Tropicale Amissa Bongo 2019 avec 15 français
Adrien Petit (Direct Energie) est un habitué de la Tropicale Amissa Bongo - Photo : Direct Energie

Au départ de la Tropicale Amissa Bongo 2019, ils seront quinze coureurs français issus de trois équipes différentes, Team Arkéa Samsic, Vital Concept – B&B Hôtels et Direct Energie. Parmi tous ces représentants tricolores, pas un ne se détache mais ils sont plusieurs à pouvoir espérer prétendre à la victoire finale. 

A LIRE AUSSI : Retrouvez toutes les infos sur la course

Tropicale Amissa Bongo 2019, une habitude française

La Tropicale Amissa Bongo est un rendez-vous incontournable pour les Africains mais aussi pour les Français, qui représentent toujours un contingent important. Et cette édition ne dément pas cette réalité. D’ailleurs, ce sera la nation la plus représentée du fait qu’ils soient dans plusieurs équipes différentes. Comme toujours et vu la concurrence, une victoire d’étape serait le minium alors que le gain du classement général peut être largement à la portée de l’un des tricolores. Une performance déjà atteinte à neuf reprises sur les treize précédentes éditions.

Adrien Petit (Direct Energie) – 28 ans

Il est peut-être le meilleur atout français au départ. En pleine possession de ses moyens à 28 ans et ancien vainqueur de l’épreuve, Adrien Petit peut viser en toute logique le général. Mais il faudra le démontrer tout au long des sept étapes à parcourir. Capable de déjouer chacun des pièges du tracé, le Français est en mesure de jouer les premier rôles. Une deuxième victoire au palmarès serait la meilleure démonstration.

Lorenzo Manzin (Vital Concept – B&B Hôtels) – 24 ans

L’attente sera importante le concernant sur les différentes sprints de cette édition. Lorenzo Manzin, qui vise à s’approcher du meilleur niveau dans ce domaine aura une belle occasion de se tester face à des références. Face à Niccolo Bonifazio mais surtout contre André Greipel, il aura à faire à deux coureurs réputés. Une victoire d’étape obtenue dans cette circonstance serait encore plus belle et pourrait témoigner d’un vrai cap passé. A suivre.

Yohann Gène (Direct Energie) – 37 ans

En route vers un troisième sacre ? C’est en tout cas l’objectif que peut se fixer Yohann Gène durant cette 14e édition. Vainqueur déjà en 2013 et 2017, il est un fin connaisseur de cette course par étapes qui lui a permis de briller par le passé. Pour le Français, son autre principal atout sera très certainement son expérience, qui sera cruciale afin de déjouer tous les pièges et réaliser la meilleure semaine possible.

Laurent Pichon (Team Arkea Samsic) – 32 ans

Un parfait outsider. Il n’est peut-être pas dans les plus grands favoris, ni même le plus cité pour remporter une étape, mais au final la régularité pourrait payer de son côté. Laurent Pichon a des qualités qui peuvent correspondre au tracé global. Possédant une bonne pointe de vitesse et aussi capable d’être performant sur des fin d’étapes plus corsées, le coureur du Team Arkéa Samsic aura des atouts à faire valoir.

Brice Feillu (Team Arkea Samsic) – 33 ans

Typé grimpeur, Brice Feillu ne trouvera pas au Gabon de longues ascensions, mais cela n’empêche pas le fait que la possibilité de le voir en tête du classement existe. Pour sa course de rentrée, il pourrait tout de même profiter des quelques portions vallonnées pour s’exprimer et faire du mal à la concurrence. Reste à voir quel sera son rôle précis chez Team Arkéa Samsic et s’il sera suffisamment en forme pour lutter avec les meilleurs.

Damien Gaudin (Direct Energie)  – 32 ans

Faire comme en 2018, voire mieux, ce serait une belle entame d’année concernant Damien Gaudin. En effet, le Français reste sur une probante troisième place acquise il y a tout juste un an. Auteur alors d’une belle semaine, il avait été en position pour l’emporter, mais devant finalement se contenter d’un podium. Son tempérament offensif l’amènera peut-être cette fois-ci vers le sommet de la hiérarchie.

Jérémy Lecroq (Vital Concept – B&B Hôtels) – 23 ans

Chez Vital Concept – B&B Hôtels, il y aura bien sûr Lorenzo Manzin, mais pas seulement. Avec Jérémy Lecroq, il y a une belle carte à jouer pour cette équipe. Sur une course aussi ouverte que la Tropicale Amissa Bongo, ce coureur français peut aussi jouer les trouble-fêtes. Et même plus en profitant d’une échappée ou en se révélant en très grande forme et donc très difficile à battre. Un des nombreux outsiders qui prendront le départ.

En plus de ces dix premiers coureurs cités, Maxime Daniel (Team Arkéa Samsic), Alexandre Pichot (Direct Energie), Justin Mottier (Vital Concept – B&B Hôtels), Romain Le Roux (Team Arkea Samsic), Alan Riou (Team Arkea Samsic), Corentin Ermenault (Vital Concept – B&B Hôtels), Marc Fournier (Vital Concept – B&B Hôtels), Axel Journiaux (Direct Energie) seront également de la partie lors de cette Tropicale Amissa Bongo 2019.

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.