Tao Geoghegan Hart remporte la 15e étape du Giro 2020
Photo : D.R
0 Partages

A la veille de la seconde journée de repos du Giro 2020, c’est le Britannique Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) qui s’est imposé sur la 15e étape qui menait les coureurs en montagne, au sommet de Piancavallo. Joao Almeida (Deceuninck-QuickStep) a conservé son maillot rose de leader pour quelques secondes face notamment à Wilco Kelderman (Sunweb), arrivé 2e. Tous les autres favoris à la victoire finale du Tour d’Italie ont perdu du temps et sans doute tout espoir de victoire.

A lire : Voir ou revoir toutes les actualités du Tour d’Italie

Résumé de la 15e étape du Giro 2020

Une fois les échappés rattrapés un à un, ce sont les favoris à la victoire finale sur ce Giro 2020 qui se sont affrontés. Et avant même que les meilleurs de cette 15e étape se jouent la victoire d’étape et le maillot rose, les favoris ont « sauté » les uns après les autres tandis que José Almeida – lui aussi mis en difficulté dans le final, s’est battu comme un jeune lion. Jakob Fugsang et Vicenzo Nibali ont accusé un retard supérieur à 1’30 » au sommet de Piancavallo. Domenico Pozzovivo quant à lui, pourtant offrant des garanties ces derniers jours, a concédé près de deux minutes. La bonne opération du jour, au delà de sa victoire d’étape, c’est celle de Tao Geoghegan Hart qui a fait preuve de beaucoup d’aisance dans la montée finale et qui pourrait se positionner en tant que grandissime favori à la victoire finale.

Côté français, Aurélien Paret-Peintre a fait une belle montée malgré sa 25e place à l’arrivée. Mais ce qui lui vaut de gagner une place au classement général (18e).

Classement 15e étape Giro 2020 – Top 20

1 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) en 4:58:52
2 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) + 0:02
3 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) + 0:04
4 – Almeida Joao (Deceuninck – Quick Step) + 0:37
5 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe) + 1:22
6 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 1:29
7 – Knox James (Deceuninck – Quick S) m.t
9 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) m.t
10 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) m.t
11 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 1:38
12 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 1:54
13 – Pedrero Antonio (Movistar Team ) m.t
14 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) m.t
15 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates ) + 2:43
16 – O’Connor Ben (NTT Pro Cycling ) + 3:10
17 – Kangert Tanel (EF Pro Cycling) + 5:07
18 – De la Parte Víctor (CCC Team) m.t
19 – Swift Ben (INEOS Grenadiers) m.t
20 – Fabbro Matteo (BORA – hansgrohe) + 5:17

Classement général Giro 2020 – Top 20

1 – ALMEIDA Joao (Deceuninck – Quick Step) en 59:27:38
2 – KELDERMAN Wilco (Team Sunweb) + 0:15
3 – HINDLEY Jai (Team Sunweb) + 2:56
4 – Geoghegan Hart Tao (INEOS Grenadiers) + 2:57
5 – Bilbao Pello (Bahrain – McLaren) + 3:10
6 – Majka Rafał (BORA – hansgrohe) + 3:18
7 – Nibali Vincenzo (Trek – Segafredo) + 3:29
8 – Pozzovivo Domenico (NTT Pro Cycling) + 3:50
9 – Konrad Patrick (BORA – hansgrohe) + 4:09
10 – Masnada Fausto (Deceuninck – Quick Step) + 4:12
11 – McNulty Brandon (UAE-Team Emirates) + 4:29
12 – Fuglsang Jakob (Astana Pro Team) + 5:07
13 – Pedrero Antonio (Movistar Team ) + 8:14
14 – Knox James (Deceuninck – Quick Step) + 8:55
15 – Pernsteiner Hermann (Bahrain – McLaren) + 9:30
16 – Samitier Sergio (Movistar Team) + 20:43
17 – Zakarin Ilnur (CCC Team ) + 22:24
18 – Paret-Peintre Aurélien (AG2R La Mondiale) + 26:38
19 – Castroviejo Jonathan (INEOS Grenadiers) + 29:46
20 – Fabbro Matteo (BORA – hansgrohe) + 31:56

Visitez le site officiel du Giro 2020

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. En effet, Joe Almeida s’est davantage battu comme un jeune lion que comme un beau diable, car sa lutte pour garder le maillot a été acharnée, extrême, au point qu’il en finit écroulé à même le macadam, juste aprés le franchissement de la ligne…
    La lutte d’Ameida est assez héroique, mais il reste à priori une semaine, de loin la plus exigeante, et peu le voient en mesure de conserver ce maillot, car Kelderman le presse désormais… Mais celui-ci n’est pas paru mieux que son équipier Hindley, lequel le conduisit, certes en tête mais dans la douleur jusqu’au sommet, les autres protagonistes finissant quant à eux derrière le jeune portugais… mais à priori moins entamés que ce dernier… Dans ce giro, chaque constatation se doublant d’une réserve, l’avenir ne s’obscurcit pas mais
    il ne s’éclaircit guère !…
    Et puis il y a cet homme, celui qui se tenait là, caché dans le classement, un peu par hasard, et qui pourrait bien postuler à la victoire finale, pour peu qu’Ineos lui mette l’idée en tête… Car lui a une équipe, de vrais Goliath, avec le géant Ganna, et à mesure que la course avance, nous voyons apparaitre cette équipe d’Hercule… Le gaillard, ce T. Geoghegan Hart, habitué aux basses besognes, est apparu moins frêle et plus robuste que Kelderman… Souvenons-nous de ce fameux duo qu’il formait avec Sivakov sur le tour des Alpes 2019… Ils y dominaient qui ?… Nibali, Majka, etc…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.