François Gissy le recordman de velo-fusée se tue à l'entraînement
François Gissy, 36 ans, s'est tué à l'entraînement sur la piste aérienne de Meyenheim, à Munchhouse. Photo : D.R
135 Partages

François Gissy, le recordman du monde de vitesse sur vélo-fusée s’est tué samedi dans un accident mortel ont rapporté nos confrères de l’Alsace. Alors qu’il était à bord d’un trike à vapeur (véhicule à trois roues) François Gissy aurait perdu le contrôle de son véhicule et aurait percuté un talus. Une enquête sur les causes fatales a été ouverte.

François Gissy décède à 36 ans

Selon les premiers éléments de l’enquête, c’est en matinée que s’est produit l’accident mortel. Les secours sont intervenus rapidement de même que les pompiers. Le recordman de vitesse est décédé sur place et n’a pas pu être sauvé. C’est sur cette même piste qu’il avait battu une première fois le record du monde en vélo-fusée avec quelque 263 kilomètres par heure avant de le battre à nouveau avec 333 kilomètres par heure, en 2014, mais cette fois-ci sur le Circuit du Castellet, dans le Var.

135 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. Sa passion lui faisait défier le danger et la mort et il en est parti, dans ce destin tragique. Plus que tout, il n’a tué personne, seulement a-t-il pu offrir du plaisir et étonné ceux qui s’intéressaient à ces fabuleuses performances. Condoléances à tous ses proches.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.