Warren Barguil Fleche Wallonne 2018
Warren Barguil est « hyper déçu » de sa Flèche Wallonne 2018. - Photo : Fortuneo-Samsic.
130 Partages
Warren Barguil, 45e de la Flèche Wallonne : « Je suis hyper déçu »
5 (100%) 2 votes

La Flèche Wallonne 2018 n’a pas été une partie de plaisir pour Warren Barguil (Fortuneo-Samsic). Le Breton a terminé à la 45e place ce mercredi loin derrière le vainqueur, son compatriote Julian Alaphilippe. Un résultat d’autant plus décevant que le Tricolore s’était bien préparé pour les Classiques.

Warren Barguil lâché dans le dernier tour de la Flèche Wallonne

Un journée à oublier. Pour Warren Barguil, la Flèche Wallonne 2018 n’a pas été des plus faciles. En difficulté, il a été lâché dans le dernier tour. Le Français en espérait beaucoup plus, mais il a dû se contenter d’une 45e place à 2’23 du vainqueur Julian Alaphilippe. Le Breton avait tout fait au niveau de sa préparation pour être prêt pour les Classiques Ardennaises. Lui qui avait terminé 6e l’an passé, ce résultat est donc une déception comme il l’a affirmé sur le site de Fortuneo-Samsic.

« Je suis hyper déçu. Je me suis entrainé pour cette semaine de classiques qui me tient à cœur et je ne suis pas au rendez-vous. Certes, il faisait chaud mais c’était pareil pour tout le monde. » Touchés par la flèche mais pas coulés

Un rendez-vous manqué donc, mais ce n’est pas une fatalité. Il reste à Warren Barguil Liège-Bastogne-Liège ce dimanche où il pourra essayer de se rattraper. Malgré tout, le Breton reste très critique envers lui-même.

« Je vais tout faire pour me rattraper sur Liège, mais dans tous les cas je vais devoir me remettre en question. » Touchés par la flèche mais pas coulés

Le cyclisme est fait de bons et de mauvais moments. Pour Warren Barguil, cette Flèche Wallonne ne fait clairement pas partie des bons. Il peut néanmoins utiliser cette journée comme repère pour revoir certaines choses et savoir d’où est venu le souci. Aucun doute qu’il sera au rendez-vous ce dimanche de la dernière Classique Ardennaise de la saison, rien n’est perdu.

130 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.