Esteban Chaves remporte l’étape reine du Tour de Catalogne 2021

2
3268
Esteban Chaves vainqueur de la 4e étape du Tour de Catalogne
Photo : @Volta_Catalunya

L’étape reine du Tour de Catalogne a été remportée jeudi par le Colombien Esteban Chaves, déjà deuxième la veille. Au terme des 166,5 kilomètres de la 4e étape courus entre Ripoll et Port Ainé, c’est le coureur de l’équipe Team BikeExchange qui s’est imposé au sommet. Le Canadien Michael Woods (Israel Start-Up Nation) et le Britannique Geraint Thomas (INEOS-Grenadiers) ont pris les deux accessits sur le podium du jour. Fort de sa 4e palce, Adam Yates (INEOS) a conservé son maillot de leader.

Lennard Kamna tente le tout pour le tout

C’est dans la première ascension du jour que 12 coureurs ont réussi à prendre les devants. Parmi eux, le Français Clément Champoussin, le Belge Thomas De Gendt ou encore l’Allemand Lennard Kamna, qui pointait à seulement 1:33 d’Adam Yates au général. Kamna a d’ailleurs longtemps condamné l’échappée par sa présence. INEOS a imprimé le tempo toute la journée pour éviter que l’échappée ne prenne trop de champ. Dans l’avant-dernier ascension, Kamna a tenté son va-tout en partant en solitaire. S’il a longtemps compté 3:30 d’avance, INEOS a rapidement comblé l’écart dans le col de Port Ainé. Le train d’enfer a empêché toutes les attaques sauf celle d’Esteban Chaves, placée au bon moment. Très costaud, le Colombien a rapidement creusé l’écart et personne n’a su revenir à son niveau.

https://twitter.com/wcsbike/status/1375116637989396485

Tour de Catalogne et le Port Ainé (18,4 km à 6,7%)

Grimpeur par excellence, Esteban Chaves a remporté sur les pentes de Port Ainé l’étape reine du Tour de Catalogne 2021. Comme il fallait s’y attendre, c’est un groupe de coureurs qui a pris la fuite, à l’initiative de Thomas de Gendt (Lotto Soudal), qui a lâché prise plus loin dans l’étape. Après quoi Lennard Kämna (Bora-hansgrohe) a réalisé un véritable numéro, seul, tenant tête aux INEOS-Grenadiers qui menaient la chasse. A un peu plus de 10 kilomètres du sommet, tout était à refaire. Et Chaves a attendu d’arriver à 7 kilomètres du sommet de Port Ainé pour porter son estocade. Derrière, les INEOS ont maintenu une vive allure ne permettant pas à d’autres outsiders ou favoris d’attaquer. Cette tactique a permis au Colombien de l’emporter en solitaire.

Classement Tour de Catalogne – Etape 5

1 – CHAVES Esteban (Team BikeExchange) en 4:29:47
2 – WOODS Michael (Israel Start-Up Nation) + 0:07
3 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
4 – YATES Adam (INEOS Grenadiers ) m.t
5 – KUSS Sepp (Team Jumbo-Visma ) m.t
6 – VALVERDE Alejandro (Movistar Team) m.t
7 – PORTE Richie (INEOS Grenadiers) m.t
8 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe ) m.t
9 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) m.t
10 – HAMILTON Lucas (Team BikeExchange) m.t

Consultez le classement complet de l’étape du jour

JE ROULE CONTRE LE CANCER DES ENFANTS Pour la troisième année consécutive, notre rédaction s’associe à la lutte contre le cancer des enfants. Cette année, pour aller plus loin encore dans notre démarche, nous allons, comme les coureurs cyclistes professionnels, mouiller le maillot. Une journée avant le Tour de France, plusieurs membres de notre rédaction vont effectuer le parcours exact de la Grande Boucle 2021. L’argent récolté tout au long du chemin sera reversé en intégralité à la recherche de cette Grande Cause Nationale.

2 Commentaires

  1. Yes, el Chavito is back… Magnifique victoire d’ Esteban Chaves, la plus significative depuis son extraordinaire arrivée au plus haut niveau en 2016, second du giro et puis troisième de la vuelta en fin de saison, seulement battu par son inexpérience du milieu professionnel et une certaine naiveté dans la façon de courir de son équipe australienne, inexpérimentée elle aussi dans la course à une première place finale… Sa victoire au Tour de Lombardie annonçait le premier plan en 2017, mais il n’en fut rien, ou presque, etc… Il y eut certes de belles victoires, comme celle au sommet de L’Etna sur le giro, mais jamais dans de telles conditions, en partant d’un groupe de tête à plus de 7 kilomètres du sommet et en luttant tout au long face à une poursuite de plus en plus insistante des Inéos, un rythme effréné qui épuisa Carapaz et contraignit Mas, sorti un moment de l’arrière, à un effet boomerang assez terrible… Thomas s’attela un moment à ce train de plus en plus infernal, et puis Porte de manière toujours plus insistante, mais la résistance et la montée de Chaves s’avérèrent finalement assez magnifiques !
    Cela fait plaisir de revoir donc Chaves, ce coureur au visage d’enfant, toujours souriant ou d’humeur égale, sans doute l’un des meilleurs colombiens de l’histoire contemporaine du vélo, un coureur doté d’un style et d’une allure qui le placeraient bien prés des plus talentueux, comme Quintana par exemple…
    Une victoire qui peut faire date sous un autre aspect, car Chaves l’emporte sur une machine de marque Bianchi, peut-être une première chez ces meilleurs colombiens… Il ne s’agit plus du vert ou du bleu céleste de l’époque du légendaire Fausto Coppi, ni du cas d’un européen polyvalent, comme Roglic pour la saison passée, mais seulement d’un lien au niveau des grimpeurs colombiens dans la légende de l’allure en montagne et dans celle de cette marque de cycles. La machine est toujours aussi efficace et les couleurs, certes nouvelles, le vert, le noir peut-être un peu trop dominant, semblent découpées de manière assez futuriste tout en demeurant dans cet esprit innovant mais néanmoins traditionnel propre à la marque…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.