Wout Van Aert devient leader de la Coupe du monde
Wout Van Aert a écrasé la concurrence dans la boue de Dendermonde. Photo : @UCIcyclocrossWC
0 Partages

L’épreuve disputée à Dendermonde pour la Coupe du monde 2020/2021 va rester dans les annales. Sur un terrain très difficile, Wout Van Aert impressionnant s’est permis de s’imposer avec près de… trois minutes sur son premier poursuivant, un certain Mathieu van der Poel qui n’a rien pu faire. Toon Aerts a complété le podium de cette course hors norme.

Deux minutes et quarante-neuf secondes ! C’est avec cet écart hors du commun que Wout Van Aert s’est adjugé la troisième manche de la Coupe du monde à Dendermonde. Et encore plus impressionnant, c’est par rapport à Mathieu van der Poel vainqueur la veille à Heusden-Zolder en Superprestige que le Belge sera parvenu à s’imposer avec une telle marge. Au-dessus du lot, le coureur du Team Jumbo-Visma a tout simplement survolé les débats.

Grosse défaite pour Mathieu van der Poel

Dans les deux premiers tours, il y a eu le duel tant attendu entre Van Aert et van der Poel. Mais ça n’a pas duré davantage. Le Belge a pris quelques longueurs d’avance avant de s’envoler complètement. Plus fort, il a dégagé une impression de puissance sur un tracé qui était très difficile avec la boue. D’ailleurs, tous les coureurs sans exception ont dû puiser pour joindre la ligne d’arrivée. Rarement une course aura été aussi compliquée. Pour preuve, les écarts enregistrés entre le vainqueur et le reste des concurrents. A la troisième place, Toon Aerts a fini à plus de trois minutes. En dehors du top, ça a terminé à plus de quatre minutes, et à partir de la dixième place, c’était plus de cinq minutes d’écart.

Wout Van Aert en mode patron

Au-delà de la course du jour, Van Aert est aussi le grand gagnant au niveau du général de la Coupe du monde. Il est le nouveau leader avec 95 points à son actif, soit 11 unités d’avance sur Michael Vanthourenhout et 25 par rapport à Mathieu van der Poel, qui avait la manche inaugurale à Tabor. Autrement-dit, Van Aert a pris une sérieuse option pour la victoire finale. Cela dit, le Belge va devoir être en mesure de terminer le travail comme il se doit lors des deux dernières manches, dont la prochaine qui se tiendra le 3 janvier prochain à Hulst.

Classement Coupe du monde Dendermonde 2020 – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Team Jumbo-Visma) en 1h06:10
2 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) + 2:49
3 – AERTS Toon (Telenet Baloise Lions) + 3:06
4 – Vanthourenhout Michael (Pauwels Sauzen-Bingoal) + 3:42
5 – Sweeck Laurens (Pauwels Sauzen-Bingoal) + 3:58
6 – van Kessel Corné (Tormans CX Team) + 4:14
7 – Hermans Quinten (Tormans CX Team) + 4:22
8 – Ronhaar Pim (Pauwels Sauzen-Bingoal) + 4:29
9 – Aerts Thijs (Telenet Baloise Lions) + 4:49
10 – Vermeersch Gianni (Credishop-Fristads) + 5:04

Classement général Coupe du monde (après 2 épreuves) – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Team Jumbo-Visma)  avec 95 pts
2 – VANTHOURENHOUT Michael (Pauwels Sauzen-Bingoal) 84 pts
3 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) 70 pts
4 – Aerts Toon (Telenet Baloise Lions) 66 pts
5 – Hermans Quinten (Tormans CX Team) 59 pts
6 – van Kessel Corné (Tormans CX Team) 57 pts
7 – Aerts Thijs (Telenet Baloise Lions) 42 pts
8 – Van der Haar Lars (Telenet Baloise Lions) 41 pts
9 – Sweeck Laurens (Pauwels Sauzen-Bingoal) 40 pts
10 – Kuhn Kevin (Tormans CX Team) 40 pts

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Les écarts indiquent en effet la difficulté de l’épreuve… Nous avons donc vu Van Aert à l’oeuvre : un extraodinaire étalage de puissance, une première affirmation de supériorité sur de tels circuits, exigeants, boueux et pédestres. De quoi penser durant la course à ce que ce cycliste a aussi pu réaliser sur route en 2020… Remporter des étapes du tour au sprint ou éparpiller un peloton dans les cols, dominer les classiques, etc… De manière étonnante, la domination athlétique du cycliste Van Aert prendrait presque plus de lisibilité dans les parties pédestres : la foulée, à la fois ample et déliée parait s’extraire et se jouer du cloaque , tandis que les suivants en seraient réduits à seulement « passer à pied » dans la boue, courir bien sûr, mais surtout penser aller au plus vite pour progresser… Autant de coureurs dans la gadoue et autant de foulées …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.