Cette onzième étape relève donc d’une très grande importance. Peut-être la dernière pour s’exprimer pleinement avant Paris, le 23 juillet prochain.

Pour ne rien rater du Tour de France, c’est ici

Site officiel de l’épreuve

1 COMMENTAIRE

  1. Entendu dans un bus : Le directeur sportif tance son sprinter : « Demain tu seras pendu dans les cols mais tu as encore cette chance à Pau; c’est Pau ! Cible aujourd’hui, fais-toi donc la peau, tu sais bien que demain c’est déroute pour toi…Pourquoi tu prends pas les pots que j’ai préparé ? » …Et bien sûr à Pau cette bonne ville du roi en rit, de cette bayroute annoncée, y compris le merde Pau !… Bonne chance à ceux qui rêvent de faire trébucher Marcel Kittel, roi du sprint !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.