Emmanuel Hubert Arkéa-Samsic Tour de France 2020
Emmanuel Hubert espère voir ses hommes briller sur le Tour de France, mais pas que !. Photo : Arkéa-Samsic
0 Partages

C’était la bonne nouvelle pour les équipes qui participent au Tour de France dont fait partie Arkéa-Samsic. ASO, la société organisatrice, a annoncé le report de la Grande Boucle qui se déroulera du 29 août au 20 septembre. Emmanuel Hubert, le Manager Général de la formation bretonne, s’est montré satisfait de la décision. En effet, le Tour représente pour une équipe comme la sienne une vitrine non négligeable. D’autant plus qu’avec le recrutement de coureurs comme Nairo Quintana, entre autres, et la présence de Warren Barguil, elle est une équipe à ne pas sous-estimer.

Le Tour de France, « si tout est au vert »

« La nouvelle est accueillie d’une façon positive, a déclaré Emmanuel Hubert pour TodayCycling. On a quand même frôlé l’annulation. C’était tendu. Obligatoirement, on prend cette nouvelle d’un côté très positif et puis avec l’effet bienfaiteur que peut avoir le Tour de France. C’est l’épreuve phare et elle draine beaucoup de visibilité pour les marques et les différents partenaires. Et sur le plan sportif c’est tout aussi positif. Pour l’aspect économique, on ne peut guère se passer du Tour. Bien sûr sous toute réserve du côté sanitaire ! Si tous les voyants sont au vert, on pourra effectuer ce Tour de France. Si les voyants sont orange ou rouge, bien évidemment que l’épreuve sera annulée. »

Les conséquences d’une annulation du Tour de France ?

« En ce qui me concerne, [une annulation du Tour de France] ne mettrait pas en péril l’équipe, a poursuivi Emmanuel Hubert à notre micro. La seule chose c’est que cela restera un gros manque. Les partenaires sont venus, et ils accompagnent l’équipe. Je rappelle qu’on a quand même recruté des coureurs pour le Tour de France et pour être performant pendant cette épreuve. Mais maintenant, si sur le plan sanitaire ce n’est pas bon, il est évident qu’on devra se plier aux exigences. »

Emmanuel Hubert : « Le temps imparti est suffisant »

« Peu de temps ? Oui et non. Je pense que le temps imparti est suffisant. C’est sûr que c’est loin d’être une saison normale. Mais qui dit situation exceptionnelle dit adaptation exceptionnelle. Le Tour est décalé de deux mois, donc si les coureurs arrivent à sortir et peuvent aller sur la route incessamment sous peu, ça va être un moindre mal. Ils ont quand même effectué beaucoup de préparation physique. Alors, ils ne partiront pas de 0. Ils font des entraînements sur home trainer, ce n’est pas comme si ils étaient à l’arrêt. Ils peuvent conserver le contact avec le vélo. Je rappelle d’un garçon comme Elie Gesbert, qui est fortement blessé avec sa fracture du genou, est à l’arrêt complet. Lui, il repart de 0 », a expliqué Emmanuel Hubert qui estime qu’il faut 8 à 10 semaines de préparation sur route avant de commencer à courir.

Milan-San Remo, l’objectif majeur de Nacer Bouhanni

« Pour un garçon comme Nacer Bouhanni, le Tour de France reste très montagneux, a continué Emmanuel Hubert. On attend un peu le programme à suivre pour voir où vont être casés les autres Grands Tours mais également les épreuves comme Milan-San Remo qui est un réel objectif pour Nacer. Je suis certain que Nacer a les capacités, et il l’a prouvé plusieurs fois, pour briller sur Milan-San Remo et le gagner. Et ce sera vraiment notre objectif. Il sait qu’il peut compter sur moi pour préparer cette course au mieux. »

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. Il est impossible que tous les voyants soient au vert le 29 août, il suffit d’observer l’évolution de la situation mondiale. Les autorités sanitaires avertissent de la possible reprise de ce type de pandémie à l’automne, aux risques de secondes vagues, plusieurs épidémiologistes mondialement reconnus avertissent et sont totalement opposés à la tenue du tour de France, etc…
    En fait Prudhomme n’a fait que donner l’ultime possibiité de report du tour et Lappartient avec sa petite embarcation à voile en arrière -plan, n’a fait qu’enlever des pages à son calendrier… Il serait sage d’admettre que la tenue du tour de France cette année est malheureusement toujours et encore plus improbable aujourd’hui qu’il y a une semaine…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.