Julian Alaphilippe crevaisons Strade Bianche
Julian Alaphilippe a été victime de 5 crevaisons sur les Strade Bianche. Photo : Deceuninck - Quick Step/Tim de Waele/Getty Images
0 Partages

Journée de galère pour Julian Alaphilippe (28 ans) sur les Strade Bianche. Vainqueur sortant, le coureur français de la Deceuninck – Quick Step n’a pas pu défendre ses espoirs de se succéder à lui-même au palmarès. La malchance en a décidé autrement pour celui qui a finalement terminé 24e à 15 minutes de Wout Van Aert, le vainqueur.

Julian Alaphilippe : « Comme si c’était pas assez dur »

Les conditions étaient particulières pour la reprise sur les Strade Bianche. En plus des fortes chaleurs qui ont atteint jusqu’à 40°C, Julian Alaphilippe a fait face à une multitude d’ennuis mécaniques. Dès les premiers kilomètres, le Français a cassé sa roue. S’en est suivie une cascade de crevaisons. « C’était impossible aujourd’hui. Combien de fois je me suis arrêté et je suis revenu dans le peloton, a regretté Alaphilippe dans un communiqué publié par la formation Deceuninck – Quick Step. Les problèmes mécaniques ont rendu la tâche très difficile, comme si la course n’était pas assez dure. Mais par respect pour cette course que j’adore, j’ai voulu la terminer. C’était ma première apparition depuis Paris-Nice et un test utile pour remettre ma saison sur les rails, malgré toute la malchance que j’ai rencontrée. » Désormais, c’est sur Milan-San Remo (samedi 8 août) que nous reverrons Julian Alaphilippe. Il aura, à nouveau, son titre à défendre. Avec un peu moins de malchance ?

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

5 commentaires

  1. En espérant qu’il a fait le plein de malchance pour l’année 2020 . Mieux vaut des crevaisons qu’une mauvaise chutes ….

  2. Nous avons par ailleurs vu que Van Aert disposait d’un vélo à pantins, de marque Biachi, pas de risques pour éviter les disques en cas de crevaisons, le vert bianchi était manculé de poussière, terre de siene rouleur macron plus exactement. je n’ai pas vu par contre la marque de peu, la caméra passat trés vite, pourtant le vélo était à l’arrét, un comble ! C’était sans doute des loyaux barges, 28 peut-être, presque des increvables, comme le cycliste.

  3. Attristé pour Reto Hollenstein obligé de s’arrêter pour cause de chaleur 40° Celsius…

  4. moi aussi attristé, mais confiant dans les capacités de notre Number III Reto Hollenstein

  5. Dans ces conditions pas d’ inquiétude pour Julian.
    On va très vite le revoir à la bagarre pour la gagne.
    Dès Milan-San Remo?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.