JO 2024 parcours de l'épreuve cyclisme sur route

Les rumeurs au sujet du parcours de l’épreuve sur route des JO 2024 vont bon train à peine le CIO a-t-il accordé le 13 septembre les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à la vielle de Paris. Cependant, si les Champs Elysées, le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines seront logiquement privilégiés à l’occasion d’épreuves bien spécifiques, nos confrères de Europe 1 annoncent pour l’épreuve sur route un tracé en Vallée de Chevreuse.

Le parcours des JO 2024 en deux temps

Selon les informations obtenues de la FFC (Fédération Française de Cyclisme) par Europe 1, le parcours débuterait par une partie disputée dans Paris intra-muros. Les coureurs partiraient du Quai Branly pour sillonner la capitale autour des grands monuments de la ville. Après quoi les participants à la gloire olympique prendront la direction du Bois de Vincennes à proximité de l’INSEP et de l’ancienne Cipale. Après cette première partie très « parisienne », les concurrents prendront la direction du Château de Versailles avant d’arriver en Vallée de Chevreuse et de grimper ses nombreuses côtes. L’arrivée pourrait être jugée sur le pont d’Inea, avec en fond la Tour Eiffel. Un an avant l’épreuve officielle, une version test de la course sera organisée.

Ne rien manquer de l’actualité en direct des transferts 2017/2018

Les côtes de la Vallée de Chevreuse

Haut lieu du cyclisme dominical francilien, la Vallée de Chevreuse compte un grand nombre de côtes qui pourrait s’avérer usantes à commencer par la célèbre côte des 17 tournants (1,7 kilomètres à 7% de pente moyenne). La côte de Milon-la-Chapelle profite des plus forts pourcentages avec quelque 18%. S’en suit toujours la côte de la Madeleine avec de forts pourcentages dès son pied. Les coureurs pourraient aussi passer par la côte de Choisel et ses 800 mètres à 9% de pente moyenne. Et que serait un parcours olympique sans la côte de Saint-Rémy-les-Chevreuse (1 kilomètres à 6% de pente moyenne) ?

Michel Callot, le président de la FFC au sujet des JO 2024

« Le rêve en tout cas est devenu réalité »

Dans un communiqué publié par la FFC, Michel Callot, le Président, a témoigné toute sa satisfaction : « … Notre pays est le berceau de l’Olympisme de l’ère moderne grâce à l’élan visionnaire de Pierre de Coubertin. Les Jeux en France, à Paris, à Saint Quentin-en-Yvelines, sont une chance pour nos athlètes qui devront saisir cette opportunité qui leur est offerte… Nous aurons, plus que jamais, l’opportunité à susciter la passion du cyclisme chez les plus jeunes avec les actions issues de l’Héritage des Jeux de Paris 2024… Le rêve en tout cas est devenu réalité. »

Visitez le site officiel des Jeux olympiques et paralympiques de 2024

 

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. On n’a pas fini d’en parler de ce parcours et de tous ceux qui volaient la médaille oulompiques et qui ont fini par la voir ! Il faut bien sûr se chouter de la dose : Paris a les jeux, ce n’est que justice, mais de justesse car pour c’est de peu que l’autre, la vile Los Angeles pute avec maris ! On aurait eu les flammes en peurs !… Tout est bien qui commence bien, avec le flic pour pouvoir parier à tous les problèmes, car il y a de gros enjeux avec ces jeux oulompiques .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.