Greg Van Avermaet a plusieurs objectifs à relever en 2019
Greg Van Avermaet gardent des ambitions élevées pour 2019 - Photo : A.S.O/Pauline Ballet.

L’Amstel Gold Race, qui aura lieu ce dimanche, sera donc la dernière classique du printemps de la saison pour Greg Van Avermaet. Le Belge de la formation BMC a été moins en réussite cette année par rapport à 2017 où il avait notamment remporté Paris-Roubaix.

Greg Van Avermaet sur l’Amstel Gold Race pour boucler sa saison des classiques

Dimanche en fin de journée, ça sera sa der de l’année. Greg Van Avermaet va donc finir sa saison des classiques du printemps sur l’Amstel Gold Race. Le Belge va participer pour la huitième fois à cette Ardennaise. Son meilleur résultat reste une 5e place obtenue en 2015. Tout cela réuni, le leader de la BMC aura de quoi être motivé. Il le sera en tout cas, comme il l’a expliqué sur le site de sa formation.

« L’Amstel Gold Race sera la dernière classique du printemps pour moi cette année. Je suis toujours motivé pour faire de mon mieux sur cette course car j’aime le parcours avec les petites montées. Nous avons une équipe forte et je suis déjà tourné vers la course de dimanche. » Van Avermaet to Round Out Classics Season at Amstel Gold Race

Il faut dire que cette saison 2018 n’a pas été aussi riche en succès que l’année dernière pour Greg Van Avermaet. C’est simple, en 2017 il avait remporté trois courses : l’E3 Harelbeke, Gent-Wevelgem et Paris-Roubaix. Et il aurait pu faire le doublé avec le Tour des Flandres sur lequel il a terminé 2e derrière Philippe Gilbert. Cette saison, il n’a réussi qu’à faire un podium, sur l’E3 Harelbeke. Le Belge a été moins en vue, même s’il a terminé dans le top 5 du Ronde (5e) et de l’Enfer du Nord (4e). Sur l’Amstel Gold Race, il pourrait en cas de succès, « sauver » sa saison des classiques. Mais la tâche sera compliquée avec la présence de sacrés adversaires comme Peter Sagan ou encore Alejandro Valverde.

La BMC pourra aussi compter sur un autre Belge, Dylan Teuns. Le coureur de 26 ans a attaqué les classiques, ce mercredi, en participant à la Flèche Brabançonne (semi-classique) qu’il a terminé à une belle 7e place. Simon Gerrans sera aussi de la partie. À 37 ans, l’Australien, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège (2014) et de Milan-San Remo (2012) apportera toute son expérience sur cette course qu’il a terminé trois fois à la 3e place.

Composition de la formation BMC sur l’Amstel Gold Race 2018

  • Greg Van Avermaet
  • Dylan Teuns
  • Alberto Bettiol
  • Damiano Caruso
  • Alessandro De Marchi
  • Simon Gerrans
  • Michael Schär
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.