Lucinda Brand plus que jamais leader en Coupe du monde
Lucinda Brand est venue à bout du très éprouvant cyclo-cross de Dendermonde. Photo : @UCI_CX
0 Partages

Pour la troisième manche de la Coupe du monde à Dendermonde, sur un tracé rendu très difficile à cause de la pluie, Lucinda Brand a été celle qui s’en est le mieux tirée. Elle a devancé l’Américaine Clara Honsinger et sa grande rivale Ceylin del Carmen Alvarado. Avec cette victoire, sa place de leader au classement général est consolidée.

Scénario parfait pour Lucinda Brand à Dendermonde. A l’occasion de la troisième des cinq manches au programme de la Coupe du monde, la Néerlandaise a décroché le succès en se déjouant de conditions climatiques difficiles. Pour quinze secondes, elle a pris le dessus sur Clara Honsinger qui a su faire sa place entre les Néerlandaises et devançant même au passage la championne du monde Ceylin del Carmen Alvarado.

Lucinda Brand en excellente position pour la Coupe du monde

Alors qu’il reste deux manches de Coupe du monde à disputer, Brand n’est plus très loin du sacre. En ayant fait le plein de points en comptant ses deux succès précédents obtenus à Tabor et Namur, son avance est importante. Alavarado est repoussée à 43 unités tandis que Betsema affiche un retard de 52 unités.

Classement Coupe du monde Dendermonde – Top 10

1 – BRAND Lucinda en 45:27
2 – HONSINGER Clara + 0:15
3 – Alvarado Ceylin del Carmen + 0:24
4 – Van Empel Fem + 0:40
5 – Worst Annemarie + 0:45
6 – Cant Sanne + 0:48
7 – Vas Blanka + 0:54
8 – Betsema Denise + 1:22
9 – Bakker Manon + 1:35
10 – Kastelijn Yara + 2:13

Classement général Coupe du monde (3/5) – Top 10

1 – BRAND Lucinda avec 120 pts
2 – ALVARADO Ceylin del Carmen 77 pts
3 – BETSEMA Denise 68 pts
4 – Vas Blanka 62 pts
5 – Honsinger Clara 60 pts
6 – Cant Sanne 48 pts
7 – Arzuffi Alice Maria 43 pts
8 – Worst Annemarie 42 pts
9 – Pieterse Puck 38 pts
10 – Kay Anna 36 pts

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Images quelque peu dantesques sur ce circuit de Dendermonde, infâme bourbier qui nous valut quelques images assez singulières, comme cette cycliste à pied et qui s’enfonce dans la boue au point de ne pouvoir en sortir; des images merveilleuses pour certains, revoyant peut être ici les fresques de Luca Signorelli à Orvieto, comme une variante autour de cette surprenante « Resurrection de la chair », avec ces figures s’extirpant du sol au milieu de squelettes ou des flûtes enchantées… Nous y avons plutôt vu des images d’un autre temps, celui d’un cyclo-cross revenu aux années du rêve ou de l’héroique, ou bien des expériences de cyclistes englués dans la boue et perdant pied, contraints d’abandonner une godasse, puis deux, etc…, de peur d’y rester, tout en se raccrochant désepérément à leur vélo en guise de bouée de sauvetage… Aprés qu’ Alvaredo ait fait illusion, domination de la solide Brand Quelques observations dans ce chantier : Cant est apparue en progrés, beaucoup moins en souffrance, de manière totalement paradoxale dans un tel cloaque; l’américaine Honsinger marque les esprits par son aisance, un parfait équilibre dans le merdier, une progression constante au fil des tours, aprés un départ assez malheureux et toujours problématique… Un tour de plus, et Brand la voyait sur ses talons… etc…
    Félicitations à la chaine l’Epique qui a su nous montrer l’arrivée des trente premières… Peut-être par un heureux hasard, car les concurrentes n’intéressaient pas totalement le commentaire, si ce n’est Marion Norbert Ribérolle, 19é et première française. La petite A.Kay, trés à l’aise la veille à Zolder, n’est que 30é… C’était une autre course…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.