Vuelta 2022 – Remco Evenepoel assoit sa domination après la 18e étape

5
447
Remco Evenepoel remporte la 18e étape de la Vuelta 2022
Remco Evenepoel s'est imposé avec le maillot de leader sur la 18e étape. Photo DR

S’il fallait encore le démontrer, le patron de la Vuelta 2022, c’est bien Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team). Sur la 18e étape, le Belge s’est imposé après 192 kilomètres de course disputés de Trujillo jusqu’à l’Alto del Piornal. Dans la dernière ascension où était jugée l’arrivée, le porteur du maillot de leader s’est montré solide, passant même à l’attaque. Mais c’est à un kilomètre du terme que le Belge a fait la différence en suivant l’offensive de son principal rival Enric Mas (Movistar Team). Ce duo a ensuite rattrapé à environ 200 mètres de la ligne d’arrive Robert Gesink (Jumbo-Visma), le dernier rescapé de l’échappée composée de 40 coureurs avec notamment Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) finalement 6e. Puis, dans les derniers mètres, Evenepoel a été un peu plus fort pour l’emporter devant Mas. Gesink, passé tout proche d’un succès, a dû se contenter du troisième rang.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 18e étape du Tour d’Espagne

Classement – Etape 18 de la Vuelta 2022 – Top 20

Le classement complet de la 18e étape du Tour d’Espagne

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) les 192 km en 4:45:17 (40,4 km/h)
2 – MAS Enric (Movistar Team) + 0:02
3 – GESINK Robert (Jumbo-Visma) m.t
4 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 0:13
5 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) m.t
6 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) m.t
7 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) m.t
8 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) m.t
9 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) m.t
10 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) m.t
11 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) m.t
12 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 0:26
13 – MEURISSE Xandro (Alpecin-Deceuninck) + 0:45
14 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 1:13
15 – DÍAZ José ManuelvBurgos-BH) + 1:17
16 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 1:19
17 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) m.t
18 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 1:56
19 – REICHENBACH Sébastien (Groupama – FDJ) + 2:14
20 – GESBERT Élie (Team Arkéa Samsic) + 2:22

Classement général – Etape 18 de la Vuelta – Top 20

Le classement général complet après la 18e étape

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 69:59:12
2 – MAS Enric (Movistar Team) + 2:07
3 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 5:14
4 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 5:56
5 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 6:49
6 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:14
7 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 8:09
8 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 9:34
9 – URÁN Rigoberto (EF Education-EasyPost) + 9:56
10 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe) + 12:03
11 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 13:53
12 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 19:03
13 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) + 24:31
14 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) + 27:46
15 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 30:27
16 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) +39:58
17 – LANDA Mikel (Bahrain – Victorious) + 42:33
18 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) + 43:41
19 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 45:00
20 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 47:06

Classement par points – Top 10

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) 349
2 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) 149
3 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 133
4 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 123
5 – MAS Enric (Movistar Team) 107
6 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) 92
7 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) 86
8 – PACHER Quentin (Groupama-FDJ) 74
9 – CRADDOCK Lawson (Team BikeExchange – Jayco) 64
10 – HERRADA Jesus (Cofidis) 62

Classement de la montagne – Top 10

1 – CARAPAZ Richard (INEOS Grenadiers) 45
2 – MAS Enric (Movistar Team) 25
3 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) 23
4 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) 21
5 – SOLER Marc (UAE Team Emirates) 20
6 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 19
7 – JANSSENS Jimmy (Alpecin-Deceuninck) 17
8 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) 16
9 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) 13
10 – HERRADA Jesus (Cofidis) 11

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 69:59:12
2 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 5:14
3 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 6:49
4 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:14
5 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 8:09
6 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 47:06
7 – PARRA José Félix (Equipo Kern Pharma) + 53:51
8 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) + 1:00:36
9 – ZAMBANINI Edoardo (Bahrain – Victorious) + 1:12:00
10 – CHAMPOUSSIN Clément (AG2R Citroën Team) + 1:16:41

5 Commentaires

  1. Sur le final MAS a fait le boulot le Dauphin D’Espagne a tenté de renverser Super Belge le Futur Roi D’Espagne et de Belgique mais sans succés….!
    Le Futur Roi D’Espagne et de Belgique n’est pas Mort vive le roi des Belges qui sera vraisemblablement intronisé Roi D’espagne Dimanche…….????

  2. desole, il a pas remporter ce tour enric mas est la , demain etape difficile sur chute de roglig et vine et d autres abandons ce n est une victoire un flop il n a pas beaucoup couru n de l annee un petit coureur

  3. Contrairement aux précédentes arrivées au sommet, aucun des échappés n’a pu résister au retour du peloton !… Etape courue sur un rythme endiablé avec Almeida assez curieusement à la patate de loin, sans la morue, mais avec tous ses équipiers pour tenter de revenir au général… Le jeune portugais montra un beau tempérament d’attaquant, un peu contraire à ses habituels retours de l’arrière en fin de course, mais sa course fit que la vuelta du jour se transforma rapidement en une harassante explication pour les places d’honneur au général, une lutte sans merci entre les UAE toutes voiles dehors et Inéos, Movistar et Astana,. De quoi terminer tous autant lessivés les uns que les autres, tandis que le leader Evenepoel fumait la pipe à observer le chantier ou à prendre des nouvelles du vaillant portugais à l’attaque…
    Mas tenta bien d’attaquer le leader, de manière un peu curieuse sur sa première impulsion, en tentant se saisir un bidon au vol… Sa dernière attaque vint aux abords de l’arrivée, ce qui lui permit d’aller chercher R. Gesink, le dernier rescapé de l’avant-garde, tout en emmenant dans un fauteuil R. Evenepoel pour la victoire à l’étape… Dommage pour R. Gesink qui aurait sans doute aimé offrir comme un ex-voto à son leader P. Roglic, lequel lui avait offert le maillot rouge le premier jour, comme une histoire de seigneurs dans laquelle cette vuelta aurait pu trouver un beau début d’achèvement, une belle fin que tous peinent à trouver, autant J.Vine, grand animateur des premières montagnes contraint à l’abandon sur chute, ou bien T. Pinot, brillamment à l’attaque dans l’ultime groupe de tête, avec Carapaz, Gesbert, Carthy et Higuita, mais repris dans la dernière ascension…

  4. Maintenant, c’est clair, « Qui c’est le patron? »
    Et dire que certains ont suspecté une éventuelle tricherie à la crevaison dans le dernier kilomètre il y a trois jours!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.