Egan Bernal sait à quoi s'en tenir pour être leader du Team INEOS
Bernal avec Thomas mais aussi Froome partiront sur le Tour 2020 sur un pied d'égalité. Photo : A.S.O./Alex Broadway

Dans un long entretien accordé au média colombien El Tiempo, Egan Bernal a évoqué le prochain Tour de France (29 août – 20 septembre). Une compétition dans laquelle il partagera le rôle de leader au départ chez le Team INEOS avec Chris Froome et Geraint Thomas. Très ambitieux pour conserver son titre, le Colombien se tient aussi à se muer comme équipier.

Le 29 août prochain, le Grand Départ du Tour de France sera donné. Dans le peloton, le Team INEOS partira certainement avec trois leaders que sont Chris Froome, Geraint Thomas, Egan Bernal. Ce dernier, tenant du titre, n’a pas de problèmes vis-à-vis de cette situation particulière. Il faudra être le plus fort des trois pour devenir l’unique leader au fil des jours de course. « Ce que l’on doit faire quand il y a une étape de montagne, c’est d’être à l’avant. Chris Froome, Geraint Thomas et moi sommes très honnêtes l’un avec l’autre. Quand nous verrons que l’un est meilleur, nous l’aiderons. […] Aucun de nous ne peut dire : ‘Je suis le leader’. Si je dois travailler pour Froome, je le ferai. S’il doit se sacrifier pour moi, je suis certain qu’il le fera, tout comme Geraint.»

A LIRE AUSSI : La Route d’Occitanie, première course d’Egan Bernal

Egan Bernal en concurrence directe avec Geraint Thomas…

Conscient qu’il fera partie d’un trio de leaders au départ du Tour de France, Egan Bernal trouve que ce n’est pas le moment de déterminer un seul coureur protégé. « Il est trop tôt pour le dire. Personne n’a encore repris la compétition, et il faudra attendre les premières étapes du Tour. » Au vu de la période particulière, chacun des coureurs est évidemment dans l’inconnu. Les doutes, incertitudes demeurent à l’heure actuelle. La première semaine de la Grande Boucle avec notamment l’arrivée à Orcières-Merlette et les Pyrénées permettront d’évaluer le niveau entre les différents prétendants au général dont ceux du Team INEOS.

… et Chris Froome qui vise un cinquième Tour

A seulement quelques semaines de la reprise, Egan Bernal croit en tout cas que Chris Froome restera dans la même équipe que lui. « Je crois que Froome fera le Tour avec nousBeaucoup de choses ont été dites à ce sujet, qu’il pourrait changer d’équipe avant la fin de l’année. J’ai une très, très, très bonne relation avec Chris, nous avons disputé plusieurs compétitions ensemble, mais c’est clairement un sujet délicat. Je comprends sa position.» Ses dernières semaines, l’avenir du britannique quatre fois vainqueur du maillot jaune chez le Team INEOS a été remis en question. Le voir intégrer l’effectif d’Israël Start-Up Nation a été évoqué sans pour autant la moindre officialisation.

A LIRE AUSSI : Bernal veut gagner les trois Grands Tours

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.