Tour des Alpes 2018 parcours
Parcours intégral de la 42e édition du Tour des Alpes.
Tout savoir du Tour des Alpes 2018
5 (100%) 4 votes

Le Tour des Alpes 2018 se tiendra du 16 au 20 avril. Pour la 42e édition de cette épreuve, le parcours proposé sera plus que jamais fidèle à sa réputation. Toutes les étapes seront courtes mais disputées en montagne et donc assez largement favorables aux grimpeurs. Les coureurs engagés partiront d’Arco en Italie et finiront à Innsbruck en Autriche. L’an passé, Geraint Thomas (Team Sky) avait réussi à s’imposer au classement général devant un certain Thibaut Pinot (Groupama-FDJ).

Tout savoir sur le Tour des Alpes 2018

Le Tour des Alpes est un passage incontournable pour plusieurs prétendants au Tour d’Italie ! C’est la dernière course de préparation pour ces protagonistes avant le premier Grand Tour de la saison. En effet, le parcours présente quelques similitudes avec notamment beaucoup de montagne au programme et l’opportunité d’enchaîner de nombreux cols. Du premier au dernier jour, les coureurs seront constamment dans le dur. Les organismes seront mis à rude épreuve. Et aucun signe de faiblesse ne sera permis pour espérer inscrire son nom au palmarès. Les meilleurs grimpeurs devraient logiquement faire la loi au bout de ces cinq jours de course qui risquent d’être intenses.

Parcours du Tour des Alpes 2018 (2.HC)

Lundi 16 avril : 1e étape, Arco > Folgaria, 134,6km

Cette première étape du Tour des Alpes 2018 sera intégralement parcourue sur le territoire italien. Entre Arco et Folgaria, les premières différences au classement général pourraient déjà se faire. La dernière montée de Serrada longue de 19 kilomètres sur 5,5% a des passages irréguliers, mais présente une belle rampe de lancement pour s’échapper vers la victoire d’étape. Il ne restera que 6,2 kilomètres à parcourir après le sommet. Première bataille à prévoir entre les favoris du général ?

1ère étape du Tour des Alpes
Une première étape 100% italienne et déjà importante.

Mardi 17 avril : 2e étape, Lavarone > Alpe di Pampeago, 145,5km

C’est la seule arrivée au sommet de cette édition ! Avec le Passo Redebus (1ère catégorie) placé assez loin de l’arrivée, cela devrait ressembler davantage à une course de côte, mais pas n’importe laquelle. Le peloton devra affronter l’Alpe di Pompeago, difficulté majeure du Tour des Alpes 2018. La pente maximale sera proche des 15%, mais surtout dans les 4 derniers kilomètres, ça ne descendra pas en-dessous des 10%. Le vainqueur du jour sera sans doute dans le coup pour remporter le classement général final.

2ème étape du Tour des Alpes
Alpe di Pompeago, étape phare de cette édition

Mercredi 18 avril : 3e étape, Ora > Merano, 138,3km

Un baroudeur à l’arrivée en vainqueur ? Cette troisième étape peut-être la plus favorable pour une échappée matinale. Après deux étapes plutôt réservée aux purs grimpeurs, ceux qui seront distancés au général auront une carte à jouer. Cependant, il faudra avoir quand même des bonnes qualités en montagne, car les deux cols du parcours pourraient permettre de faire la différence. Le Mendola Pass (1ère catégorie) et le Passo Palade (3e catégorie) vont se succéder dans la partie finale et restera ensuite 26 kilomètres jusqu’à l’arrivée. Pas sûr que les prétendants se livrent bataille, et vont certainement penser à garder de l’énergie pour le lendemain.

3ème étape du Tour des Alpes
Une étape parfaite pour baroudeurs.

Jeudi 19 avril : 4e étape, Chiusa > Lienz, 134,3km

Une étape indécise par excellence entre l’Italie et l’Autriche. Il est impossible d’imaginer le scénario de cette quatrième étape avec une arrivée à Lienz. La dernière montée du Bannberg (6,9 km à 6,7 %) pourrait donner des idées à un favori pour lancer une offensive, mais peut-être l’échappée aura pris trop de champ. Il est possible que la course s’anime donc sur deux échelons différents, l’étape et le général. C’est l’avant-dernière occasion de s’illustrer pour l’ensemble des coureurs.

4ème étape du Tour des Alpes
L’avant-dernier jour du Tour des Alpes se termine en Autriche.

Vendredi 20 avril : 5e étape, Rattenberg > Innsbruck, 161,6km

Un final en circuit ! Pour la dernière étape disputée intégralement en Autriche, les coureurs devront répétés à trois reprises l’ascension d’Igls (7,8 km à 5,5%) dans le dernier tiers du tracé. Un enchaînement qui risque assurément de faire mal après cinq jours de course et beaucoup de dénivelé. Des secondes très précieuses peuvent être grappillées sur ce genre de profil. Le porteur du maillot de leader devra s’attendre à des ultimes offensives et rester sur ses gardes, encore plus sur un tel profil.

5ème étape du Tour des Alpes
Un final très vallonné pour conclure cette édition.
Maxime BOUHIER
24 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : faire du vélo et courir (3 marathons).