Alexey Lutsenko domine l’étape reine et remporte le Tour de Sicile

1
579
Alexey Lutsenko domine l'étape reine et remporte le Tour de Sicile
Alexey Lutsenko n'avait pas de rivaux à sa hauteur en conclusion du Tour de Sicile. Photo : @ilgirodisicilia

Vainqueur en solitaire de la quatrième et dernière étape du Tour de Sicile, Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan Team) s’est adjugé du même coup le classement général. Parti en solitaire dans la dernière ascension à un peu plus de 25 kilomètres de l’arrivée, le Kazakhe a devancé Louis Meintjes (Intermarché – Circus – Wanty) arrivé seul en deuxième position tandis que Vincenzo Albanese (EOLO-Kometa) a pris la troisième place en réglant un petit groupe au sprint.

Un pur récital. Alexey Lutsenko a achevé de fort belle manière le Tour de Sicile en surclassant la concurrence lors de l’étape reine. Faisant la différence dans l’ultime difficulté, le coureur d’Astana Qazaqstan Team a ensuite réalisé le restant du parcours en solitaire, soit les 25 derniers kilomètres. Une première victoire sur cette saison pour le Kazakhe qui lui permet également de s’adjuger le classement général.

La domination totale d’Alexey Lutsenko

Pour décrocher ce succès, le trentenaire a clairement affiché sa supériorité. Après une ascension de l’Etna qui avait déjà provoqué une sélection au sein du peloton, c’est la montée de Culmine di Scorciavacca (10,2 kms à 6,4%) qui a permis au futur vainqueur de se détacher. Dès le moment où il a placé son accélération, personne n’a été en mesure de le suivre. A partir de ce moment, son écart a augmenté progressivement que ce soit sur le reste de l’ascension mais aussi dans la partie finale comprenant une descente et une portion plate.

A tel point que Lutsenko s’est imposé avec une marge conséquente sur l’adversité. Parvenant à s’isoler en deuxième position, Louis Meintjes a tout de même concédé 40 secondes sur la ligne d’arrivée. Et les quelques coureurs arrivés pour la troisième place, dont le vainqueur sortant Damiano Caruso (Bahrain – Victorious) sont arrivés avec 1 minute 13 secondes de retard. Porteur du maillot de leader, Finn Fisher-Black (UAE Team Emirates) fut le principal perdant du jour en prenant finalement la quatrième place du général, dépassé de justesse par Vincenzo Albanese (EOLO-Kometa).

Classement du Tour de Sicile – Etape 4

1 – LUTSENKO Alexey (Astana Qazaqstan Team) en 5:29:50
2 – MEINTJES Louis (Intermarché – Circus – Wanty) + 0:40
3 – ALBANESE Vincenzo (EOLO-Kometa) + 1:13
4 – VOISARD Yannis (Tudor Pro Cycling Team) m.t
5 – GOOSSENS Kobe (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
6 – DONOVAN Mark (Q36.5 Pro Cycling Team) m.t
7 – PETILLI Simone (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:15
8 – FISHER-BLACK Finn (UAE Team Emirates) m.t
9 – MAJKA Rafał (UAE Team Emirates) + 1:24
10 – ZOCCARATO Samuele (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) + 2:52

Classement complet

Classement général

1 – LUTSENKO Alexey (Astana Qazaqstan Team) en 16:55:50
2 – MEINTJES Louis (Intermarché – Circus – Wanty) + 0:44
3 – ALBANESE Vincenzo (EOLO-Kometa) + 1:07
4 – FISHER-BLACK Finn (UAE Team Emirates) m.t
5 – DONOVAN Mark (Q36.5 Pro Cycling Team) + 1:20
6 – GOOSSENS Kobe (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:21
7 – VOISARD Yannis (Tudor Pro Cycling Team) + 1:23
8 – PETILLI Simone (Intermarché – Circus – Wanty) + 1:25
9 – MAJKA Rafał (UAE Team Emirates) + 1:34
10 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 3:02

Classement complet

1 COMMENTAIRE

  1. A. Lutsenko était bien le plus fort, et la fin d’étape ne fit que le confirmer : l’avance qu’il avait pris en montée ne fit que que croitre et embellir dans la descente ou sur le plat vers l’arrivée, d’autant plus que la chasse derrière Lutsenko était assurée par ceux qui avait pu le mieux endurer les cols, des poids plume, Meintjes en solitaire et Majka tirant le groupe à tenter de préserver la place du jeune Fisher-Black… Tous étaient plus ou moins morts, à l’exemple de Fisher-Black qui ne put tenir les roues dans le sprint d’arrivée, y perdant la troisième place au profit de l’inévitable Albanese.
    Constatons que les deux coureurs les plus exposés au poids de la course ou une certaine pression fléchissent ou craquent dans la montagne le dernier jour; Fisher-Black, jeune porteur du maillot, promu leader des UAE, ou Caruso, l’homme de Raguse, vainqueur sortant et premier favori au départ.
    Le maillot des grimpeurs revient à A. Guérin, un adepte de ce maillot, de nouveau brillant en Italie après sa victoire dans la Semaine Coppi et Bartali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.