Tour de l’Algarve 2023 : Présentation détaillée de la 4e étape

1
1272
Tour de l'Algarve 2023 présentation de la 4e étape
Profil de la 4e étape du Tour de l'Algarve 2023. Photo : @LaFlammeRouge

Samedi, c’est une nouvelle étape accidentée qui attend les coureurs du Tour de l’Algarve, à l’occasion de la 4e étape. Au programme, quelques 177,9 kilomètres entre Albufeira (départ) et le sommet de l’Alto do Malhao – Loule (arrivée). Il s’agit d’une succession de montées qui donne au total un dénivelé positif de 3.203 mètres.

Un final d’étape entre Magnus Cort et Rui Costa à l’Alto do Malhao

En commençant par la fin, il semble très probable que la victoire d’étape sur cette 3e étape du Tour de l’Algarve se joue entre le Danois et le Portugais. Au regard du profil du parcours, et du final à 10% de pente moyenne, il se pourrait qu’on assiste au sommet de l’Alto do Malhao à un duel entre ces deux hommes. A moins qu’un pur grimpeur vienne leur griller la politesse, ce qui est tout à fait également très probable. Ce qui est certain, c’est que ces deux-là, en attendant le chrono de dimanche, vont être collés l’un à l’autre jusque dans les derniers hectomètres de cette avant-dernière étape.

Lire aussi : Les fiches coureurs de Magnus Cort Nielsen et celle de Rui Costa

Un peu comme sur l’étape de l’Alto da Foia, plus ça va aller et moins ça va aller pour les coureurs. Plus les kilomètres vont défiler et plus la difficulté va s’accentuer. Au total ce sont 5 ascensions de 3e et 2e catégories que vont grimper les coureurs toujours en course. La première difficulté se présentera au kilomètre 47 avec la montée de Picota (1,5km à 7,7%). Suivra la montée de Vermelhos (3,3km à 5,8%). Puis, coup sur coup ils auront à arpenter la côte de Alte (2km à 7,4%) et dans la foulée l’Alto do Malhao (2,5km à 9,8%) au kilomètre 154, puis une seconde fois en guise de montée finale.

Le programme TV de la 4e étape du Tour de l’Algarve

C’est sur Eurosport 2, à partir de 15h30 que vous pourrez suivre la 4e étape du Tour de l’Algarve en direct à la TV. La durée de diffusion est estimée à 1H en fonction de l’allure des coureurs. Diffusion en différé à partir de 18h30 sur la même chaine. Diffusion en différé à partir de 18h30 sur la même chaine. Rediffusion à 23h45 sur Eurosport 1. Les commentaires sont assurés par l’excellent Guillaume di Grazia et ses consultants.

Lire aussi : Comment suivre en direct le Tour de l’Algarve ?

Les favoris de la 4e étape

*** Magnus Cort, Rui Costa
** Valentin Madouas, Ilan Van Wilder, Jai Hindley, Warren Barguil
* Rune Herregodts, Bauke Mollema, Tobias Foss, Sergio Higuita, Joao Almeida, Dani Martinez

Classement général au départ de la 4e étape

1 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) en 15:01:18
2 – COSTA Rui (Intermarché – Circus – Wanty) + 0:18
3 – VAN WILDER Ilan (Soudal – Quick Step) + 0:20
4 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 0:26
5 – HINDLEY Jai (BORA – hansgrohe ) m.t
6 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) m.t
7 – GANNA Filippo (INEOS Grenadiers) + 0:27
8 – FOSS Tobia (Jumbo-Visma) + 0:28
9 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) m.t
10 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) m.t
11 – HERREGODTS Rune (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
12 – CONCI Nicola (Alpecin-Deceuninck) m.t
13 – HIGUITA Sergio (BORA – hansgrohe) m.t
14 – VERMAERKE Kevin (Team DSM) m.t
15 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) m.t
16 – KUDUS Merhawi (EF Education-EasyPost) m.t
17 – CHARMIG Anthon (Uno-X Pro Cycling Team) m.t
18 – EIKING Odd Christia (EF Education-EasyPost) m.t
19 – MARTÍNEZ Daniel Felipe (INEOS Grenadiers) m.t
20 – WANDAHL Frederi (BORA – hansgrohe) + 0:33

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

1 COMMENTAIRE

  1. Pour P. Ganna, cette fois-ci, ce n’est plus possible, sans aucun doute la raison pour laquelle son équipe ne cherchait pas à l’attendre dans la montée de l’Alto da Foia… Ces pentes très difficiles favorisent les poids légers genre Higuita, D.Martinez ou Van Wilder, voire le surprenant Herregodts; Cort-Nielsen y souffrira sans doute de son poids, comme dans une moindre mesure Rui Costa,lequel intermarchera malgré tout pour une très bonne place finale. Le comportement de L. Madouas ne manquera pas d’être observé; le français doit « émerger » totalement cette année, comme le montrent ses premiers résultats ; cette montée fait partie de ses cordes, comme l’est aussi, par comparaison, le Mur de Huy, sur la Flèche, où il s’est toujours bien débrouillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.