Giro 2018 et 3e victoire de Viviani
Elia Viviani empoche un 3e succès. Photo : Giro d'Italia
Elia Viviani reprend la main au sprint sur le Giro 2018
5 (100%) 6 votes

Mis en difficulté la veille du côté d’Imola, Elia viviani (Quick-Step Floors) a répondu de la meilleure des manières en remportant la 13e étape du Giro 2018 à Nervesa Della Battaglia. Au sprint, l’Italien est parvenu à devancer avec une belle marge Sam Bennett (Bora Hansgrohe)  et Danny Van Poppel (Team LottoNL-Jumbo). Aucun changement au classement général, Simon Yates (Mitchelton-Scott) reste le leader.

Elia Viviani gagne une 3e fois au Giro 2018

Le patron du sprint, c’est bien lui ! Elia Viviani en retrait cette semaine a adressé une réponse éclatante. Sur cette 13e étape, il a véritablement dominé le sprint, démontrant qu’il est bel et bien l’homme le plus rapide dans cette 101e édition du Giro. Quand le sprint a été lancé de sa part, le suspense n’a pas duré bien longtemps. Le coureur de Quick-Step Floors a creusé très rapidement avec ses concurrents. Une victoire nette qui ne souffre d’aucune contestation. C’est sa troisième depuis le Grand Départ donné de Jérusalem. Il est le premier à atteindre un tel total cette année, et ce n’est pas fini car une ou deux étapes peuvent encore lui revenir.

Elia Viviani a fait également une excellente opération au niveau du classement par points. Porteur du maillot cyclamen, l’Italien n’avait plus que 22 points de marge sur Sam Bennett qui s’était rapproché avec son succès acquis la veille. Mais cet écart s’est à nouveau creusé avec un avantage de 40 points pour le transalpin. Si ce n’est pas encore gagné, c’est plutôt bien parti pour celui qui s’est fixé cet objectif avant même la première étape. Reste maintenant à conclure.

Sinon, du côté du général, il n’y a rien à signaler. Contrairement aux derniers jours, les favoris ont pu passer une journée tranquille. Ils leur fallaient bien cela avant d’aborder une étape dantesque demain. C’est le Monte Zoncolan et ses pourcentages monstrueux qui attend le maillot rose Simon Yates, Tom Dumoulin (Team Sunweb), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et les autres. Unebelle occasion de faire basculer le Giro 2018.

Classement de l’étape 14 du Tour d’Italie 2018 – Top 10

1. VIVIANI Elia QUICK STEP – FLOORS 3h56’25
2. BENNETT Sam BORA HANSGROHE m.t.
3. VAN POPPEL Danny TEAM LOTTONL – JUMBO m.t.
4. MODOLO Sacha TEAM EF EDUCATION FIRST – DRAPAC m.t.
5. GIBBONS Ryan DIMENSION DATA m.t.
6. DRUCKER Jean-Pierre BMC RACING TEAM m.t.
7. BELLETTI Manuel ANDRONI GIOCATTOLI m.t.
8. VENTURINI Clement AG2R LA MONDIALE m.t.
9. PLANCKAERT Baptiste KATUSHA ALPECIN m.t.
10. DEBUSSCHERE Jens LOTTO SOUDAL m.t.

 

Classement général Tour d’Italie 2018 à l’issue de l’étape 14 – Top 10

1. YATES Simon MITCHELTON-SCOTT 55h54’20
2. DUOULIN Tom TEAM SUNWEB à 47 secondes
3. PINOT Thibaut GROUPAMA-FDJ à 1’04
4. POZZOVIVO Domenico BAHRAIN MERIDA à 1’18
5. CARAPAZ Richard TEAM MOVISTAR à 1’56
6. BENNETT George TEAM LOTTONL-JUMBO à 2’09
7. DENNIS Rohan BMC RACING TEAM à 2’36
8. BILBAO Pello TEAM ASTANA à 2’54
9. KONRAD Patrick BORA HANSGROHE à 2’55
10. ARU Fabio UAE TEAM EMIRATES à 3’10
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. En bondissant de l’arrière, comme à son habitude, Viviani retrouve, tel une bombe, son jump israélien ! Sur la ligne, il fait en effet un sacré écart ! Oh sainte Marie de sainte Vierge ! Un autobus !… Les affaires sérieuses et définitives s’engagent demain, avec cette arrivée en Frioul, au Monte Zoncolan, une étape dantesque en perspective, avec l’enfer de cette terrible montée… Jeudi aussi, avec l’arrivée à Imola, dans cette Emilie Romagne où règne d’ordinaire la plus claire des lumières qui a inspiré tant d’artistes, Dante et son enfer s’était également invité, caché dans ce ciel d’encre, entre les pluies d’orages et les phares des autos… Nous n’en finirons donc pas comme ça avec ces étapes dantesques, giro oblige, et puis les lieux s’y prêtent, Dante repose à Ravenne, au pays de la mosaique, et c’est bien normal qu’il y ait de la casse…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.