Michael Valgren gagne la première classique ardennaise
Valgren s'impose sur l'Amstel Gold Race 2018. Screenshot Amstel Gold Race
Michael Valgren, maître tacticien à l’Amstel Gold Race
5 (100%) 2 votes

Après 263 kilomètres dans cet Amstel Gold Race 2018, les outsiders ont eu le dernier mot par rapport aux favoris. Le final très tactique a profité à Michael Valgren (Astana) qui a saisi sa chance devançant au sprint Roman Kreuziger (Mitchelton Scott) qui l’a accompagné dans les deux derniers kilomètres. Enrico Gasparotto (Bahrain Merida) a fini juste derrière en troisième position. Julian Alaphillppe (Quick-Step Floors) 7e a été le meilleur Français.

Michael Valgren surprend les favoris

Michael Valgren vainqueur devant Roman Kreuziger et Enrico Gasparotto, deux anciens lauréats ! Pas grand monde aurait pu prévoir ce podium et un tel dénouement pour l’Amstel Gold Race 2018. Pourtant, ce sont bel et bien ces outsiders qui ont pris le dessus sur les favoris. Moins fort physiquement, ils ont été meilleurs tactiquement flairant le bon coup pour aller disputer la victoire. A moins de deux kilomètres de l’arrivée, Valgren a attaqué dans un groupe de huit coureurs notamment composé de Peter Sagan, Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe. Et seul Roman Kreuziger a eu l’audace de le suivre, alors que Enrico Gasparotto a eu un temps de retard. Un écart que l’Italien ne parviendra jamais à boucher avec le duo de tête avant le sprint final.

Derrière, les cadors se sont véritablement enterrés laissant les trois premiers filer. Pourtant, Valverde, Sagan et Alaphilippe ont montré dans le final que c’était les trois coureurs les plus forts. Mais la méfiance que chacun porte envers l’autre leur a joué des tours. Ils ont dû se contenter des places d’honneur, soit la quatrième, cinquième et septième position. Ce trio devra donc attendre une année supplémentaire avant d’espérer inscrire son nom au palmarès pour la première fois. Une performance désormais réalisée par Michael Valgren qui a aussi déjà terminé en seconde position en 2016. Cette fois-ci, la classique néerlandaise lui est revenue ajoutant de ce fait un deuxième succès à sa saison. Le Danois avait remporté à la fin février une autre classique prestigieuse, l’Omloop Het Nieuwsblad.

Classement de l’Amstel Gold Race 2018 – Top 20

Rang Coureur Nation Equipe Age Temps
1 VALGREN ANDERSEN Michael
DEN
ASTANA PRO TEAM 26 6:40:07
2 KREUZIGER Roman
CZE
MITCHELTON – SCOTT 32 0:00:00
3 GASPAROTTO Enrico
ITA
BAHRAIN – MERIDA 36 0:00:02
4 SAGAN Peter
SVK
BORA – HANSGROHE 28 0:00:19
5 VALVERDE Alejandro
ESP
MOVISTAR TEAM 38 0:00:19
6 WELLENS Tim
BEL
LOTTO SOUDAL 27 0:00:19
7 ALAPHILIPPE Julian
FRA
QUICK – STEP FLOORS 26 0:00:19
8 FUGLSANG Jakob
DEN
ASTANA PRO TEAM 33 0:00:23
9 CRADDOCK G Lawson
USA
TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 26 0:00:30
10 VANENDERT Jelle
BEL
LOTTO SOUDAL 33 0:00:36
11 IMPEY Daryl
RSA
MITCHELTON – SCOTT 34 0:00:53
12 VAN HECKE Preben
BEL
SPORT VLAANDEREN – BALOISE 36 0:00:53
13 GILBERT Philippe
BEL
QUICK – STEP FLOORS 36 0:00:53
14 VAN AVERMAET Greg
BEL
BMC RACING TEAM 33 0:00:53
15 MOLARD Rudy
FRA
GROUPAMA – FDJ 29 0:00:53
16 DE TIER Floris
BEL
TEAM LOTTO NL – JUMBO 26 0:00:53
17 BONO Matteo
ITA
UAE TEAM EMIRATES 35 0:00:53
18 HENAO MONTOYA Sergio Luis
COL
TEAM SKY 31 0:00:53
19 IZAGUIRRE INSAUSTI Jon
ESP
BAHRAIN – MERIDA 29 0:00:53
20 WOODS Michael
CAN
TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC P/B CANNONDALE 32 0:00:53
Maxime BOUHIER
24 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : faire du vélo et courir (3 marathons).

3 commentaires

  1. Drôle de final , les plus forts s’enterrent ……… Bon cela devient en une habitude , c’est pas à moi , c ‘est à toi ect … Je vais dire c ‘est la course . Peter Sagan s’en fout il a gagné le Paris Roubaix et Gand-Wevelgem cette année , alors messieurs prenez vos responsabilités , Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe se surveillaient comme deux matous pour une course aujourd’hui perdue . D’ailleurs Julian semblait avoir les fesses entre deux chaises et non sur sa selle . Gilbert Philippe n’étant pas très loin , avait il des consignes ? de faire ou pas faire …. Félicitations pour le vainqueur Michael Valgren et à mercredi pour la flèche .

  2. En effet, Valgren a de nouveau très bien couru, profitant en partie du marquage des favoris isolés dans le groupe à l’avant, lui bénéficiant d’un partenaire avec Fuglsang… Une seule attaque de sa part a suffi, finale et fatale à la concurrence, un peu comme sur le Het Nieuwsblad où Valgren se trouva dans une situation assez analogue, avec Gatto et Cort- Nielsen…
    Quant à savoir qui était le plus fort ici, la question peut avoir un intérêt, et il serait peut-être possible de s’en référer à la violente attaque de Valverde dans le final… Mais cette force exposée en un moment ne désigne pas forcément le plus résistant ou le plus habile… Les deux anciens vainqueurs complétent le podium et leurs places paraissent totalement justifiées par le déroulement de leurs propres courses ici et ne relèvent d’aucun hasard, si ce n’est celui inhérent à ce genre de course pour hommes forts : Kreuziger et Gasparotto composèrent dans un premier temps un duo échappé qui lança véritablement l’explicaton finale, et puis réussir à rester là pour ressortir chercher les accessits, il fallait vraiment le faire !…

  3. Sagan semblait frais et fort dans le final. Étonnant qu’il ait laissé partir les 2 outsiders… sauf si une fois encore il ne voulait pas faire le boulot tout seul… Après tout imam a gagné le PR2018, Valverde n’avait qu’à y aller.
    Une fois de plus les « gros » se neutralisent un peu betement. Tant mieux pour les autres :-)

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo