Alessandro De Marchi vainqueur de la 11e étape
De Marchi a conclu en beauté sa journée passée à l'avant. Capture d'écran La Vuelta.
Alessandro De Marchi pas le plus fort, mais le plus malin
4 (80%) 5 votes

Membre de l’échappée du jour, Alessandro De Marchi a su se débarrasser de l’ensemble de ses compagnons pour aller filer vers la victoire. L’Italien a remporté la onzième étape en solitaire devant Jonathan Restrepo (Team Katusha Alpecin) et Franco Pellizotti (Bahrain Merida). Simon Yates a conservé la tunique de leader alors que les favoris ont tous fini groupé.

Troisième victoire sur la Vuelta pour Alessandro De Marchi

Le Tour d’Espagne lui donne décidément des ailes ! Déjà vainqueur à deux reprises en 2014 et 2015, Alessandro De Marchi s’est de nouveau distingué. Et il fallait être sacrément costaud pour espérer rallier l’arrivée en vainqueur tant la journée fut éprouvante et difficile. Les coureurs n’ont jamais pu débranché du kilomètre zéro jusqu’aux derniers hectomètres, ce qui donne une valeur supplémentaire à la victoire de l’Italien.

Les premiers kilomètres de la onzième étape ont donné directement le ton de la journée. Plusieurs coureurs ont tenté de prendre l’échappée sans réussir à prendre du champ. Il était écrit que ça allait prendre du temps pour que le peloton se relève à un moment donné. C’est seulement eux environs de la mi-course sachant que l’étape faisait 200 kilomètres que le bon coup est enfin parti. Dix-neuf coureurs se sont alors détachés. Parmi eux, le trio de BMC Racing Team composé de De Marchi, Nicolas Roche et Dylan Teuns, Rafal Majka (Bora Hansgrohe), Jack Haig (Mitchelton-Scott), Omar Fraile (Team Astana), mais surtout Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Le Français, toujours placé au général, a pris l’initiative de se porter à l’avant de la course. En bonne forme, il a été même un temps leader virtuel au général. Finalement, son offensive n’aura payée énormément avec une dizaine de secondes reprise sur les autres favoris.

Très marqué dans le final, Pinot n’a jamais pu se débarrasser des autres coureurs. Dans ce jeu très tactique, ce sont les coureurs moins surveillés et plus loin au général qui en ont profité. Restrepo et De Marchi sont sortis dans les 30 derniers kilomètres pour ensuite progressivement augmenter leur avance. Si le duo a continué sur un rythme régulier, derrière c’est la mésentente qui a régné annulant totalement leurs chances de victoires. Devant dans la dernière bosse du parcours, De Marchi a réussi à distancer Restrepo. Le coureur de BMC Racing Team n’avait plus qu’à terminer le travail. Chose faite avec le succès en poche.

Statu quo chez les favoris

Dans la course au classement général, mis à part l’initiative prise par Thibaut Pinot, les favoris ont été discrets. Personne ne s’est dévoilé plus que ça. Seul Rigoberto Uran avec ses équipiers d’EF Education First-Drapac ont tenté un coup de force dans la dernière bosse, mais les premiers ont tous suivi sans céder. Ces coureurs ont franchi la ligne d’arrivée dans le même temps. Conséquence directe, Simon Yates demeure en première position avec une seconde d’avance sur Alejandro Valverde et quatorze sur Nairo Quintana.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Sans doute ne faut-il pas résumer la victoire d’A. De Marchi à sa seule malice, car il fallait aussi être sacrément costaud pour l’emporter. De toute sa carrière, A. De Marchi n’a peut-être jamais été aussi fort, en témoignent son assez surprenante place dans le top 10 du contre la montre de la première étape à Malaga ou plus simplement la force qu’il déploie sur les énormes braquets qu’il utilise parfois sur ce tour d’Espagne… Quoi qu’il en soit, le déroulement de cette étape fut vraiment intense avec cette présence à l’avant de T.Pinot, mal récompensé de ses efforts mais grand animateur de talent, fort bien secondé par son jeune équipier Léo Vincent…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.