Tour de Grande-Bretagne 2022 – Jordi Meeus domine la 5e étape au sprint

1
554
Jordi Meeus remporte la 5e étape du Tour de Grande-Bretagne
Dans un final chaotique, Jordi Meeus a imposé sa pointe de vitesse. Photo DR

Sur un tracé pas très vallonné, la 5e étape du Tour de Grande-Bretagne est revenue en toute logique à un sprinteur. Jordi Meeus (BORA – hansgrohe) a réglé le reste du peloton à l’issue de 186,8 kilomètres parcourus entre West Bridgford et Mansfield. C’est la première victoire de la saison pour le Belge, qui avait jusque-là cumulé quelques places d’honneur. Il a devancé Stanislaw Aniolkowski (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Thomas Pidcock (INEOS Grenadiers), qui a réalisé la belle opération du jour. Grâce à sa troisième place, ce qui lui a permis d’empocher une bonification, le Britannique s’est rapproché à trois secondes du leader Gonzalo Serrano (Movistar Team), vainqueur de la précédente étape.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 5e étape du Tour de Grande-Bretagne

Classement Etape 5 – Top 20

1 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) les 186,8 km en 4:22:28 (42,7 km/h)
2 – ANIOLKOWSKI Stanislaw (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
3 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) m.t
4 – WATSON Samuel (Grande-Bretagne) m.t
5 – VAN POUCKE Aaron (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
6 – PARISINI Nicolo (Team Qhubeka) m.t
7 – MARCELLUSI Martin (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
8 – FIORELLI Filippo (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
9 – STRONG Corbin (Israel – Premier Tech) m.t
10 – BROWN Jim (WiV SunGod) m.t
11 – BATTAGLIN Enrico (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
12 – WATTS Kiaan (Global 6 Cycling) m.t
13 – DE VYLDER Lindsay (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t
14 – BASSETT Stephen (Human Powered Health) m.t
15 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t
16 – PRADES Eduard (Caja Rural – Seguros RGA) m.t
17 – LAMPERTI Luke (Trinity Racing) m.t
18 – BARRENETXEA Jon (Caja Rural-Seguros RGA) m.t
19 – STEDMAN Travis (Team Qhubeka) m.t
20 – MODOLO Sacha (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t

Classement général – Etape 5 – Top 20

1 – SERRANO Gonzalo (Movistar Team) en 20:53:01
2 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:03
3 – FRAILE Omar (INEOS Grenadiers) + 0:07
4 – PERRY Benjamin (WiV SunGod) m.t
5 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) + 0:10
6 – STRONG Corbin (Israel – Premier Tech) + 0:14
7 – PAASSCHENS Mathijs (Bingoal Pauwels Sauces WB) + 0:17
8 – STEWART Jake (Grande-Bretagne) + 0:22
9 – IACCHI Alessandro (Team Qhubeka) + 0:24
10 – SHEFFIELD Magnus (INEOS Grenadiers) m.t
11 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen – Baloise) + 0:28
12 – PRADES Eduard (Caja Rural – Seguros RGA) m.t
13 – GROßSCHARTNER Felix (BORA – hansgrohe) m.t
14 – VAN POUCKE Aaron (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
15 – BATTAGLIN Enrico (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
16 – POLITT Nils (BORA – hansgrohe) m.t
17 – HAMILTON Chris (Team DSM) m.t
18 – SKAARSETH Anders (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
19 – PARISINI Nicolo (Team Qhubeka) m.t
20 – CHARMIG Anthon (Uno-X Pro Cycling Team) m.t

Classement par points – Top 10

1 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) 47
2 – STRONG Corbin (Israel – Premier Tech) 44
3 – SERRANO Gonzalo (Movistar Team) 35
4 – WATSON Samuel (Grande-Bretagne) 33
5 – STEWART Jake (Great Britain) 29
6 – PAASSCHENS Mathijs (Bingoal Pauwels Sauces WB) 27
7 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) 26
8 – FRAILE Omar (INEOS Grenadiers) 26
9 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen – Baloise) 26
10 – ANIOLKOWSKI Stanislaw (Bingoal Pauwels Sauces WB) 26

Classement de la montagne – Top 10

1 – PAASSCHENS Mathijs (Bingoal Pauwels Sauces WB) 29
2 – SCOTT Jacob (WiV SunGod) 28
3 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) 25
4 – TEGGART Matthew (WiV SunGod) 22
5 – BASSETT Stephen (Human Powered Health) 21
6 – BONNEU Kamiel (Sport Vlaanderen – Baloise) 20
7 – TEUNS Dylan (Israel – Premier Tech) 20
8 – PERRY Benjamin (WiV SunGod) 19
9 – STRONG Corbin (Israel – Premier Tech) 16
10 – CHARMIG Anthon (Uno-X Pro Cycling Team) 14

1 COMMENTAIRE

  1. Intrinsèquement, J. Meeus est sans doute le plus fort sprinteur de ce Tour de Grande Bretagne, mais il est ici en reprise après s’être fracturé la clavicule au dernier Tour de Pologne. Nous retrouvons dans ce sprint les deux compères britanniques Watson et Stewart des Groupama sous le maillot de Grande-Bretagne, très acteurs dans la course, comme sur les étapes précédentes. Stewart lance Watson, mais Watson ne peut rien face au grand sprinteur de la Bora… Habituellement c’est l’inverse, c’est Watson qui lance Stewart, à priori plus rapide, mais ici les deux compères échangent les rôles, histoire de circonstances ou simplement pour se renvoyer l’ascenseur, nous offrant de ce fait un bel exemple de complicité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.