Georg Preidler est dopé
Georg Preidler condamné à 1 an de prison avec sursis. Photo : D.R
166 Partages

Impliqué dans une affaire, Georg Preidler a avoué avoir eu recours au dopage. L’Autrichien l’a révélé et confirmé au journal autrichien Kronen. Décidant de démissionner, il ne portera plus le maillot de Groupama-FDJ, qui n’a pas tardé non plus à exprimer sa déception.

Georg Preidler n’est plus lié avec Groupama-FDJ

On ne reverra pas de sitôt Georg Preidler dans le peloton ! Pris en étau suite au démantèlement d’un réseau international par la police autrichienne lors des Mondiaux de ski nordique à Seefeld (Autriche), cela impliquait des coureurs cyclistes mais dont l’identité restait encore inconnue. Après que le nom de Stefan Denifl ait été révélé, l’Autrichien a pour sa part préféré passer aux aveux. Ses propos sont sans équivoque.

« (Je) ne pouvais plus vivre plus longtemps avec ce secret […] Ces cinq derniers jours ont été un cauchemar, je ne savais pas si j’allais être découvert, je ne savais pas si ce médecin avait tout avoué. […] J’ai fait la plus grosse erreur de ma vie. »

Conscient d’avoir fait enfreint la règle, celui qui est âgé de 28 ans s’est expliqué sur les raisons qui l’ont amené à en arriver là.

« Il y a toujours une pression pour aller de l’avant et obtenir de nouveaux contrats, être bien entouré. À un moment donné, le seuil d’inhibition disparaît et ces médecins vous garantissent la certitude de ne pas être découvert. Pourquoi je l’ai fait ? Peut-être parce que tu t’entraînes tous les jours et que tu ne progresses pas assez. À un moment donné, vous en voulez plus et le dopage sanguin ne semble pas trop compliqué. »

Du côté de Groupama-FDJ qui avait ce coureur dans son effectif depuis le début de la saison précédente, elle ne comptera plus sur lui à l’avenir. Sous ce maillot, Preidler aura gagné une étape au Tour de Pologne en août 2018.

« Compte-tenu de la gravité des faits en totale opposition avec les principes éthiques toujours défendus par l’équipe et ses sponsors Groupama et FDJ, Marc Madiot (le manager de l’équipe) a pris acte de sa démission à effet immédiat »

166 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Allons bon ! C’est vrai que Priedler avait passé un cap avec sa victoire au tour de Pologne… Si on comprend bien, il était pas à l’eau de Cologne ! L’ aut tricheur, Denifl, nous avait également épaté avec sa victoire chez Acqua Blue au tour d’Espagne 2017… Une terrible arrivée au sommet où, rescapé de l’échappée initiale, Denifl monta aussi vite que Contador et les leaders à ses trousses ! Un peu de rêve au placard…

  2. Dopé pas dopé ? Rien à foutre….si seulement ils faisaient la course….y a plus de courses depuis plus de 15 ans! On oblige 4 pauvres gugusses à partir…le peloton freine et est tranquille (a 40 a l’h) tout de même et rattrape les victimes à 5 bornes de l’arrivee.
    Tout ça avec la complicité des journalistes, sponsors et toutim…
    Et à la tele ça bavarde….je coupe le son…on arrive à regretter Robert chapatte…
    Il est vrai que ces bavards sont trop jeunes pour avoir vu des vraies courses…
    Ou alors qu’ils aillent voir une course de cadets, ufolep ou fsgt…au moins ça remue…avec des vélos moins chers sans moteur…ou…un peu…de ventoline pour mieux…voir…
    Je regarde les 10 derniers kms…en coupant le son
    Et encore…pas souvent…je dors avant!
    Bonne course…je vais faire les miennes…hihihi
    Roby.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.