Giacomo Nizzolo : « Gagner sur le Giro en 2017 »

0
358
TodayCycling - Giacomo Nizzolo sort de sa meilleur saison et ne compte pas s'arrêter là... Photo : Trek-Segafredo
TODAYCYCLING.COM - Giacomo Nizzolo sort de sa meilleur saison et ne compte pas s'arrêter là... Photo : Trek-Segafredo

Fraîchement consacré Giglio d’Oro 2016, comprenez cycliste Italien de l’année, Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo) sort de sa meilleure saison. Les objectifs sont donc résolument ambitieux pour celle à venir. Il les a détaillés à nos confrères Sud-Américains de ciclismointernacional.com.

La Primavera et le Giro en ligne de mire

Au sortir d’une saison à 7 victoires et 14 podiums, le sprinteur transalpin ne fait pas la fine bouche devant la saison accomplie. Il attribue ses progrès principalement à un entrainement hivernal sans anicroche : « L’année dernière, j’ai eu quelques soucis au cœur de l’hiver, explique-t-il, et j’ai senti pendant la saison qu’il me manquait ce petit quelque chose pour être à 100%. Mais l’excellent hiver 2016 a porté ses fruits. J’ai tout de suite senti que quelque chose avait changé, même quand la victoire se faisait attendre ».

Pour autant, il reste un pallier important à franchir au champion d’Italie : Lever les bras sur une course World Tour. Il se veut confiant à ce sujet : « Je ne crois pas qu’il me manque quoi que ce soit pour y parvenir, si ce n’est du temps. J’ai déjà battu les meilleurs sprinters et j’ai prouvé être compétitif sur les parcours exigeants, ceux où la plupart des autres sprinters coincent. Je dois être intelligent et me focaliser sur ces parcours-là ».

La première victoire en World Tour aurait d’ailleurs pu tomber dans son escarcelle dès mai dernier : « Je préfère ne pas revenir sur mon déclassement lors du Tour d’Italie, déclare-t-il un brin agacé. Je pense que ce jour-là j’ai été plus que « près » de la victoire. Cette décision m’a donné la rage de vaincre pour la suite de la saison. Gagner sur le Giro n’est pas une obsession mais c’est certainement l’un de mes principaux objectifs pour 2017, avec  le championnat du monde, les classiques du Nord et Milan-San Remo, qui m’a toujours fait rêver ».

« Gagner encore plus en 2017 »

Après un début de saison programmé au Tour de San Juan (Argentine), les classiques du Nord constitueront un objectif majeur. A 27 ans, le sociétaire de Trek-Segafredo se montre impatient d’apprendre quelques trucs aux côtés de son coéquipier John Degenlkob, lui qui expliquait récemment n’être pas du tout effrayé par les pavés. Vainqueur de Paris-Roubaix 2015, l’Allemand et lui se répartiront les rôles. « La saison est longue, il y a suffisamment de courses pour que nous ayons chacun nos chances […] Ainsi, John sera leader sur les Flandres ou Roubaix, et moi je devrais l’être sur des classiques comme Gand-Wevelgem ».

Pour les Grands Tours, Italie et Espagne sont déjà cochés. Le crédo pour 2017 étant de « gagner encore plus », et rendre ainsi la confiance du sponsor. Le coureur déclare : « J’ai toujours bénéficié du soutien de Luca Guercilena [Directeur général de l’équipe NDLR]. Ma rénovation au sortir du Giro a d’ailleurs été cruciale dans mon succès au championnat d’Italie », avoue-t-il, même s’il assure également ne pas ressentir plus de pression du fait de cette confiance, juste un « surplus de motivation ».

Plus d’actualités cyclisme sur TodayCycling ici !

VIDEO CYCLISME
Championnat d’Italie 2016 – Victoire de Giacomo Nizzolo

https://www.youtube.com/watch?v=YbrtFKHSNE8

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.