Einer Rubio frustre Thibaut Pinot au Giro 2023

5
491
Einer Rubio frustre Thibaut Pinot au Giro 2023
Einer Rubio s'est défait de Thibaut Pinot et Jefferson Cepeda dans les derniers mètres à Crans Montana. Photo : @giroditalia

A Crans Montana, sur la treizième étape du Giro 2023, la victoire française est passée proche. Thibaut Pinot (Groupama – FDJ) a dû se contenter de la deuxième place après avoir été battu au sprint par Einer Rubio (Movistar Team). Pas le plus fort, le Colombien a su profiter de la bataille impliquant le le Franc-Comtois et Jefferson Cepeda (EF Education-EasyPost) troisième. Du côté des favoris, il n’y a quasiment pas eu d’écarts. Par conséquent, Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) est toujours porteur du maillot rose.

Si proche, si loin. Grand animateur de la treizième étape du Giro 2023, Thibaut Pinot a flirté avec la victoire. Mais c’était sans compter sur Einer Rubio qui s’est fait discret dans l’ascension de Crans Montana. Distancé à plusieurs reprises et évoluant un ton en-dessous par rapport au Français et Jefferson Cepeda, le Colombien a tout de même réussi à s’accrocher pour jouer la gagne. Au sprint, il fut le plus rapide pour aller décrocher la plus belle victoire de sa carrière. Pour lot de consolation, Pinot reprend la tête au classement de la montagne.

Du côté des mieux classés au général, ça n’a pas beaucoup bougé. Mis à part dans les 2 000 derniers mètres, et donc avec seulement quelques secondes de différence. Thomas reste au sommet de la hiérarchie avec 2 secondes d’avance sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et 22 secondes de marge par rapport à Joao Almeida (UAE Team Emirates). Reprenant du temps grâce à sa journée passée à l’avant, Pinot est désormais le premier Français en dixième position à 3 minutes 13 secondes du maillot rose. A noter également la douzième place actuel d’Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team) à 3 minutes 20 secondes.

Classement de l’étape – Top 10

1 – RUBIO Einer Augusto (Movistar Team) en 2:16:21
2 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 0:06
3 – CEPEDA Jefferson Alexander (EF Education-EasyPost) + 0:12
4 – GEE Derek (Israel – Premier Tech) + 1:01
5 – PARET-PEINTRE Valentin (AG2R Citroën Team) + 1:29
6 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) m.t
7 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 1:35
8 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) m.t
9 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
10 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) m.t

Lire aussi : Le classement complet de l’étape

Classement général – Top 10

1 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) en 51:20:01
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:02
3 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 0:22
4 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 0:42
5 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 1:28
6 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 1:52
7 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) + 2:32
8 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) + 2:45
9 – DE PLUS Laurens (INEOS Grenadiers) + 3:08
10 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 3:13

Lire aussi : Le classement général complet

5 Commentaires

  1. Encore une fois être le plus fort ne suffit pas pour gagner et Pinot l’a appris à ses dépens . Pour ceux qui l’accompagnaient il reste un coureur à qui il faut laisser faire le boulot si on veut le battre .C’est une évidence certainement encouragée par leurs directeurs sportifs . Petite consolation avec le maillot du grimpeur qu’il a repris mais je pense qu’il l’échangerait sans hésiter contre une victoire d’étape après laquelle il court sans succès .
    Espérons qu’il arrivera à digérer cette nouvelle seconde place et se remobilisera pour la semaine corsée qui l’attend ainsi que tous « les rescapés  » du duo maléfique Covid et météo !

  2. C’est péjoratif mais il ne faut pas avoir peur des mots Th.PINOT a eu a faire a deux *Ratagas….!

    *Ratagas: Coureur cycliste qui suit ses compagnons d’échappée sans jamais participer aux relais.

  3. Méme si cela ne change rien a mon commentaire et a la définition du mot il fallait lire: RATAGASSE..!
    Désolé..!

  4. Après l’hécatombe des jours précédent, l’étape réduite à 76 km y perdit une bonne part de son standing, et cela pourra peut-être consoler T. Pinot de sa déception; le giro comporte encore de nombreuses autres grandes étapes en montagne où le franc-comtois pourra briller… Pour ce jour, reprendre le maillot de grimpeur et remporter l’étape tout en se replaçant au général constituaient de grands objectifs, mais les accomplir tous trois en 76 km relevaient quand même d’une certaine gageure, et le bilan de la journée du franc-comtois s’avère finalement et objectivement fort positif…. Le plus madré et économe Rubio l’emporte; Cepeda en pot de colle protégeant la place de Mac Carthy, ce sont des situations assez fréquentes, le peloton n’est pas seulement constitué d’Healy ou de Cort-Nielsen, des EF comme Cepeda soit dit en passant, et c’est heureux… Les deux grands favoris, Thomas et Roglic, expérimentés et burinés par leurs nombreuses années au plus haut niveau, se marquent et attendent, très logiquemment… Remarquons comment Roglic réussit jusque-là à économiser ses forces ainsi que celles de son équipe, ceci depuis le départ de ce giro, hormis son coup du Capuccini afin d’y faire vaciller Evenepoel, qu’il savait peut-être affaibli… Aujourd’hui encore, sur cette l’arrivée, Thomas étire le groupe afin d’en décrocher quelques-uns, et le slovène reste à la roue, sans même chercher à passer le gallois au passage de la ligne, économisant au maximum l’effort… Savoir demeurer discret et économe, deux qualités maitresses en cyclisme et particulièrement dans un giro, ce que le vainqueur à l’étape ou bien Roglic nous ont bien montré aujourd’hui, dans une étape tronquée, qu’il conviendrait bien sûr de ne pas trop renouveler …

  5. Pas grand chose à reprocher à Pinot , peut être un manque de réflexion sur ces compagnons qui visiblement n’avaient pas la même tactique . Volontaire dans l’effort notre français se démêlait avec les sangsues sud américaines . Il perd cette étape mais bon , il a retrouvé une belle forme et une envie de se faire plaisir et nous faire plaisir dans un cycliste offensif . Il doit avoir deux objectifs, ramener le maillot du meilleur grimpeur et une victoire d’étape . Le Giro n’est pas terminé mais il est dixième maintenant au général à 3 minutes du leader, et il sera donc plus surveillé . Plus compliqué donc à s’extraire d’un peloton . Aujourd’hui il y a une difficulté , il faudra être présent pour les points de la montagne et récupéré .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.