Peter Sagan ne sera pas sanctionné
Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et l'UCI se mettent d'accord Crédit photo : Capture d'écran.

Disqualifié après la quatrième étape du Tour de France, Peter Sagan faisait l’objet d’un différend juridique avec l’UCI. Les deux parties ont finalement décidé de ne pas donner de suites, et mettre fin au litige qui les opposait.

Peter Sagan pas sanctionné

Un accord commun ! L’UCI et l’équipe Bora-Hansgrohe avec Peter Sagan ont souhaité ne pas vouloir poursuivre les procédures judiciaires en cours. L’affaire en question remontait à l’été dernier. C’était plus précisément l’arrivée de la quatrième étape du Tour de France où le comportement du triple champion du monde avait été sanctionné. Entraînant la chute dans le sprint de Mark Cavendish, les commissaires de l’UCI avaient décidé de disqualifier Peter Sagan de la course. Une décision intervenue plusieurs dizaines de minutes après l’incident, avec le visionnage de la vidéo.

Immédiatement, cette décision ferme et définitive n’avait pas plu à Peter Sagan et Bora-Hansgrohe. C’était surtout l’incompréhension qui avait pris le pas. Mis en cause, ils ont fait appel du choix du jury de course auprès du Tribunal Arbitral du Sport pour annuler la suspension. Mais le TAS avait rejeté sans surprise cette requête à l’époque. Son rôle devait être important aujourd’hui en marge d’une audience prévue à Lausanne. Mais après examen de plusieurs documents, la Bora-Hansgrohe et l’UCI ont convenu que c’était un incident de course regrettable et involontaire. Du coup, la hache de guerre est enterrée entre les deux parties.

L’UCI et Bora-Hansgrohe, fin des hostilités

Pour qu’une telle situation ne se reproduise pas, l’UCI a décidé de mettre en vigueur une nouvelle mesure. Par la voix de son président David Lappartient, une évolution sera apportée en 2018. « Ces procédures ont montré à quel point le travail des Commissaires UCI est important et ardu. Dès la saison prochaine, l’UCI a l’intention d’engager un «Commissaire de soutien» pour assister le Collège des Commissaires avec une expertise vidéo spéciale sur les principaux événements de l’UCI World Tour. »

De l’autre côté, Bora-Hansgrohe est également satisfait de l’issue de cette affaire. L’équipe a toujours voulu démontrer que c’était un simple incident de course, pas plus. « Notre objectif a toujours été de faire comprendre que Peter n’avait pas causé la chute de Mark Cavendish. C’était la position de Peter dès le premier jour. Personne ne veut que les coureurs tombent ou se blessent, mais l’incident de Vittel était un accident de course comme cela peut arriver au cours d’un sprint. Mon travail en tant que chef d’équipe est de protéger mes coureurs et sponsors. Je pense que c’est ce que nous avons fait en tant qu’équipe. Je suis convaincu que ni Peter ni BORA – hansgrohe n’ont commis d ‘erreur. »

Site officiel de l’équipe

Vidéo – Disqualification de Peter Sagan au Tour de France

Peter Sagan a tout connu sur le Tour de France 2017 ! Vainqueur à Longwy lors de la troisième étape, le Slovaque va déchanter le jour d’après. Sur le sprint à Vittel, il va être disqualifié pour avoir fait tomber Mark Cavendish.

Sondage – La sanction de Peter Sagan

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Bora maintient que « ni elle, ni Sagan n’ont commis d’erreur », mais Bora est « satisfaite de l’issue de l’ affaire », après que elle-même ait sollicité le TAS pour contester la décision… Bienvenue en eaux troubles ! Comprenne qui voudra …

  2. Ils sont tous contents les  » bougres  » . SAGAN , l’équipe de Bora et l’UCI qui oublie vite . Conclusion de ce tribunal , Il s agit d’un incident de course . On oublie dans cette affaire l’abandon de CAVENDISH en raison de cette chute avec une fracture de l’épaule droite le soir même . La victime reste le britannique mais où était il hier ……… Allez hop , il y a plus rien à voir .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.