Warren Barguil : « Beaucoup de cyclistes grillent des feux, ils ne se rendent pas compte ! »

3
139
Sécurité routière : Warren Barguil s'exprime sur les dangers de la route
Photo : Arkéa-Samsic

Warren Barguil (29 ans) est revenu auprès de Ouest France sur les dangers de faire du vélo aujourd’hui. Et le Breton sait de quoi il parle ! En 2016, alors qu’il évoluait pour le compte de l’équipe Giant-Alpecin, l’ancien champion de France a été fauché par un automobiliste en Espagne. Relevé avec une fracture du scaphoïde, Barguil a évité le pire. Mais quelques années plus tard, les tensions entre cyclistes et automobilistes sont toujours (voire plus ?) tendues. En juin 2021, les chiffres de la mortalité sur la route ont explosé. L’ONISR constate une hausse de 10 % de la mortalité cycliste avec 68 tués au 3ème trimestre 2021 contre 62 au 3ème trimestre 2019.

Warren Barguil confronté aux dangers de la route

« Aujourd’hui, je n’ai pas peur en allant rouler, mais je suis bien plus vigilant qu’avant, bien sûr, a déclaré Warren Barguil, avec ses 30 000 kilomètres au compteur, auprès de Ouest France. Je ne sors plus sur les grands axes, je fais attention aux horaires, et je m’équipe en conséquence. Je mets souvent un casque jaune, une tenue jaune. » Les tenues voyantes sont de plus en plus répandues dans le peloton professionnel et amateur. De nombreuses équipes ont opté pour un équipement jaune fluo pour les sorties d’entraînement, afin d’être repéré plus rapidement par les autres usagers de la route.

Warren Barguil a poursuivi : « On fait tous des erreurs, mais nous sur un vélo, on n’a pas de carrosserie… Ça, les conducteurs doivent se le dire ! » Malheureusement, le Breton semble résigné. Comment améliorer l’entente et le partage de la route entre cyclistes et automobilistes ? Les cyclistes ont peut-être les cartes en main… « Je critique souvent le comportement de certains automobilistes mécontents, stressés, qui font n’importe quoi et nous mettent en danger, mais je vois aussi beaucoup de cyclistes griller des feux. Ils ne se rendent pas compte ! »

Quelles solutions ?

« Je pense que le problème est en partie sociétal. On est très pressé, c’est la vie d’aujourd’hui, et ça se constate sur la route où nous ne faisons plus attention à tout un tas de petites choses. Franchement, c’est la guerre ! D’un côté les cyclistes avec leurs idées, de l’autre les automobilistes persuadés aussi d’être dans le vrai. Chacun se critique, s’engueule, personne ne veut tendre la main à l’autre, les gens sont devenus fous. Une mauvaise réaction et ça dégénère des deux côtés ! »

Selon Warren Barguil, les efforts réalisés pour mettre en place des pistes cyclables ne sont pas suffisants. Le Breton cite notamment l’exemple des Pays-Bas où le vélo est le mode de transport favori. Cependant, difficile de satisfaire chaque utilisateurs du vélo entre compétiteurs, amateurs, touristes…

3 Commentaires

  1. Barguil a raison , et je dirai que certains on la flemme ou ne veulent pas s’arrêter à un stop ou un feux tricolore pour la simple et bonne raison que cela va baisser sa moyenne horaire . Bien souvent il s’agit de cyclistes pas toujours très jeunes comme si cela avait une grande importance de perdre  » sa moyenne  » alors qu’ils peuvent perdre la vie . Cela dit certaines communes ( voir beaucoup ) en Bretagne ont pris une mauvaise habitude de mettre des priorités à droite partout ,dans les agglomérations à des endroits inadaptés , visibilité réduite , ruelle , sortie de lotissement , cela en devient très dangereux . Et pour ceux qui ne savent pas, la Bretagne a beaucoup de bourgades . Pour les cyclistes qui traversent ces milieux urbanisés , l’angoisse est bien présente , et le danger est partout . Bien souvent l’automobiles regardent très peu dans les rétroviseurs et ne perçoit pas les deux roues ou rarement . Ayant pour conséquences , des freinages intempestifs ,des changements de direction sans clignotant , et j’en passe . Et je ne vous parle pas des ronds-points c’est le plus gros qui passe en force, donc les cyclistes … L’anticipation doit être présente à tous les instants . Si les équipements vestimentaires visibles sont conseillés , les feux arrière type Led , rouges fixes ou clignotant ou autres couleurs devraient être obligatoire , Cet équipement très léger qui se fixe sur le tube de selle ( voir des casques ) permet d’attirer l’intention d’un conducteur qui remarque ( normalement ) la présence physique d’un vélo ou d’un piéton sur la chaussée . Une dernière chose qui concernant le casque il me parait aberrant qui soit obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans , comme si à 13 le crane d’un enfant était plus dur . Il devrait obligatoire pour tous les usagers qui circulent en vélo , trottinette , rollers .

  2. Oui c’est vrai il ya beaucoup de chose a revoir..!
    Pas seulement pour les cyclistes mais pour tous les usagés de la voie Publique..!

    C’est un peu le foutoir sur la route..!

    En résumé tout cela commençe par le respect des uns et des autres mais nous vivons dans une époque ou cela n’a plus de sens..!

    Le civisme et le respect ça ne veut plus rien dire et ça ne s’apprend plus..!

    La faute a qui aux Parents a l’éducation Nationale..?

    Au deux je crois..!

  3. Oui, il y aurait beaucoup de choses à revoir, surtout quand ça va pas dans le bon sens, et pas seulement celui de la circulation… On tourne en ronds avec cette histoire des ronds-points, mais c’est vraiment trés dangereux, car le niveau de prudence de chacun s’y révèle de manière obligatoire… Le casque devrait être obligatoire pour tous, pas seulement les cyclos, n’en déplaise à ceux qui y verraient la perte d’une « liberté » supplémentaire… C’est comme le vaccin… Quant à se faire remarquer, c’est une bonne chose, bien sûr, cela peut prévenir notamment les défauts de vigilance dont l’on parle peu mais qui sont souvent causés par la prise de drogues ou de médicaments… A l’inverse, il a aussi le taré provocateur que le cycliste agace, quel que soit la couleur, et là, il y a du boulot !… En tous cas W. Barguil a raison : il n’est ni fou, ni flou, il a seulement choisi d’être fluo…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.