0 Partages

VIDÉO. Pour la 13e étape du Tour de France longue de 191,5 kilomètres entre Châtel-Guyon et Puy Mary, présentant un dénivelé supérieur aux 4 000 mètres, il y a eu deux courses. Celle pour la victoire du jour a concerné des grimpeurs mais placés loin au général. A l’usure, Daniel Felipe Martinez (EF pro Cycling) a pris définitivement le dessus par rapport à Lennard Kämna (BORA – hansgrohe) dans les derniers mètres, alors que les autres concurrents dont Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) avaient été distancés depuis un certain temps. Pour la course des coureurs concernés par le général, les Slovènes ont prouvé leur supériorité. Primoz Roglic le maillot jaune et Tadej Pogacar ont fait une différence plus ou moins grande par rapport à leurs rivaux. Le tenant du titre Egan Bernal (INEOS Grenadiers) perdant 38 secondes a été mis en difficulté tout comme les Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Guillaume Martin (Cofidis) dans de plus grandes proportions.

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.