Trofeo Laigueglia 2019 présentation
Les plus forts auront un parcours pour se détacher. Photo : @il_Laigueglia

Le 17 février se déroulera le Trofeo Laigueglia 2019. Pour sa 56e édition, cette classique italienne du début de saison sera comme à son habitude très vallonnée et seulement accessible pour un coureur très fort ce jour-là. Avec notamment un enchaînement de difficultés tout au long de la journée et particulièrement dans le final, les coureurs ne seront pas épargnés. Cela annonce 203,7 kilomètres, longueur du parcours autour de Laigueglia, une course des plus ouvertes sachant que personne ne se détache véritablement. L’an dernier, les Italiens avaient été à la fête clairement à domicile, Moreno Moser s’était imposé en solitaire devançant Paolo Toto et Matteo Busato qui avaient réglé un groupe de quelques coureurs.

Tout savoir sur le Trofeo Laigueglia 2019

Le Trofeo Laigueglia un rendez-vous particulier chaque année, particulièrement en Italie, car il s’agit purement et simplement de la première course disputée de l’autre côté des Alpes dans la saison. Certains des coureurs profitent donc de cette compétition pour y effectuer leur rentrée. Mais il y a assurément plus simple pour lancer son année, car ce parcours ne permet pas beaucoup de temps de répit. C’est le moins que l’on puisse dire. La distance au-delà des 200 kilomètres cumulée au dénivelé sur l’ensemble de la journée provoquera une certaine sélection et permettra uniquement à un coureur en forme de pouvoir prétendre au premier rang. A noter que les quatre dernières éditions sont toujours revenues à un coureur italien.

Parcours du Trofeo Laigueglia 2019 (1.HC)

Dimanche 17 février – Laigueglia / Laigueglia (203,7 km)

Il va falloir être sacrément costaud pour vaincre ce parcours du Treofeo Laigueglia, mais les coureurs sont prévenus. Plus, la course s’approchera de l’arrivée, plus la difficulté augmentera. D’abord, dans toute la première partie de course, il est fort à penser qu’une échappée se développera et que le peloton sera à distance respectable derrière. Ainsi, les montées de Cima Paravenna (6,6 km à 5,9%) et Testico (15,4 km à 2,9%) ne devraient pas influer sur le résultat. Tout le contraire du circuit final, qui nécessitera de passer à quatre reprises Colla Michieri (2,1 km à 7,9%) et dans une moindre mesure le Capo Mele. Quand il en sera fini de toutes ces montées successives, il n’y aura plus quelques kilomètres pour atteindre la ligne d’arrivée.

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.