Cadel Evans Great Ocean Road Race 2019 présentation parcours
La classique australienne existe depuis 2015. Photo : Cadel Evans Great Ocean Road Race

Le 27 janvier se disputera la Cadel Evans Great Ocean Road Race 2019. C’est seulement la 5e édition de cette toute jeune épreuve appartenant au calendrier World Tour et qui referme le chapitre australien après le Tour Down Under. Cette classique partira de Geelong, situé tout au sud du pays, pour finir dans la même ville quelques heures plus tard. Les coureurs engagés dans cette journée auront à parcourir un tracé long de 164 kilomètres et plutôt vallonné dans sa deuxième partie. En janvier 2018, à peine un peu plus de vingt coureurs s’étaient disputés la victoire au sprint. Le dernier mot était revenu à Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe), qui avait réussi à battre notamment Elia Viviani (Deceuninck – Quick Step) et Daryl Impey (Mitchleton-Scott) devant se contenter d’une place sur le podium. En ce qui concerne ces trois coureurs, ils seront de nouveau présents au départ cette année pour tenter de faire aussi bien voire mieux.

Tout savoir sur la Cadel Evans Great Ocean Road Race 2019

Comme depuis son apparition au calendrier datant de 2015, la Cadel Evans Great Ocean Road Race sera la première classique disputée cette saison. Comptant comme épreuve World Tour, c’est clairement une belle opportunité d’ajouter une belle ligne au palmarès. Les coureurs qui sont plutôt avantagés sont ceux qui disposent d’une bonne pointe de vitesse, car comme l’a démontré les deux précédentes éditions, c’est ce qui fallait pour espérer l’emporter. Le parcours est certes délicat, usant mais pas non plus insurmontable et notamment pour des sprinteurs, ce qui rend cette course d’autant plus ouverte. Pour le moment, personne n’a réussi à remporter deux fois cette épreuve. En quatre éditions, il y a eu autant de vainqueurs différents. Jay McCarthy, le dernier lauréat, sera l’unique présent et donc le seul à pouvoir prétendre réaliser une telle performance.

Parcours de la Cadel Evans Great Ocean Road Race 2019 (1.UWT)

Dimanche 27 janvier – Geelong / Geelong (164 km)

L’entame de la Cadel Evans Great Ocean Road Race ne sera pas la partie la plus difficile à négocier. C’est le moins que l’on puisse dire avec quasiment cinquante premiers kilomètres tout plats. Puis, ce sera le temps d’aborder la première côte du jour Bells Beach (1,4 km à 3,6%), qui n’aura que très peu d’incidence sur le reste de la course. Les choses sérieuses commenceront véritablement à une soixantaine de kilomètres du but avec la première des quatre montées prévues au programme de Challambra Crescent. Son fort pourcentage moyen de 8,4% sur 1,2 kilomètres va assurément user au fil des passages et écrémer en plus ou moins grande partie le peloton. La dernière fois que cette difficulté sera à emprunter, il restera moins de dix kilomètres à effectuer. L’arrivée se fera sur une portion plate. Mais reste à voir qui aura le dernier mot entre les  purs sprinteurs ou les puncheurs.

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.