Classement complet Cholet – Pays de la Loire 2022

1
1059
Classement complet Cholet - Pays de la Loire 2022
Top 10 de Cholet - Pays de la Loire, 4e manche de la Coupe de France. Photo : D.R

Dimanche, se disputait Cholet – Pays de la Loire, 4e manche de la Coupe de France. Et c’est au sprint que s’est jouée la victoire. Marc Sarreau (Ag2r Citroën) l’a emporté devant Emmanuel Morin (Team U Nantes Atlantique) et Piet Allegaert (Cofidis). Sarreau signe son premier succès de la saison et succède au palmarès à Elia Viviani. C’est la deuxième fois que le lauréat remporte cette épreuve, après son premier succès en 2019. Retrouvez le classement complet de la course.

Cholet – Pays de la Loire – Classement complet

1 – SARREAU Marc (AG2R Citroën Team) les 202 km en 4:44:40
2 – MORIN Emmanuel (Team U Nantes Atlantique) m.t
3 – ALLEGAERT Piet (Cofidis) m.t
4 – TESSON Jason (St Michel – Auber) m.t
5 – MANZIN Lorrenzo (TotalEnergies) m.t
6 – BOUDAT Thomas (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
7 – ZINGLE Axel (Cofidis) m.t
8 – BRAET Vito (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
9 – BARBIER Pierre (B&B Hotels – KTM) m.t
10 – LIENHARD Fabian (Groupama – FDJ) m.t
11 – LEROUX Samuel (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
12 – GRONDIN Donavan (Team Arkéa Samsic) m.t
13 – COUANON Jonathan (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
14 – FROIDEVAUX Robin (Swiss Racing Academy) m.t
15 – DELACROIX Tristan (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
16 – MERTENS Julian (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
17 – JAIME Álex (Equipo Kern Pharma) m.t
18 – GUGLIELMI Simon (Team Arkéa Samsic) m.t
19 – VERCHER Mattéo (France) m.t
20 – FLYNN Sean (Swiss Racing Academy) m.t

21 – DOUBEY Fabien (TotalEnergies) m.t
22 – APERS Ruben (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
23 – URRUTY Maxime (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
24 – PAGE Hugo (France) m.t
25 – CHARRIN Aloïs (Swiss Racing Academy) m.t
26 – JOSEPH Thomas (Minerva Cycling) m.t
27 – RAUGEL Antoine (AG2R Citroën Team) m.t
28 – ASKEY Lewis (Groupama – FDJ ) m.t
29 – LÓPEZ Jordi (Equipo Kern Pharma) m.t
30 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) m.t
31 – BORRA Gilles (Minerva Cycling) m.t
32 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 0:04
33 – EDET Nicolas (Team Arkéa Samsic) + 0:07
34 – MALDONADO Anthony (St Michel – Auber93) m.t
35 – LAPEIRA Paul (AG2R Citroën Team) + 0:13
36 – PRODHOMME Nicolas (AG2R Citroën Team) m.t
37 – VENTURINI Clément (AG2R Citroën Team) + 0:23
38 – PARET-PEINTRE Valentin (AG2R Citroën Team) m.t
39 – GRELLIER Fabien (TotalEnergies) m.t
40 – GRÉGOIRE Romain (France) + 0:29

41 – KELEMEN Petr (Swiss Racing Academy) + 0:31
42 – MCDUNPHY Conn (EvoPro Racing) m.t
43 – DHAEYE Enrico (Minerva Cycling) m.t
44 – GAUTIER Cyril (B&B Hotels – KTM) m.t
45 – GONZÁLEZ Roberto Carlos (Java Kiwi Atlántico) m.t
46 – OURSELIN Paul (TotalEnergies) m.t
47 – GUÉGAN Maël (Team U Nantes Atlantique) m.t
48 – BESSON Kevin (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
49 – FERRON Valentin (TotalEnergies) m.t
50 – VERRE Alessandro (Team Arkéa Samsic) m.t
51 – MIQUEL Pau (Equipo Kern Pharma) m.t
52 – CAÑELLAS Xavier (Java Kiwi Atlántico) m.t
53 – LEVEAU Jérémy (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
54 – LIETAER Eliot (B&B Hotels – KTM) m.t
55 – DEVANNE Antoine (France) m.t
56 – RIOU Alan (Team Arkéa Samsic) + 0:37
57 – WEISS Fabian (Swiss Racing Academy) + 0:41
58 – VAN POUCKE Aaron (Sport Vlaanderen – Baloise) + 0:59
59 – LE TURNIER Mathias (Team U Nantes Atlantique) + 1:07
60 – VAN DER TUUK Danny (Equipo Kern Pharma) m.t

61 – HIVERT Jonathan (B&B Hotels – KTM) + 1:34
62 – FINÉ Eddy (Cofidis) + 2:54
63 – JOUSSEAUME Alan (TotalEnergies) + 3:32
64 – PEREZ Anthony (Cofidis) m.t
65 – PAILLOT Yoann (St Michel – Auber93) m.t
66 – RETAILLEAU Valentin (France) m.t
67 – TABELLION Valentin (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) + 3:53
68 – ŠIŠKEVIČIUS Evaldas (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
69 – BONNEFOIX Edouard (Nice Métropole Côte d’Azur) + 7:10
70 – HUREL Tony (St Michel – Auber93) + 8:02
71 – VANDEVELDE Yentl (Minerva Cycling) + 8:06
72 – DE WILDE Gilles (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
73 – NOVIKOV Savva (Equipo Kern Pharma ) m.t
74 – MARQUEZ Marti (Equipo Kern Pharma) m.t
75 – ÄRM Rait (Groupama – FDJ) m.t
76 – MILLER Barry (Java Kiwi Atlántico) m.t
77 – CHAMPION Thomas (Cofidis) m.t
78 – HENNEQUIN Paul (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
79 – FERASSE Thibault (B&B Hotels – KTM) m.t
80 – BARRÉ Louis (Team U Nantes Atlantique) m.t

81 – MUSEEUW Stefano (Minerva Cycling) m.t
82 – VERHEYEN Maarten (EvoPro Racing) m.t
83 – CARDIS Romain (St Michel – Auber93) m.t
84 – CONTAL Louis (Java Kiwi Atlántico) m.t
85 – ROSSETTO Stéphane (St Michel – Auber93) m.t
86 – ARVANITOU Nikiforos (Java Kiwi Atlántico) + 8:28
87 – HEIDEMANN Miguel (B&B Hotels – KTM) + 10:14
88 – TRONCHON Bastien (France) m.t
89 – AMADORI Julien (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t
90 – PAQUET Tom (Team U Nantes Atlantique) m.t
91 – TRASTOUR Loris (Swiss Racing Academy) m.t
92 – HUENS Axel (France) m.t
93 – CAETHOVEN Kenneth (Minerva Cycling) + 11:21
94 – VAHTRA Norman (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
95 – MURPHY Jack Bernard (EvoPro Racing) m.t
96 – RICHARD Louis (Team U Nantes Atlantique) m.t
97 – VAN PRAET Robbe (Minerva Cycling) m.t

97 coureurs classés. 18 abandons et 1 coureur non partant

https://twitter.com/wcsbike/status/1505573362810167300

1 COMMENTAIRE

  1. Belle tentative d’Askey et de Pereira, second et quatrième la veille, mais Pereira se voit perdant et enterre définitivement le Groupama à la borne. Le peloton débouche au bout du faux-plat, et c’est le sprint de Cholet, toujours beaucoup moins long que la bataille !… Grondin choisit de s’y couler bien vite, imité par Manzin qui s’ébouille et recule. Les Cofidis attendent à l’abri, c’est long et c’est dur, ils attendent encore; Sarreau qui a retrouvé ses jambes déboule au centre et débloque enfin ses compteurs, les siens et ceux de Lavenu; soulagement pour AG2R, Sarreau n’était suivi que du puissant Morin qui lui a filé le train; Tesson, parti de trop loin, revient excentré sur la droite, une place assez avantageuse ou originale pour une photo de face, etc…
    Sprint très différent sur le Trophée Alfredo Binda, le traditionnel pendant féminin du Milan San Remo chez les hommes : demeurée cachée dans les difficiles montées du circuit final, Elisa Balsamo sort de la boite à l’encablure: au prix d’une injection extraordinaire et de grand style, la championne du monde épate et relègue sa deuxième à trois longueurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.