Alex Dowsett vainqueur de la 8e étape du Giro 2020
0 Partages

Samedi, la 8e étape du Giro 2020 qui s’achevait à Vieste, après 200 kilomètres de course, ce sont les échappés qui se sont jouée la victoire d’étape. Des six coureurs échappés, c’est le Britannique Alex Dowsett (Israel Start-up Nation) qui l’a emporté en solitaire, distançant ses compagnons du jour sur le circuit final. Le peloton est arrivé avec plusieurs minutes de retard, ce qui n’a pas inquiété le porteur du maillot rose, Joao Almeida, qui a conservé la tête du classement général à l’issue de l’étape.

8e étape du Giro 2020 : Sans Yates et Gallopin

Au delà de la victoire d’étape du jour, les deux autres faits marquants resteront que Simon Yates (covid-19) et Tony Gallopin (fracture de la clavicule) n’étaient pas au départ à Giovinazzo. En s’imposant en solitaire à Vieste, Alex Dowsett a signé un second succès sur le Tour d’Italie après sa première victoire obtenue en 2013, sur un contre-la-montre individuel. En ce samedi 10 octobre, après avoir pris la bonne échappée du jour, dans les derniers kilomètres de cette 8e étape qui se courait sur un circuit final, le coureur âgé de 32 ans a signé l’un de ses plus beaux succès. Derrière, à quelques secondes, dans un sprint à trois, Salvatore Puccio a devancé Matthew Holmes et Joey Rosskopf.

Près de 14 minutes plus tard le peloton est arrivé et c’est Michael Matthews qui a franchi la ligne d’arrivée devant notamment Fernando Gaviria et Mikkel Bjerg.

Classement étape 8 Giro 2020 – Top 20

1 – DOWSETT Alex (Israel Start-Up Nation) en 4:50:09 (41,4 km/h)
2 – PUCCIO Salvatore (INEOS Grenadiers) + 1:15
3 – HOLMES Matthew (Lotto Soudal) m.t
4 – Rosskopf Joey (CCC Team) m.t
5 – Brandle Matthias (Israel Start-Up Nation) + 2:10
6 – Ravanelli Simone (Androni Giocattoli – Sidermec ) + 2:13
7 – Matthews Michael (Team Sunweb) + 13:56
8 – Gaviria Fernando (UAE-Team Emirates) m.t
9 – Bjerg Mikkel (UAE-Team Emirates) m.t
10 – Vendrame Andrea (AG2R La Mondiale) m.t
11 – Ballerini Davide (Deceuninck – Quick Step) m.t
12 – Viviani Elia (Cofidis) m.t
13 – Barbier Rudy (Israel Start-Up Nation) m.t
14 – Denz Nico (Team Sunweb) m.t
15 – Lonardi Giovanni (Bardiani-CSF-Faizanè) m.t
16 – Zabel Rick (Israel Start-Up Nation) m.t
17 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step ) m.t
18 – Benedetti Cesare (BORA – hansgrohe) m.t
19 – Armée Sander (Lotto Soudal) m.t
20 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) m.t

Classement général Giro 2020 – Top 20

1 – ALMEIDA Joao (Deceuninck – Quick Step) en 29:52:34
2 – BILBAO Pello (Bahrain – McLaren) + 0:43
3 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) + 0:48
4 – Vanhoucke Harm (Lotto Soudal) + 0:59
5 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 1:01
6 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 1:05
7 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 1:19
8 – Kruijswijk Steven (Team Jumbo-Visma) + 1:21
9 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 1:26
10 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe ) + 1:32
11 – Hindley Jai (Team Sunweb) + 1:33
12 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 1:38
13 – Zakarin Ilnur (CCC Team ) + 1:44
14 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 1:48
15 – Pedrero Antonio (Movistar Team ) + 1:56
16 – Samitier Sergio (Movistar Team) + 2:12
17 – Hamilton Lucas (Mitchelton-Scott) + 2:47
18 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates ) + 2:57
19 – Geoghegan Hart Tao (INEOS Grenadiers) + 3:18
20 – Knox James (Deceuninck – Quick Step ) + 3:26

Visitez le site officiel du Giro 2020

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. Pour T. Gallopin, ne serait-ce pas une fracture du scaphoide plutôt que la clavicule ? Il s’agit probablement de la même blessure qui l’a déjà arrété en début de saison, une fracture du scaphoide étant parfois difficile à résorber… Comme la veille et même depuis le début du giro, l’étape du jour a été marquée par plusieurs chutes, dont celle de Ben Gastauer, contraint d’abandonner, de la même façon que son équipier Gallopin la veille…
    Pour le reste, l’étape s’est révélée beaucoup moins animée que les précédentes…Les trois victoires de Démare pouvant irriter par exemple Peter Sagan, trois fois second, les équipes de sprinters ne présentèrent aucun entrain à emmener le maillot cyclamen dans un fauteuil de plage en bord de mer, comme à Villafranca ou à Brindisi… Ce n’est pas une question de bol ou pas, de col ou pas, de Pouilles ou non, les Groupama devront sans doute davantage mettre la main à la pâte, surtout les pattes, s’il veulent d’autres emballages et victoires en cadeaux, certains ont paru le comprendre… Dans l’attente d’un trés proche changement de décor, l’échappée de départ, si souvent vouée à l’échec, parvient donc à ses fins, pour le plus grand bonheur de Dowset et de l’équipe d’Israel, rarement gagnante … Pour qui ne l’aurait pas su, c’était à Vieste ; certains ont également vu une étape de sieste, ils en sont excusés.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.