Mathieu van der Poel s'impose sur le fil sur ce Tour des Flandres 2020 devant Wout van Aert
Mathieu van der Poel s'impose sur le fil sur ce Tour des Flandres 2020 devant Wout van Aert. Photo : D.R.
0 Partages

Mathieu van der Poel (25 ans) a remporté le Tour des Flandres 2020 ce dimanche 18 octobre. Le Néerlandais de la formation Alpecin-Fenix a réglé au sprint son plus grand rival : Wout van Aert (Jumbo-Visma), pour s’offrir son plus grand succès sur la route. La troisième place a été prise par Alexander Kristoff (UAE) qui a remporté le sprint du groupe de poursuivants.

Six coureurs échappés sur le Tour des Flandres

Gregor Muhlberger (BORA-hansgrohe), Samuele Battistella (NTT), Danny van Poppel (Circus-Wanty Gobert), Gijs Van Hoecke (CCC), Dimitri Peyskens (Bingoal-Wallonie) et Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen-Baloise) ont composé l’échappée du jour qui s’est dessinée après 20 kilomètres de bagarre. Un temps en contre, Julien Vermote (Cofidis) a finalement renoncé à sa chasse. Derrière, les équipes Jumbo-Visma, Elegant – Quick Step et Trek-Segafredo ont fait rideau et ont laissé jusqu’à 8 minutes d’avance à l’échappée.

Julian Alaphilippe déclenche la bagarre !

Si Wout van Aert a été victime d’une chute à un peu plus de 100 km de l’arirvée sans gravité, c’est au sommet du premier passage au Paterberg que la course s’est accélérée. Julian Alaphilippe (Elegant – Quick Step) a tenté sa chance avec son coéquipier Dries Devenyns. Repris, le champion du monde a de nouveau accéléré dans le Koppenberg. Sans cesse, le Français en a remis une couche ensuite avec Mathieu van der Poel (Alepcin – Fenix). Wout van Aert (Jumbo-Visma) au prix d’un bel effort est revenu sur les deux hommes de tête.

Alaphilippe percute une moto et abandonne…

Coup de théâtre à une trentaine de kilomètres de l’arrivée ! Julian Alaphilippe a percuté une moto qui ralentissait devant le trio de tête. Si van Aert a pu l’éviter et van der Poel de justesse, le champion du monde en troisième position n’a rien pu faire !

Mathieu van der Poel et Wout van Aert face à face !

Seulement à deux après la chute d’Alaphilippe, Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont collaboré jusqu’à l’arrivée. Même dans le Paterberg, où étaient attendues des attaques, riene ne s’est passé. Sous la flamme rouge, le Belge vainqueur de Milan-San Remo s’est calé dans la roue du champion des Pays-Bas. C’est van Aert qui a d’ailleurs lancé le sprint à 150 mètres de la ligne mais van der Poel, très attentif, ne s’est pas laissé surprendre. Au final, la victoire s’est jouée à la photo-finish et c’est bien Mathieu van der Poel qui a franchi en premier la ligne d’arrivée de ce Tour des Flandres 2020.

Classement du Tour des Flandres 2020 – Top 20

Le classement complet du Tour des Flandres 2020.

1 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) en 5:43:17 (42,5 km/h)
2 – VAN AERT Wout (Team Jumbo-Visma) m.t
3 – KRISTOFF Alexander (UAE-Team Emirates) + 0:08
4 – Turgis Anthony (Team Total Direct Energie) m.t
5 – Lampaert Yves (Deceuninck – Quick Step) m.t
6 – Claeys Dimitri (Cofidis) m.t
7 – Naesen Oliver (AG2R La Mondiale) m.t
8 – Van Baarle Dylan (INEOS Grenadiers) m.t
9 – Degenkolb John (Lotto Soudal) m.t
10 – Benoot Tiesj (Team Sunweb) m.t
11 – Teuns Dylan (Bahrain – McLaren 70) m.t
12 – Sénéchal Florian (Deceuninck – Quick Step) m.t
13 – Asgreen Kasper (Deceuninck – Quick Step) m.t
14 – Madouas Valentin (Groupama – FDJ) m.t
15 – Meurisse Xandro (Circus – Wanty Gobert) m.t
16 – Bettiol Alberto (EF Pro Cycling) m.t
17 – Vanmarcke Sep (EF Pro Cycling 30) + 0:16
18 – De Buyst Jasper (Lotto Soudal) + 2:41
19 – Politt Nils (Israel Start-Up Nation) m.t
20 – Bystrom Sven Erik (UAE-Team Emirates) m.t

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

3 commentaires

  1. Beau vainqueur mais la fête n’a pas été complète . Le trio a perdu un homme sur chute . La faute a pas de chance diront certains . Ouais , pas vraiment à mon avis , une moto qui ralentit fortement devant une échappée à l’intérieur d’un virage est une erreur . Mathieu Van der Poel a été surpris par celle ci moto et a évité de justesse la chute . Julian Alaphilippe qui se trouvait dans sa roue n’a pu l’éviter ( une chicane mobile ) heurtant violemment , ayant pour conséquence un déséquilibre du coureur et une lourde chute sur la chaussée Trop de véhicules et motos notamment gravitent et tournent autour des coureurs depuis des années sur les courses . Je peste assez souvent quand je vois ces motos parfois faire n’importent quoi . Franchement UCI doit y réfléchir grandement . Les chutes sont nombreuses , divers obstacles se présentent sur la route et les roues des coursiers ( ronds points , chicanes , rétrécissements , ilots directionnels et j’en passe … ) et participent grandement aux chutes . Combiens de coureurs ( femme et hommes ) sont arrêtés par des blessures graves au cours de la saison , les fractures et autres se multiplient à un rythme phénoménale. Cela en devient dramatique et quels autres sports en payent un aussi lourd tribu . Je cherche encore . Il va falloir prendre se problème urgemment . En espérant que la chute de notre Juju national n’ait pas eu de grosses conséquences physiques , j’aurai aimé voir ces trois champions se disputer la victoire sur cette belle épreuve . Dommage cela n’a pas été le cas .

  2. La photo finish indique le faible écart sur la ligne entre Van der Poel et Van Aert, un quart de roue, à peu près ce qui les sépare sans doute en valeur pure… Le sprint est magnifique, chacun le lance simultanément, à 180 mètres environ, à distance quasi idéale pour l’un ou l’autre… Une fois échappés, observons qu’aucun des deux n’a cherché à finasser ou à en faire moins que l’autre, comme la signature d’une course conduite par deux champions hors-pair…
    Mais il y avait un troisième homme, J. Alaphilippe… et nul ne sait ce qui serait advenu de la lutte à trois qui s’annonçait au moment où Alaphilippe percute violemment cette moto quasiment arrétée en bord de route… En période de giro, cela rappelle cette chute sur l’étape du Blockhaus du giro 2017, causée également par une moto, cette fois-ci totalement à l’arrêt, laquelle qui jette à terre les coureurs Sky : Thomas, Landa, etc… mais aussi Kelderman… faussant, là aussi, totalement le déroulement de la course…
    Il s’agit malheureusement d’aléas assez réguliers… Souvenons-nous aussi du Tour des Flandres 2015 avec ces voitures Shimano plus ou moins folles : l’une double et renverse en pleine vitesse J. Sergent à l’avant, tandis qu’une autre percute l’arrière de la voiture de Madiot qui jette Chavanel au sol…etc…
    … A ces accidents parfois graves, le plus souvent une raison commune : des conducteurs inexpérimentés ou surtout peu adeptes de la bicyclette, encore moins de la course cycliste, improvisés, souvent faute de mieux, comme chauffards professionnels… Ils reste aux cyclistes de tenter de passer à côté… et surtout à d’autres d’ encourager les reconversions des anciens cyclistes vers ces véhicules à moteurs, deux ou quatre roues…

  3. flèche brabançonne Alaphilippe aligne Vanderpoel qui lui bat un des éléphant volant au ronde . Il avait toutes ses chances Alaphilippe peut être était il le plus rusé des trois .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.