Tour de Wallonie 2021 : Dylan Groenewegen remporte la 1e étape
Photo : Tour de Wallonie
0 Partages

Dylan Groenewegen (28 ans) a remporté au sprint la 1e étape du Tour de Wallonie 2021 ce mardi 20 juillet. Le sprinteur néerlandais, qui avait écopé d’une suspension en août dernier suite au terrible accident qu’il avait provoqué sur le Tour de Pologne, a gagné pour la première fois depuis son retour au mois de mai. Entre Genappe et Héron, le pensionnaire de la formation Jumbo-Visma a été le plus rapide et a devancé le Français Hugo Hofstetter (Israel Start-Up Nation) et le Belge Gianni Vermeersch (Alpecin-Fenix). Fort de sa victoire, Groenewegen portera le maillot de leader dès demain.

Classement Tour de Wallonie 2021 – Etape 1 – Top 20

1 – GROENEWEGEN Dylan – JUMBO-VISMA – 04:21:36
2 – HOFSTETTER Hugo – ISRAEL START-UP NATION – 00:00:00
3 – VERMEERSCH Gianni – ALPECIN-FENIX – 00:00:00
4 – KRISTOFF Alexander – UAE TEAM EMIRATES – 00:00:00
5 – OLIVEIRA Rui – UAE TEAM EMIRATES – 00:00:00
6 – CAPIOT Amaury – TEAM ARKEA – SAMSIC – 00:00:00
7 – GAVIRIA RENDON Fernando – UAE TEAM EMIRATES – 00:00:00
8 – ALLEGAERT Piet – COFIDIS – 00:00:00
9 – NIZZOLO Giacomo – TEAM QHUBEKA NEXTHASH – 00:00:00
10 – MENTEN Milan – BINGOAL PAUWELS SAUCES WB – 00:00:00
11 – DRIZNERS Jarrad – HAGENS BERMAN AXEON – 00:00:00
12 – MOZZATO Luca – B&B HOTELS P/B KTM – 00:00:00
13 – SIMMONS Quinn – TREK – SEGAFREDO – 00:00:00
14 – STEWART Jake – GROUPAMA – FDJ – 00:00:00
15 – PASQUALON Andrea – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – 00:00:00
16 – VAN ROOY Kenneth – SPORT VLAANDEREN – BALOISE – 00:00:00
17 – SARREAU Marc – AG2R CITROEN TEAM – 00:00:00
18 – SCHWARZMANN Michael – BORA – HANSGROHE – 00:00:00
19 – KEUKELEIRE Jens – EF EDUCATION – NIPPO – 00:00:00
20 – VAN DER LIJKE Nick – RIWAL CYCLING TEAM – 00:00:00

Classement Général Tour de Wallonie – Top 20

1 – GROENEWEGEN Dylan – JUMBO-VISMA – 04:21:26
2 – HOFSTETTER Hugo – ISRAEL START-UP NATION – 04:21:30
3 – DE BONDT Dries – ALPECIN-FENIX – 04:21:30
4 – VERMEERSCH Gianni – ALPECIN-FENIX – 04:21:32
5 – BIERMANS Jenthe – ISRAEL START-UP NATION – 04:21:33
6 – DEWULF Stan – AG2R CITROEN TEAM – 04:21:34
7 – HERMANS Quinten – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – 04:21:35
8 – PLANCKAERT Baptiste – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – 04:21:35
9 – PAQUOT Tom – BINGOAL PAUWELS SAUCES WB – 04:21:35
10 – KRISTOFF Alexander – UAE TEAM EMIRATES – 04:21:36
11 – OLIVEIRA Rui – UAE TEAM EMIRATES – 04:21:36
12 – CAPIOT Amaury – TEAM ARKEA – SAMSIC – 04:21:36
13 – GAVIRIA RENDON Fernando – UAE TEAM EMIRATES – 04:21:36
14 – ALLEGAERT Piet – COFIDIS – 04:21:36
15 – NIZZOLO Giacomo – TEAM QHUBEKA NEXTHASH – 04:21:36
16 – MENTEN Milan – BINGOAL PAUWELS SAUCES WB – 04:21:36
17 – DRIZNERS Jarrad – HAGENS BERMAN AXEON – 04:21:36
18 – MOZZATO Luca – B&B HOTELS P/B KTM – 04:21:36
19 – SIMMONS Quinn – TREK – SEGAFREDO – 04:21:36
20 – STEWART Jake – GROUPAMA – FDJ – 04:21:36

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Première arrivée à Héron. J’avais entendu parler d’une piste en cendrée ( Héron cendrée), mais je ne connaissais pas cette ville de Héron peuplée semble-t-il de personnes très respectables. Pour le coup, me voici bien ignorant sur cette ville de Belgique. Pan sur le bec. Revenons à ce Tour de Wallonie : dans le futur, ne nous demandons quelle victoire a le plus apporté à Groenewegen : il s’agira d’Héron, forcément. En fait, cela faisait dix-sept mois qu’il n’avait plus rien gagné, salaire compris !
    Groenewegen sprinte le long des barrières et ferme totalement la porte; de toutes façon personne n’aurait pu avoir l’idée de passer par là, il va trop vite. Il a raison, il n’a qu’à faire comme ça; sur la photo de l’arrivée, nous voyons également que le photographe s’est placé trés loin de l’arrivée, vingt ou trente mètres après: il a raison lui aussi, on n’est jamais trop prudent. Hofstetter fait deux, une belle place; l’alsacien, originaire du pays de la cigogne, aurait bien aimé l’emporter ici, mais il ne pouvait rien face au bolide… La photo d’arrivée montre une certaine similitude avec certaines arrivées du Tour, à la différence près que le Jumbo vainqueur n’est pas Van Aert ou que l’Alpecin second ou troisième n’est pas Philipsen, c’est Vermeersch…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.