Yoann Offredo est l'un des grands animateurs des étapes de plaine du Tour de France 2017. Le Français de Wanty Groupe Gobert n'en est
Yoann Offredo et Elie Gesbert plaisantent sur les routes du Tour. Photo : ASO/Alex BROADWAY
403 Partages

A l’offensive dès le premier kilomètre hier, Yoann Offredo avait semblé agacé en voyant que personne ne l’imitait. Et même si son compatriote Elie Gesbert s’est finalement joint à lui en tête de course, la frustration n’a pas disparu chez le coureur de Wanty – Groupe Gobert. En cause, le manque d’ambition de certaines équipes. Pour y remédier, il a lancé une proposition originale qui mériterait d’être étudier par les instances dirigeantes.

Yoann Offredo :  » Je suis un peu frustré et agacé « 

Invité sur le plateau de Vélo Club hier, Yoann Offredo est apparu heureux comme un gamin pour sa première expérience sur le Tour de France, mais aussi frustré par l’attitude de certains de ses confrères cyclistes. C’est avec la retenue et l’humour dont il coutumier qu’il a déclaré : « Je suis un peu frustré. Non pas parce que l’échappée n’a pas été au bout, ça c’était couru d’avance, mais je suis étonné du manque d’initiative de certaines équipes. Je suis agacé, pas que pour moi, mais aussi pour le téléspectateur qui attend le mois de juillet et le Tour de France avec impatience ».

Le spécialiste des classiques flandriennes poursuit : « On entend que ça ne sert à rien de s’échapper. Mais alors qu’est-ce qu’on fait ? On commence l’étape à cinq kilomètres de l’arrivée et on lâche les fauves pour le sprint ? On reste dans le peloton ? Mais ça n’a aucun intérêt. Ce sont les coureurs, qui font la course, si on est dix à partir, peut être que ça va au bout. » Le coureur s’interroge sur la solution qui permettrait de redonner de l’intérêt à ces étapes de plaine qui en manquent souvent cruellement, aussi bien pour les spectateurs que pour les acteurs de la course eux-mêmes. Il propose une piste de réflexion intéressante : « Si les échappées offraient une rémunération en termes de points World Tour, peut-être que ça motiverait les coureurs et les équipes…« 

L’UCI entendra-t-elle la voix du baroudeur français ?

L’idée de Yoann Offredo, pour saugrenue qu’elle paraisse de prime abord, aurait le mérite de modifier radicalement la façon de courir de certaines formations et d’ouvrir le champ des scenarii pour les étapes comme celles d’hier. Responsables du conservatisme de plus en plus grand dans l’attitude des coureurs, les points World Tour pourraient bien être la clef pour déverrouiller les courses. Espérons que l’UCI ait entendu la proposition du coureur de la Wanty et se donne la peine de l’étudier avec le sérieux qu’elle mérite. Si son application soulève beaucoup d’interrogations, s’il y a une volonté de la mettre en place, nul doute que ces dernières trouveront une réponse.

Pour ne rien rater du Tour de France, c’est ici

Vidéo : Yoann Offredo réagit après son échappée infructueuse

Site de l’épreuve

403 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

3 commentaires

  1. La frustration de Y.Offredo est bien compréhensible ! Cependant son idée ne devrait avoir aucune chance d’être retenue, ou alors ce serait une vraie révolution ! Les points World Tour, mais il en va de même pour la quasi totalité des classifications, sont attribués en fonction des places aux arrivées… L’idée est généreuse, ça dépend bien sûr du nombre de points attribués, mais surtout elle contrarie la base du principe de compétition, sans compter que la mise en pratique donnerait lieu à des perversions, échappés qui se font trainer,etc …! Mais pourquoi pas, ce ne serait pas dramatique, il y a tant de dérives dans le sport professionnel !

  2. Merci a Y.Offredo pour ses propos sur le vélo……!
    Un vaillant champion élégant la téte pleine…..!
    Ouf ça fait plaisir….!
    Je le dis souvent il faut tout péter casser les codes et enflammer la course……..!
    Stop aux fonctionnaires du vélo aux ordres.
    « Au Arme citoyen ».

  3. La vraie solution c’est de supprimer les putain d’oreillette qui faussent complètement la course. Revenons au simple ardoisier et là on reverra une vraie course.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.