Bora fait appel devant le TAS pour réintégrer Peter Sagan sur le Tour

3
376
Tour de France 2017 : encore un rebondissement dans l'affaire Peter Sagan ! La formation Bora Hansgrohe a indiqué aujourd'hui que le TAS
Peter Sagan vient aux nouvelles auprès de Mark Cavendish juste après l'arrivée à Vittel hier. Photo : Bora-Hansgrohe

Le feuilleton de l’exclusion de Peter Sagan de la Grande Boucle, qui dure depuis maintenant deux jours, a pris un nouveau tournant cet après-midi, après que Bora-Hansgrohe ait informé avoir fait appel de la sanction devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Le souhait de la formation du champion du monde est aussi simple qu’insolite : la réintégration de son coureur vedette dans le Tour de France…

Bora devant le TAS pour récupérer Peter Sagan avant Paris

Le communiqué de la formation allemande du World Tour indique : « L’équipe et Peter Sagan ont fait appel en référé de la décision du jury de commissaires prise en fin de journée le 4 juillet. Nous réitérons notre position et rappelons que Peter Sagan n’a pas causé, et encore moins délibérément, la chute de Mark Cavendish dans les 200 derniers mètres de la 4e étape du Tour de France. Peter Sagan n’a pas bougé de son couloir et ne pouvait pas voir Mark Cavendish sur sa droite ».

Bora n’oublie pas de rappeler l’un des règlements de l’UCI, qui n’a semble-t-il pas été respecté mardi dernier : « Bien que le règlement de l’UCI oblige à ce que le coureur soit entendu avant que soient prises des mesures disciplinaires (règle 12.2.006) à son encontre, Peter Sagan n’a pas eu cette opportunité et n’a pu s’expliquer devant le jury des commissaires« .

Forte de ces arguments, l’équipe Bora réclame ni plus ni moins que la réintégration du coureur slovaque dans la compétition : « Si la sanction est suspendue, décision qui est maintenant entre les mains du TAS, Peter Sagan réintègrera aussitôt la course et l’équipe Bora pour la suite du Tour de France 2017 »

Cet appel constitue une première dans l’histoire du Tour de France. S’il devait obtenir un avis favorable, on imagine le casse-tête que représenterait pour l’organisation la réintégration du coureur Slovaque au sein du peloton. Mais un tel précédent est-il seulement souhaitable ?

Peter Sagan et Mark Cavendish se lancent des fleurs via Twitter

Loin de ces considérations, les deux coureurs impliqués dans la chute finale de la 3e étape lundi font assaut d’esprit chevaleresque sur leurs comptes twitter respectifs…

https://twitter.com/petosagan/status/882929681007341570

https://twitter.com/MarkCavendish/status/882932242024157184

Communiqué de Bora

3 Commentaires

  1. Ce ne serai que justice pour plusieurs raisons: tous les grands sprinters prennent le risque en toute connaissance de cause , dans le cas de la chute de Marc , nous voyons bien qu’il force le passage  » inexistant  » entre les barrières et Peter  » un trou de souris  » et à 70 km h sur deux roues il y avait 90 chances sur 100 que cela arriva ? Sur le plan sportif pur ! Marc devrai reconnaître qu’il est responsable , non ? Et que dire de la sanction quasiment immédiate , dans la précipitation des membres du jury !! j’ose imaginer qu’ils sont des sportifs convaincus et grand spécialistes  » du sprint  » ? Il faut sonder l’ensemble des  » coureurs  » pas les journalistes pour approuver ou non la réhabilitation de Peter…….

  2. Bonjour Jef. Complètement d’accord avec vous. Que Sagan ait eu (ou non) un geste « déplacé », Cavendish n’avait pas à se glisser entre le champion du monde et les barrières. Les chances de chute étaient maximales, et la suite, on la connait. Bonne journée et à bientôt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.