La très belle saison 2017 de Romain Bardet est terminée

0
1104
Romain Bardet tourné vers 2018
En 2017, Romain Bardet a confirmé sur le Tour de France. Photo : © ASO/Alex BROADWAY

Après une Vuelta éreintante physiquement, Romain Bardet a décidé de mettre un terme à sa saison. Le bilan 2017 du Français reste très positif grâce à son podium acquis sur le Tour de France. Le coureur est désormais tourné vers la prochaine année avec beaucoup d’ambition.

Romain Bardet va prendre du repos

Enfin une pause ! Après avoir enchaîné le Tour de France et le Tour d’Espagne pour la première fois de sa carrière, il était temps pour Romain Bardet de prendre du recul. Le Français vient de réaliser six semaines de compétition en l’espace de deux petits mois à peine. La récupération et les vacances viennent à point nommé. Même si ce n’est pas encore pour tout de suite. L’Auvergnat va poursuivre les entraînements avant de couper pour de bon dans un mois. Mais pour les compétitions en 2017, c’est définitivement terminé. La saison s’achève à la mi-octobre environ.

Il ne sera donc pas présent sur le prochain Tour de Lombardie par exemple. Un Monument où il avait atteint la quatrième place l’an dernier. Mais sans faire la Vuelta avant, ça change tout. Présent depuis le début de saison jusqu’au dernier Grand Tour, cela représente une assez grande période. En 2017, Romain Bardet devait confirmer toutes les espérances placées en lui. Il l’a fait haut la main. Rares sont les coureurs à réaliser deux podiums de suite sur le Tour de France, deuxième et troisième. Et puis, il s’est testé sur sa capacité de récupération et à jauger son niveau de performance sur une autre course de trois semaines. Pas de victoire d’étape, mais un esprit offensif qui lui permet de se renforcer physiquement pour les futures échéances.

Des grands objectifs en 2018

La réputation de Romain Bardet n’est plus à démontrer. Il reste à franchir le dernier cap, mais aussi le plus difficile, devenir un vainqueur de Grands Tours. Le Français en a la capacité, mais la concurrence menée par Christopher Froome est un sérieux obstacle. Afin de remporter le Tour de France, l’axe de travail se dirige vers le contre-la-montre. Impeccable en montagne, c’est dans ce secteur que la majorité du temps est perdu. Il ne sera jamais du niveau du britannique dans cet exercice, mais prendre moins de temps lui ferait un grand bien. Avec lui, jamais un Français n’a été aussi proche de succéder à Bernard Hinault.

Mais il n’y a pas que le Tour de France dans une saison, Romain Bardet le sait. Attaché à Paris-Nice, la volonté de se racheter va exister sur la prochaine édition. Il s’était fait disqualifier pour abri prolongé derrière sa voiture. Par conséquent, derrière son programme avait dû être un petit peu modifié. Et concernant, les courses d’un jour, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie constituent des très beaux objectifs. Le grimpeur a été déjà placé dans le top 6 dans ses deux épreuves prestigieuses. Mais en 2018, une autre course pourrait s’ajouter à ce programme dense. C’est les Championnats du monde disputé à Innsbruck, en Autriche. Un parcours montagneux qui pourrait tenter le vainqueur d’étapes sur le Tour à se lancer à la conquête du maillot arc-en-ciel. Une année qui s’annonce donc riche pour le leader d’AG2R La Mondiale !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.