Vuelta 2023, étape 1 : Profil et parcours détaillés

1
3199
Vuelta 2023 étape 1 profil et parcours détaillés
Profil de la 1ère étape de la Vuelta 2023 (Barcelone / Barcelone) CLM par équipes de 14,8 kilomètres. Image : @LaVuelta

Ce samedi 26 août, à l’occasion de la 1ère étape de la Vuelta 2023, c’est un parcours disputé sous forme d’un contre-la-montre par équipes à Barcelone qui attend les coureurs engagés sur ce 78e Tour d’Espagne. Du côté profil de l’étape du jour, c’est une affaire de rouleurs et favoris, bien que sur 14,8 kilomètres les écarts entre les principales Teams ne devraient pas être significatifs pour la suite de la course.

Le première équipe à s’élancer sur ce chrono inaugural de la Vuelta 2023 quittera la rampe de lancement à 18h55 pour environ 16 minutes d’effort. L’équipe Soudal – Quick Step de Remco Evenepoel, le vainqueur sortant, s’élancera quant à elle à 20h19. Lire aussi : Ordre et horaires des départs des équipes

La liste des coureurs engagés : cliquer ici
Les abandons de la course : cliquer ici (à venir)
Les favoris et outsiders : cliquer ici (à venir)
Les réactions des coureurs à l’arrivée de chaque étape : cliquer ici
Vidéo résumé de chacune des étapes : cliquer ici

Les dernières actualités de la Vuelta 2023 : cliquer ici
Consulter les archives du Tour d’Espagne : cliquer ici

Remco Evenepoel remet son titre en jeu à Barcelone

Comme il a remis son titre de champion du monde sur route en jeu le 6 août dernier, le Belge Remco Evenepoel remet en jeu ce samedi son titre de vainqueur sortant de la Vuelta, lui qui l’avait emporté l’an passé devant Enric Mas et Juan Ayuso, tous deux également présents au départ de Barcelone. Si le parcours de l’étape du jour est plus court que lors des éditions précédentes et fait de bouts de lignes droites plus ou moins longues (18 virages), les lieux emblématiques de la capitale Catalane seront « visités ». Et les spécialistes du chrono et les favoris à la victoire du jour sont en nombre. Mais le Belge aura à coeur à coup sûr d’enfoncer le clou et d’endosser le premier maillot de leader du Tour d’Espagne, histoire de débuter le troisième Grand Tour de la saison cycliste de la meilleure des manières.

Au kilomètre 9,6 un point de chronométrage intermédiaire va être effectué. Il s’agit d’ailleurs du seul et unique temps intermédiaire de ce chrono par équipes.

Le programme TV du samedi 26 août 2023

Ce 26 août et à l’occasion de la 1ère étape du Tour d’Espagne 2023 vous avez rendez-vous avec Guillaume di Grazia assisté de ses consultants TV que sont Jacky Durand, David Moncoutié et Steve Chainel. L’émission « Les Rois de la Pédale » précèdera et succèdera l’étape du jour. Les images du direct seront diffusées sur Eurosport 1 à partir de 18h55 et jusqu’à 20h45. Sur Eurosport 2 une rediffusion du résumé est proposée à partir de 22h30 (30 minutes).

Les favoris au maillot rouge de la 1ère étape de la Vuelta 2023

*** Remco Evenepoel
** Filippo Ganna, Joao Almeida, Primoz Roglic
* Geraint Thomas, Jonas Vingegaard, Nelson Oliveira, Stefan Bissegger, Juan Ayuso, Mattia Cattaneo, Jay Vine, Damiano Caruso, Jonathan Castroviejo, Bauke Mollema, Thymen Arensman, Michael Hepburn, Matteo Sobrero, Lennard Kämna

Carte du parcours de la 1ère étape du Tour d’Espagne 2023

Carte du parcours de la 1ère étape de la Vuelta 2023 Image : @LaVuelta

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

1 COMMENTAIRE

  1. C’est un chrono par équipes et le coureur de l’équipe gagnante qui passera en premier la ligne prendra le maillot rouge. Ce ne sera donc pas forcément le leader ou le plus fort de l’équipe gagnante qui prendra ce maillot : l’an passé, les Jumbo l’emportaient et la direction sportive et le leader P. Roglic offraient, en quelque sorte, le premier rouge à R. Gesink. Cette année les Quickstep pourraient l’emporter et Evenepoel prendre ce maillot rouge, mais à condition que le champion de Belgique n’éparpille pas son équipe en cours de route !… D’autant plus que le temps n’est pas pris sur le premier de l’équipe, comme lors du dernier Paris-Nice… Mais le jeune champion belge a peut-être appris de ses maladresses passées dans l’exercice, en tous cas davantage qu’A. Yates dans le dernier Tour de Burgos, où le britannique coula littéralement ses UAE, de même que ses chances de victoire finale en prenant la tête dans la montée finale du chrono, en larguant et faisant exploser Bennett, le quatrième coureur…
    Chez les plus forts, la différence se fera aussi et sans doute à savoir rester compact et parfaitement virer. Les Quickstep possèdent certes de solides spécialistes, mais homogénéité mentale, aptitudes et tailles y diffèrent peut-être davantage que chez Inéos ou bien sûr Jumbo… Et dans ces équipes-là, les leaders pour le général ne passeront pas forcément la ligne en tête… etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.